Réunionnais de la Creuse : «Il n’est jamais trop tard» pour traiter le traumatisme

22/11/2021 23:02:00

'Il y a un grand travail à faire à la Réunion : avoir laissé les enfants partir sans pouvoir les récupérer est très douloureux, les retrouvailles sont extrêmement difficiles, voire impossibles'

La-Reunion, Psychiatrie

'Il y a un grand travail à faire à la Réunion : avoir laissé les enfants partir sans pouvoir les récupérer est très douloureux, les retrouvailles sont extrêmement difficiles, voire impossibles'

Après plusieurs années de préparation, Marion Feldman, psychologue clinicienne, a lancé un dispositif d’accompagnement psychologique pour les anciens mineurs réunionnais arrachés à leur île entre 1962 et 1984, désormais bien adultes.

DévelopperConférence de presse de l'association des Réunionnais de la Creuse. Ils demandent notamment la mise en place d'une cellule d'aide psychologique, la création d'un lieux de mémoire, d'une journée commémorative ainsi que la présence de leur histoire dans les manuels scolaires.

(Corinne Rozotte /Corinne Rozotte)Lola Bretonpublié le 22 novembre 2021 à 9h44Nourrissons, enfants, adolescents. En 2018, la Commission d’information et de recherche historique sur les «Réunionnais de la Creuse» avait dénombré

Lire la suite:
Libération »

Big five, le podcast foot de L'Équipe : la Tunisie trop vulnérable avant les Bleus ?

Après son nul face au Danemark (0-0) qui aurait pu créer une dynamique et a eu le mérite de nourrir des espoirs au pays, la Tunisie s'est écroulée face à l'Australie (0-1). Avant d'affronter la France, tour d'horizon de son style de jeu, ses minces espoirs et son football en général, entre difficultés économiques et recherche de talents. Lire la suite >>

Ruddy Buquet l'arbitre de la rencontre OL-OM contredit Jean-Michel Aulas : « Ma décision a toujours été de ne pas reprendre le match »Après l'arrêt définitif de la rencontre OL-OM, l'arbitre Ruddy Buquet a contredit le président lyonnais Jean-Michel Aulas, soulignant qu'il n'a jamais souhaité la reprise de le match. Et le préfet contredit l’arbitre Jean Michel Aulas a présenté la version Lyonnaise des faits. Il n'a pas dit que le match devait reprendre à tout prix Il a dénoncé un volte-face arbitral fait selon lui sous la pression du clan Marseillais. Ce qui est crédible au vu des images Il est dans son rôle de Président Aulas sans honneur !

Un rappel vaccinal pour tous les adultes pourrait s’envisagerEn France, la dose de rappel ne concerne pour l’instant que les plus de 65 ans et les personnes à risques de formes graves de la maladie, ainsi que les soignants On ne s'en doutait pas 😁😁 Tout les adultes consentants. Je ne comprend pas cette intérêt de vacciné à tous vas surtout que l'on sait que ce médicament ne protège que celui qui le reçois laissons les gens en adultes decide pour eux même ou alors obligation vaccinale comme ça recours en cas de cas grave et oui sinon pas besoin

Les jeunes LR convoités par les candidats à l'investitureLes cinq candidats au scrutin interne des Républicains tentent de mobiliser les 13.000 jeunes adhérents du parti avant le vote en congrès pour désigner le candidat de la droite à la présdentielle Sauf xavierbertrand qui n'a pas de jeunes supporters car sonde à 0% dans cette catégorie d'âge !

De l'argent et des moyens pour empêcher les traversées de migrantsLe ministère de l’Intérieur vient d’annoncer de nouvelles acquisitions de moyens matériels pour lutter contre les tentatives de traversées de la Manche par des migrants souhaitant rejoindre la Grande-Bretagne On veut pas les accueillir, on veut pas non plus les laisser partir quitte à y mettre les moyens. C'est quoi l'idée ? leur pourrir la vie ? De l'argent et des moyens pour empêcher les traversées de clandestins

Triche de Teheiura dans Koh-Lanta : la production poussée à prendre de nouvelles mesures pour éviter les abusAprès le 'comportement déloyal' de Teheiura dans Koh-Lanta, La Légende, la production va prendre de nouvelles mesures pour éviter de futures triches dans le jeu de survie de TF1.

Mireille Dumas licenciée de France Télévisions : “J’ai vécu à deux reprises le traumatisme” - VoiciDans les colonnes du JDD, Mireille Dumas a évoqué les deux licenciements auxquels elle a été confrontée au sein du groupe France Télévisions. La journaliste a toujours essayé de prendre du recul su...

Après plusieurs années de préparation, Marion Feldman, psychologue clinicienne, a lancé un dispositif d’accompagnement psychologique pour les anciens mineurs réunionnais arrachés à leur île entre 1962 et 1984, désormais adultes.mis à jour le 21 novembre 2021 à 23h41 commenter OL-OM arrêté définitivement après un jet de bouteille sur la tête de Dimitri Payet, au micro d'Amazon Prime) : « On aurait aimé que ça se passe autrement, ma décision a toujours été de ne pas reprendre le match.le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) , instance consultative créée par le gouvernement à l’occasion de la pandémie, ce lundi.à passer son grand oral face à la jeunesse du parti.

Développer Conférence de presse de l'association des Réunionnais de la Creuse. Ils demandent notamment la mise en place d'une cellule d'aide psychologique, la création d'un lieux de mémoire, d'une journée commémorative ainsi que la présence de leur histoire dans les manuels scolaires. Pour des raisons sportives évidentes, j'ai décidé de ne pas reprendre la partie. (Corinne Rozotte /Corinne Rozotte) Lola Breton publié le 22 novembre 2021 à 9h44 Nourrissons, enfants, adolescents. En France, la dose de rappel (qui est le plus souvent une troisième dose) ne concerne pour l’instant que les plus de 65 ans et les personnes à risques de formes graves de la maladie (ainsi que les soignants). En 2018, la Commission d’information et de recherche historique sur les «Réunionnais de la Creuse» avait dénombré , entre 1962 et 1984. lire aussi Jean-Michel Aulas, président de l'OL : « Une décision incompréhensible » On avait fait une première annonce au micro, on se doit de protéger les acteurs du jeu, nous sommes les premiers garants de la sécurité, j'ai donc décidé de rentrer aux vestiaires. «Pour certains, un accompagnement psychologique ou psychiatrique est nécessaire», préconisait-elle. Je suis venu car je n’ai pas encore fait mon choix », glisse le jeune homme, encarté depuis janvier.

Trois ans ont passé. On aurait aimé venir parler dans d'autres conditions, le monde du football et du sport en général attendent d'autres actes. « L’élargissement du rappel aux moins de 50 ans sera étudié prochainement », a indiqué dans la foulée le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur Twitter. Marion Feldman, professeure de psychopathologie à l’université Paris Nanterre, s’est plongée dans les histoires de ces exilés de force. Finalement, «peut-être parce que le temps du politique diffère des autres temps», son équipe a obtenu un financement du ministère des Outre-mer pour lancer un dispositif psychologique, entamé le 1er septembre. Elle en livre les détails à Libération et explique son importance pour les victimes d’un traumatisme encore vif. « Je ne serais pas étonné qu’on aille progressivement vers des rappels vaccinaux pour tous les adultes qui ont été vaccinés, c’est le sens de l’histoire », avait estimé Emmanuel Macron vendredi en marge d’un déplacement dans le Nord. Trente-sept ans après le dernier exil forcé, quel est l’intérêt de traiter ce traumatisme ? Il n’est jamais trop tard.500 à plus de 13.

Ces adultes ont maintenant entre 50 et 70 ans. C’est important qu’ils puissent être apaisés, en déposant leurs émotions, pour ainsi raconter leur histoire sur un mode transformé. Le premier objectif du dispositif est donc thérapeutique. Comment l’avez-vous pensé ? D’abord, nous avons mis en place une écoute téléphonique assurée par un psychologue, du lundi au vendredi. Elle existe pour entendre les difficultés et orienter vers les groupes de parole ou vers des structures adaptées quand la problématique psychique est importante. « J’ai été très touché de l’accueil que vous m’aviez réservé au parc Floral fin septembre.

Le deuxième volet, ce sont des rencontres collectives. Il y en a sept par an, jusqu’en août 2023, en trois lieux : Paris, Guéret et Rennes. Ces rencontres sont destinées à tous les adultes qui ont vécu cet exil lorsqu’ils étaient enfants. A lire aussi .