Situation 'dramatique' à la Réunion et en Martinique, de premiers patients transférés à Paris

Situation 'dramatique' à la Réunion et en Martinique, de premiers patients transférés à Paris

30/07/2021 00:42:00

Situation 'dramatique' à la Réunion et en Martinique, de premiers patients transférés à Paris

La situation dans les deux îles françaises est jugée 'dramatique' par le Premier ministre Jean Castex.

et la vaccination obligatoire, le gouvernement continue de vouloir convaincre.“La vaccination est absolument indispensable”, a martelé le Premier ministre devant des élus de Lot-et-Garonne à la mairie d’Agen, évoquant les pays qui “rêveraient de se vacciner mais qui n’y ont pas accès et où la pandémie fait des ravages.

Résultat et résumé OM - Lens, Ligue 1 Uber Eats, 8e journée, dimanche 26 septembre 2021 Elections de six sénateurs représentant les Français de l’étranger, Ségolène Royal essuie un revers majeur Macron en «slip kangourou» : nouvelle récidive de l'afficheur du Var

La Suite Après Cette Publicité“Différence nette” entre vaccinés ou non“Rien ne vaut la preuve par l’exemple”, a-t-il ajouté dans un souci de dialogue et de pédagogie, après le discours très ferme d’Emmanuel Macron le 12 juillet, en rappelant aussi que le gouvernement avait déclaré la veille “l’état d’urgence sanitaire dans un certain nombre de territoires d’outre-mer où la situation est dramatique car ils sont rétifs à la vaccination”.

Depuis mercredi, la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont venus rejoindre La Réunion et la Martinique qui étaient déjà en état d’urgence sanitaire depuis le 13 juillet.Devant cette situation, l’armée va dépêcher “de l’ordre de 40 à 50 spécialistes militaires médicaux (médecins, infirmiers, réanimateurs, etc.) et logisticiens” en Martinique, “en appui du CHU de Fort-de-France dans les prochains jours”, a-t-elle indiqué. Le nombre de cas positifs y est passé de 2241 cas positifs la semaine dernière à 3537 cas, selon la préfecture, et le taux d’incidence de 280 cas à 995 pour 100.000 habitants. headtopics.com

La Suite Après Cette Publicité“Il y a vraiment une différence nette, visible entre les populations qui se vaccinent et celles qui ne se vaccinent pas”, a affirmé Jean Castex.Victime du variant Delta et très peu vaccinée, La Réunion renoue avec un confinement partiel en journée “dès ce week-end”, pour deux semaines, “renforcé d’un couvre-feu strict de 18h à 5h″, une première depuis le confinement du printemps 2020, a annoncé ce jeudi le préfet de La Réunion Jacques Billant.

“De 5h à 18h, les déplacements sont limités à un rayon de 10 km autour de son domicile du lundi au samedi” et ce rayon est “abaissé à 5 km le dimanche”, a précisé Jacques Billant.15% des Martiniquais seulement entièrement vaccinés

Sur l’île, le taux d’incidence atteint 350 cas pour 100.000 habitants et le taux de posivitité “grimpe à près de 10%”, a-t-il détaillé, estimant que “cette forte dégradation est annonciatrice d’un emballement épidémique que nous n’avons jamais connu jusqu’à maintenant”.

La Suite Après Cette PublicitéLa directrice générale de l’ARS Martine Ladoucette a regretté la faible vaccination sur l’île où à peine trois personnes sur 10 sont entièrement vaccinées contre plus de 5 sur 10 au niveau national. headtopics.com

Les notes d'OM-Lens : Saliba bien bas, Sotoca décolle Le Vélodrome a rendu un vibrant hommage à Clément, le supporter de l'OM décédé dans la semaine A la prison pour femmes de Rennes, détenues et surveillantes rament ensemble

Même problème en Martinique où la campagne de vaccination ne décolle pas et où à peine 15% des Martiniquais sont entièrement vaccinés. Un confinement sera mis en place à partir de vendredi 19h pour une durée d’au moins trois semaines.

“Freiner le virus apparaît d’autant plus urgent que la population martiniquaise est moins immunisée, globalement plus âgée, et donc plus fragile, que celle des régions où le Covid-19 a davantage circulé et où le taux de vaccination est plus important”, a souligné le préfet Stanislas Cazelles lors d’une conférence de presse.

La Suite Après Cette PublicitéEn métropole, la directrice générale de l’ARS du Grand Est Virginie Cayré a évoqué “un pic de circulation virale pour les 20-29 ans”, à 352 cas pour 100.000 habitants.Elle a prévenu que “si le virus continue à circuler de cette manière” dans cette région, elle serait “probablement amenée (...) à prendre d’autres mesures”, en plus du port du masque rendu de nouveau obligatoire dans les lieux soumis à pass sanitaire.

À voir égalementLe HuffPost: Vaccin: Macron dit ”écouter les scientifiques”... mais ne l’a pas toujours fait sur le Covid Lire la suite: Le HuffPost »

Emmanuel Macron s’attaque à la lourdeur des procédures pénales

En clôture du Beauvau de la sécurité, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé plusieurs mesures, dont la simplification des procédures péna...

foushi19 Égalité des chances... Et les lits ils sont où ? L eau potable ? Qu a fait ce gvt de nullos ? Keud Le grand cinoche continue.... Ca va JojojoBananana ? A qd un vrai traitement de cette crise. Ca suffit. Combien de mort faudra t il ? Stop à veran, et ses errements. INFOX. Le seul drame en Réunion et en Martinique, c'est le manque de lits d'hôpital, pas la Covid. C'est comme cela depuis le début.

Trois premiers malades du Covid-19 transférés de Martinique vers ParisCovid-19: trois premiers patients transférés samedi de Martinique vers Paris Et amener des soins (pérennes les soins) en Martinique depuis Paris, ça n'est pas envisageable ? Et ils vont être comptabilisés dans les chiffres de l'idf

Covid-19: trois premiers patients transférés samedi de Martinique vers ParisLes malades s'apprêtent à quitter Fort-de-France. Ils seront pris en charge dans des établissements de l'AP-HP. Le pognon de dingue que ce transfert va coûter... 🙄

🔴 DIRECT - Coronavirus : trois premiers patients vont être transférés samedi de la Martinique vers ParisAlors que la Martinique et la Réunion se reconfinent respectivement pour trois et deux semaines, l'état d'urgence sanitaire a été décrété en Guadeloupe, avec la mise en place d'un couvre-feu de 21h à 5h dès demain. L'agence régionale de santé alerte sur la progression «fulgurante» des contaminations dans le département. Suivez l'évolution de la crise sanitaire en direct. Voilà tout ça parce qu'ils font chier à ne pas vouloir se faire vacciner ! Ben qu'ils aillent jusqu'au bout de leur logique puisque soit disant on en meurt pas ! Ça va encore coûter un bras tout ça... L histoire se répète !!!!

Confinement en Martinique et couvre-feu en Guadeloupe face à l'augmentation 'fulgurante' des casLes taux d'incidence explosent actuellement dans ces deux îles des Antilles, où de nouvelles restrictions ont été instaurées. Et pour ce qu’on prévu de partir en vacances c’est remboursé ou pas Et les avions n’arrêtent pas... les hôpitaux sont SATURÉS ! heureusement que l'on fait pas des pcr pour toutes les maladies virales:) on serait confiné àa vie:)

Coronavirus à la Réunion : 'La situation devient extrêmement inquiétante', selon un députéINVITÉ RTL - Le député LFI de la Réunion Jean-Hugues Ratenon lance un appel au gouvernement face à une 'situation extrêmement inquiétante'. Antivax antipass à Paris ses potes députés insoumis. Vaccination,c’est pas compliqué,et si les FI arrêtaient de courir derrière tout les dégénérés de France et lançaient une campagne de vaccination ça irait peut-être mieux DeputeRatenon , pourquoi êtes vous?A part reporter la faute sur ce vilain gouvernement . Vous avez voté contre le PassSanitaire !Hors vous devriez savoir que la vaccination diminue le risque de contamination et la gravité de la maladie et protège donc partiellement les gens

Covid-19 : la Martinique et La Réunion de nouveau confinées, la Guadeloupe réinstaure un couvre-feuLa situation sanitaire s’aggrave, et les contaminations augmentent fortement, dans les trois départements d’outre-mer, où les hôpitaux craignent d’arriver à saturation. La république genocidaire punis les antillais pour ne pas s'être fait vacciner par les amis de macaron.