Pixels

Pixels

« Projet Pegasus » : Amnesty International demande un moratoire sur l’utilisation des technologies de cybersurveillance

« Projet Pegasus » : Amnesty International demande un moratoire sur l’utilisation des technologies de cybersurveillance

24/07/2021 19:58:00

« Projet Pegasus » : Amnesty International demande un moratoire sur l’utilisation des technologies de cybersurveillance

L’organisation de défense des droits humains, qui a contribué à la vaste enquête d’un consortium de médias sur le logiciel espion Pegasus, exige un renforcement des règles et des contrôles dans le secteur de la cybersurveillance.

« montrent clairement les dangers et les préjudices auxquels sont exposées les personnes illégalement prises pour cibles », a déclaré Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International, citée dans ce communiqué.

Indice UEFA : la France repasse devant le Portugal Eduardo Camavinga (Real Madrid) en Une de AS et Marca En Colombie, la mort aux trousses pour les activistes indigènes

La société israélienne NSO, qui a conçu le logiciel,« est une entreprise parmi d’autres. Il s’agit d’un secteur dangereux qui opère depuis trop longtemps à la limite de la légalité », déplore l’ONG.

« Il est absolument urgent que soient renforcés la réglementation du secteur de la cybersurveillance(…)et le contrôle de ce secteur très opaque », estime-t-elle.Article réservé à nos abonnésLire aussi headtopics.com

« Projet Pegasus » : les princesses qui voulaient fuir leur prison dorée aux Emirats arabes unis dans les filets de la cybersurveillanceAlerter les plus hautes sphères politiquesIntroduit dans un smartphone, le logiciel Pegasus permet d’en récupérer les messages, photos, contacts, et d’activer à distance les micros. Les organisations Forbidden Stories et Amnesty International ont obtenu une liste de 50 000 numéros de téléphone, sélectionnés par les clients de NSO depuis 2016 pour être potentiellement surveillés. Elles l’ont partagée avec les 17 rédactions qui ont révélé son existence dimanche.

La liste des cibles potentielles comprend les numéros d’au moins 180 journalistes, 600 hommes et femmes politiques, 85 militants des droits humains ou encore 65 chefs d’entreprise, d’après l’analyse du consortium – qui en a localisé beaucoup au Maroc, en Arabie saoudite ou encore au Mexique.

Article réservé à nos abonnés Lire la suite: Le Monde »

Antoine Kombouaré dans le podcast L'enfer du banc : « J'ai morflé. Il ne faut pas croire que je n'ai pas souffert »

Dans « L'enfer du banc », le podcast consacré aux entraîneurs de Ligue 1, Antoine Kombouaré, le coach du FC Nantes, évoque notamment son image de technicien sanguin qui prônerait un jeu seulement basé sur l'agressivité.

Amnesty International, à la tête du client. En gros il demande l'arrêt de l'espionnage et du renseignement..... Un peu naïf ces asso quand même... eziomauro sans la répétition chaque fois de ce que fait Pegasus qui est diffèrent au autres seulement par son zero-click. sinnon ses fonctionnalités une fois installer se sont des connus lignes de commandes le moratoire n'est pas un encouragement du terrorisme et crimes organisé

Un moratoire !!Watsapp avait prévenu du problème NSO il y a environ 1 an ils ont mêmes envoyés des notifs aux victimes!!

« Projet Pegasus » : le Kazakhstan ratisse largeD’après les listes de numéros potentiellement ciblés par le logiciel espion Pegasus analysées par Forbidden Stories, Amnesty International et seize médias, dont « Le Monde », le régime kazakh ne s’intéresse pas seulement à ses opposants, mais surveillerait aussi ses membres les plus puissants.

« Projet Pegasus » : au Togo, les opposants au président Gnassingbé surveillés comme des criminelsPlus de 300 numéros togolais apparaissent dans la liste des cibles potentielles du logiciel espion israélien Pegasus. Le Togo est l’un des pays africains les plus proches de l’Etat hébreu. nice Un logiciel anti démocratie qui sert très commodément les intérêts des dictatures comme sa majesté M6 Criminels homophobes. Comme tous les pays d'Afrique ?

Will Cathcart, PDG de WhatsApp : « Les révélations du “Projet Pegasus” correspondent à ce que nous avons vu lors de l’attaque il y a deux ans »En 2019, l’entreprise avait découvert que NSO Group utilisait une faille dans son logiciel pour infecter des téléphones avec Pegasus. Son dirigeant a réagi vivement aux révélations du « Projet Pegasus » dans un entretien au « Guardian ». good luck Le pire c est Facebook et complice par preuve chez. Les OPPOSANT ARABE ET CERTAINS COMTES pegasus c’est le retour du bâton trop de technologie tue la technologie tant mieux

Refusons le projet de loi sanitaire et les régressions socialesUn collectif de responsables associatifs, d’élus et de personnalités s’opposent à la nouvelle loi étendant le pass sanitaire, discutée ces jours-ci à l’Assemblée. Toujours lire vraiment ce type de tribune pour bien en comprendre les mécanismes. 2 ou 3 arguments très faibles autour du vrai sujet et une longue liste de revendications hors sujet et de postures idéologiques déconnectées. Acceptons les confinements ?!?🙄🤪🤕🙃 La démagogie classique d'une caricature de ce qu'est la gauch et qui cherche à récupérer ceux qui défilent avec Philippot tout en restant dans leur propre cadre.

Le nouveau projet de loi anti-Covid adopté après des débats «électriques» dans l’HémicycleRÉCIT - L’Assemblée nationale a adopté vendredi en première lecture le nouveau projet de loi anti-Covid qui prévoit l’extension controversée du pass sanitaire et l’obligation vaccinale pour les soignants, au bout d’une nuit blanche marquée par d’âpres débats. Pas controversé, mais du bon sens dans la situation actuelle. Votée en force avec presque 50% d'avis négatif à 5h du matin ou évidement il n'y avait même pas 50% des députés... Gvt de pacotille ! La grande majorité des Français est pour le pass et pour la vaccination, il serait temps que les députés et sénateurs et journalistes aussi le prennent en compte ! On s'en souviendra !

Pass sanitaire, vaccination des soignants: l'Assemblée vote le projet de loi au bout de la nuitLes députés ont approuvé à la majorité l'ensemble du texte qui étend le pass sanitaire, après d'âpres débats à l'Assemblée nationale. apres les controle des esprits par bfm, voici le controle des corps par la dictature molle en marche:)