«Seras-tu là?» de Solal Bouloudnine, à mourir de rire

Dans son premier seul scène, guidé par la mort du chanteur en 1992, le comédien, passé par les Chiens de Navarre, se révèle enthousiasmant et survolté.

29/01/2022 02:01:00

Dans «Seras-tu là ?», son premier seul en scène guidé par la mort de Michel Berger en 1992, le comédien Solal Bouloudnine se révèle enthousiasmant et survolté.

Dans son premier seul scène, guidé par la mort du chanteur en 1992, le comédien, passé par les Chiens de Navarre, se révèle enthousiasmant et survolté.

Dans son premier seul en scène, guidé par la mort du chanteur en 1992, le comédien, passé par les Chiens de Navarre, se révèle enthousiasmant et survolté.DévelopperVêtu d’une panoplie de tennisman, Solal Bouloudnine revisite les grandes étapes de sa vie.

(Marie Charbonnier)Gilles Renaultpublié le 27 janvier 2022 à 22h09Il faut un solide talent – de jeu et d’écriture – pour faire rire à propos du décès programmé d’un enfant, à qui l’on propose de choisir entre trois âges différents, non sans lui avoir détaillé, selon l’option retenue, les termes d’une agonie dissuadant quiconque de devenir un jour centenaire. Ou pour se féliciter, en bon fils de chirurgien (digestif) à qui on a trop longtemps interdit l’accès à certains services hospitaliers :

Lire la suite: Libération »

'Macron va essayer de nous refourguer Damien Abad façon Télé-achat'

Philippe Caverivi\u00e8re face \u00e0 Christian Jacob, pr\u00e9sident des R\u00e9publicains.\nEcoutez L'oeil de Philippe Caverivi\u00e8re avec Philippe Caverivi\u00e8re du 26 mai 2022 Lire la suite >>

L'hommage impressionnant de milliers de policiers à New York, pour un de leurs collègues tuéCe policier de 22 ans a été tué le 21 janvier par les tirs d’un homme violent dans un immeuble de Harlem. Ça c’est du respect 🙏👏

'Le Jeu de la Dame': la plainte déposée par une championne d'échecs russe contre Netflix jugée recevableNona Gaprindachvili réclame 5 millions de dollars à Netflix pour l'avoir dénigrée de manière sexiste dans sa série à succès.

Ultradroite : Aurélien Chapeau condamné à neuf ans de prison ferme en raison de « la multiplicité des actes préparatoires » à un attentatLe militant de 38 ans, qui avait accumulé les armes et multipliait les menaces de mort, a contesté, en vain, avoir eu l’intention de passer à l’acte. Moi, je dis, Chapeau bas ! La même chose pour toute préparation ou intention d'attentat islamiste.

«Les Noces de Figaro» à l’Opéra de Paris: chute dans l’abîme«Les Noces de Figaro» à l’Opéra de Paris : la mise en scène de Netia Jones se perd dans son interprétation compliquée et redondante de l’opéra de Mozart et Da Ponte. au moins, les danseuses sont masquées, au plan sanitaire c est une réussite. L'opéra si chiant sans les subventions culturelles obligatoires du salarié qui ne va jamais à l'opéra serait aujourd'hui aussi obsolète que les jeux du cirque.. qui eux n'avaient pas besoin d'être subventionnés depuis Rome. Eux il a fallu les interdire.

Jeu de la Dame : la plainte d'une légende des échecs contre Netflix jugée recevableUne juge de Los Angeles a jugé recevable la plainte déposée contre Netflix par Nona Gaprindachvili, légende des échecs soviétiques qui accuse la plateforme de l'avoir dénigrée de manière sexiste dans sa série à succès Le jeu de la Dame. Elle a estimé qu'une œuvre de fiction n'était pas à l'abri de poursuites pour diffamation si elle portait atteinte à des personnes réelles. La championne géorgienne, aujourd’hui âgée de 80 ans, réclame ainsi 5 millions de dollars à Netflix, au titre des dommages et intérêts. Super serie...!!!

Aurélien Chapeau, militant radical de l’ultradroite, condamné à neuf ans de prison fermeAurélien Chapeau, militant radical de l’ultradroite, condamné à neuf ans de prison ferme. La 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris, a jugé l’ex-militaire « coupable de faits de préparation individuelle à la commission d’un acte de terrorisme ». 'militant radical de l'ultra droite' autrement dit un terroriste nazi Chapeau l'artiste ! pauvrechevalier

Article réservé aux abonnés Dans son premier seul en scène, guidé par la mort du chanteur en 1992, le comédien, passé par les Chiens de Navarre, se révèle enthousiasmant et survolté. Développer Vêtu d’une panoplie de tennisman, Solal Bouloudnine revisite les grandes étapes de sa vie. (Marie Charbonnier) Gilles Renault publié le 27 janvier 2022 à 22h09 Il faut un solide talent – de jeu et d’écriture – pour faire rire à propos du décès programmé d’un enfant, à qui l’on propose de choisir entre trois âges différents, non sans lui avoir détaillé, selon l’option retenue, les termes d’une agonie dissuadant quiconque de devenir un jour centenaire. Ou pour se féliciter, en bon fils de chirurgien (digestif) à qui on a trop longtemps interdit l’accès à certains services hospitaliers : «Mon père a eu un cancer et j’ai enfin pu aller en réanimation et en soins intensifs !» Or, ce talent, Solal Bouloudnine le possède, et pas qu’un peu, si l’on se fie à son premier seul en scène, visible ces jours-ci au Monfort à Paris, six mois après sa création dans le cadre du festival Paris l’été. De la mort, en vérité, il est question de la première à la dernière minute de Seras-tu là ? une autofiction cul par-dessus tête puisque, comme le précise l’artiste dès l’introït, «le début parle de la fin, le milieu, du début, et la fin, du milieu». Déboussolant ? Pas tant que ça, en vérité, car il y a un singulier fil rouge : la disparition brutale du chanteur Michel Berger, le 2 août 1992, victime d’une crise cardiaque après une partie de tennis, dans sa villa de Ramatuelle. Une présentatrice du JT de FR3 annonce l’info ex abrupto «Le rêve est passé pour Michel Berger…» Mais aussi, par ricochet, pour le gamin, en vacances à côté, qui, «à 6 ans, 11 mois et 20 jours», prend «tout à coup conscience du concept d …