Qu'est devenue la jeune afghane aux yeux verts photographiée par Steve McCurry ?

Qu'est devenue la jeune afghane aux yeux verts photographiée par Steve McCurry ?

27/11/2021 00:17:00

Qu'est devenue la jeune afghane aux yeux verts photographiée par Steve McCurry ?

Cette photo iconique de National Geographic a fait le tour du monde sans que l'on sache ce qu'était devenue Sharbat Gula, la jeune femme qui imprégnait de son regard perçant la pellicule de Steve McCurry. Le magazine et le photographe l'ont retrouvé des années plus tard et ont tout mis en œuvre pour l'aider financièrement. Depuis la jeune femme s'est réfugiée en Italie.

National Geographic.Ce jeudi 26 novembre 2021, le gouvernement italien a annoncé dans un communiqué l'arrivée de la femme, âgée de 49 ans, dans le pays européen. Comme de nombreux citoyens afghans, elle a été contrainte de se réfugier en Europe depuis

Coronavirus : le passe sanitaire a permis de sauver 4.000 vies depuis juillet

la prise de pouvoir des Talibansen août dernier. En 2016, elle avait été expulsée vers l'Afghanistan, après avoir été arrêtée, pour avoir vécu au Pakistan avec des faux papiers d'identité. Ce n'est pourtant, pas la première fois que le nom de Sharbat Gula réapparaît dans l'actualité.

Lors de son passage à Madrid pour l'inauguration de la première boutique-galerie Leica d'Espagne en 2019,Steve McCurrya présenté ses dernières photos prises en Chine, avec la nouvelle SL2 de la marque allemande. Il en a profité pour parler de quelques-uns de ses portraits iconiques, comme celui de « l'Afghane aux yeux verts », dont le regard a mis en lumière la réalité des réfugiés afghans au Pakistan, et est devenu l'emblème du photographe et de headtopics.com

National Geographic. Sharbat Gula avait alors 12 ans. Pendant sa présentation, McCurry a été très clair concernant la responsabilité des photographes envers leurs sujets : « ce que l'on perçoit n'est pas toujours la réalité », a-t-il dit.

Covid: à la pandémie, l’Espagne préfère l’endémie

En compagnie du magazine, il a passé des années à rechercher la jeune femme, avant de la retrouver en 2002. McCurry l'a alors photographiée à nouveau, et le mensuel a mis en place une série d'initiatives avec sa famille : «

National Geographica créé un fonds pour leur faire parvenir de l'argent tous les mois », afin qu'ils touchent les droits de reproduction de l'image devenue iconique. Un autre fonds aide également les réfugiés afghans. McCurry a aussi précisé qu'il lui envoyait de l'argent : « Ma sœur lui a acheté une maison au Pakistan qui lui a coûté 70.000 dollars. » « On ne connaît pas toujours les dessous de chaque histoire », a expliqué le photographe, avant d'ajouter : « C'est quelque chose que nous faisons depuis que nous l'avons retrouvée en 2002, mais nous ne communiquons pas dessus. » La raison ? « Nous ne voulions pas que les gens profitent d'elle [au Pakistan] s'ils savaient qu'elle avait de l'argent. »

Instagram contentView on InstagramAvec ces affirmations, le photographe est venu dissiper les doutes qui pesaient sur lui : pendant des années, il a été accusé de faire de l'argent sur le visage d'une réfugiée. Mais s'il n'avait pas encore parlé de toutes ces actions, c'est aussi pour une autre raison : « Nous l'avons aidée parce que c'était ce qu'il y avait à faire, pas pour s'en vanter. » headtopics.com

Blanquer a dévoilé le protocole sanitaire depuis Ibiza, la veille de la rentrée scolaire

Lire la suite: Vanity Fair France »

Crunch, le podcast rugby de L'Équipe : encore des nouveaux chez les Bleus ?

Alors qu'il s'était fait une maxime de resserrer son groupe au maximum, le sélectionneur Fabien Galthié a sensiblement modifié son approche, n'hésitant plus à faire appel à de nouvelles têtes : comment l'expliquer, au regard des circonstances et des besoins ? Est-ce voué à durer ?

'L'Afghane aux yeux verts' est réfugiée à Rome après avoir fui les talibansExilée au Pakistan en 1979 après l'invasion de l'Afghanistan par les Soviétiques, Sharbat Gula a de nouveau fui son pays après la prise de Kaboul par les talibans.

La géographie sous tous ses anglesLa revue « Construire », éditée par la Fédération française du bâtiment, consacre son dernier numéro aux nouvelles géographies et aux mutations que connaît notre territoire.

Journée contre les violences faites aux femmes : des heurts à Istanbul et MexicoUn rassemblement a été dispersé par des gaz lacrymogènes en Turquie et des affrontements ont opposé la police aux manifestantes dans la capitale mexicaine. nice C'est le R. T. E. c'est lui qui autorise la violence jusqu'à la mort sur les femmes de toute façon il et coupable de toutes les choses tous les prisonniers en liberté les criminels les voleurs les pédophiles les violeurs. Au final un vrai nazi y faut arrêter avec lui. speech woman

RATP : une vente aux enchères organiséeDes panneaux de signalisation en passant par le tourniquet. La RATP organise une vente aux enchères où 215 objets du métro seront vendus.

Le village olympique accueillera des femmes victimes de violences conjugales après les JO 2024L'annonce a été faite par Élisabeth Moreno à l'occasion de la journée contre les violences faites aux femmes. Pourquoi faire ? 🤔 et en attendant ?

En Allemagne, la coalition «feu tricolore» passe au vertAprès des semaines de négociations, un accord entre écolos, libéraux et sociaux-démocrates a été trouvé mercredi. Un nouveau gouvernement à la composition inédite, qui affiche de grandes ambitions climatiques. Les écologistes et conservateur ? Bizarre On va bien voir.