Primaire à gauche: Anne Hidalgo assure que la 'page est tournée'

16/01/2022 15:13:00

Primaire à gauche: Anne Hidalgo assure que la 'page est tournée'

Primaire à gauche: Anne Hidalgo assure que la 'page est tournée'

Anne Hidalgo a de nouveau déploré, ce dimanche, sur le plateau de 'BFM Politique', que le projet d'une primaire à gauche pour déterminer un candidat à l'élection présidentielle n'a pas abouti. Elle refuse cependant de prendre part à l'initiative de la primaire populaire.

Anne Hidalgo a de nouveau déploré, ce dimanche, sur le plateau de"BFM Politique", que le projet d'une primaire à gauche pour déterminer un candidat à l'élection présidentielle n'a pas abouti. Elle refuse cependant de prendre part à l'initiative de la primaire populaire.

"Maintenant, nous continuons projet contre projet." Interrogée ce dimanche sur le plateau de BFM politiquesur le projet avorté de primaire à gauche, Anne Hidalgo a assuré avoir"tourné la page"."J'ai proposé au mois de décembre de se retrouver pour qu'émerge une candidature commune pour ceux qui veulent gouverner ensemble", a rappelé la candidate socialiste, avant de préciser:"Bien sûr,

Lire la suite: BFMTV »

Ségolène Royal sort l’artillerie lourde contre Anne Hidalgo et son “absence de projet” - GalaInterviewée par BFMTV jeudi 13 janvier, Ségolène Royal a donné son avis sur l’avenir de la gauche à l’élection présidentielle. Elle en a profité pour tacler Anne Hidalgo et son 'absence de projet'....

René Angélil : qui sont Denyse Duquette et Anne Renée, les deux premières femmes de sa vie ? - GalaÀ l’occasion de l’anniversaire de René Angélil, qui a été emporté par la maladie en 2016, découvrez qui sont les deux premières femmes qui ont compté dans sa vie, avant son amour légendaire pour Cé...

EN DIRECT - Suivez l'interview d'Anne Hidalgo, invitée de 'BFM Politique'La maire de Paris, candidate à l'élection présidentielle pour le Parti socialiste, réagira notamment à l'arrivée de Christiane Taubira, qui brigue officiellement l'Élysée depuis samedi.

Hidalgo interroge l'intérêt de la candidature de Taubira qui 'va diviser et créer de la confusion'Dans une interview au JDD, la candidate socialiste Anne Hidalgo a chargé la candidature de Christiane Taubira à la primaire populaire de la gauche. Regardez moi cette brochette PlusJamaisPS De plus en plus de risques que les frais de campagne ne soient pas remboursés. Les bouboules. Ils se sabordent complet.

messenger Anne Hidalgo a de nouveau déploré, ce dimanche, sur le plateau de"BFM Politique", que le projet d'une primaire à gauche pour déterminer un candidat à l'élection présidentielle n'a pas abouti.au moment même où la gauche arrive aux responsabilités dans d’autres pays d’Europe ".en noir et blanc de son défunt mari, en indiquant à ses fans qu’elle "mentirai[t] si [elle] disai[t] qu’[elle va] bien".Yannick Jadot "veut faire la guerre pour le climat, pas avec la vieille gauche" Alors que Christiane Taubira a annoncé hier sa candidature à l'élection présidentielle en participant à la Primaire populaire, Yannick Jadot ferme à nouveau la porte à toute union de la gauche sur RTL.

Elle refuse cependant de prendre part à l'initiative de la primaire populaire. "Maintenant, nous continuons projet contre projet. Quels scénarios seraient préférables, lui demande-t-on alors sur le plateau de BFMTV Soit les candidats se disent 'on se met derrière celui qui est devant dans les sondages ', donc plutôt ." Interrogée ce dimanche sur le plateau de BFM politique sur le projet avorté de primaire à gauche , Anne Hidalgo a assuré avoir"tourné la page". "Nous nous tournons vers toi maintenant, plus que jamais, afin que tu nous guides, nous protèges et que tu continues à veiller sur nous", avait-elle ajouté avec émotion. "J'ai proposé au mois de décembre de se retrouver pour qu'émerge une candidature commune pour ceux qui veulent gouverner ensemble", a rappelé la candidate socialiste, avant de préciser:"Bien sûr, je m'adressais particulièrement à Yannick Jadot , candidat écologiste. Dans ce second cas de figure, elle espère que Yannick Jadot saurait alors" faire un effort " et se ranger derrière Mélenchon. Car s'il y a des recompositions à faire à gauche, dans les années qui viennent, ce sera entre les écologistes et les socialistes. Pour Anne Hidalgo,"c'est une candidature de plus, donc c'est une mauvaise nouvelle pour ceux qui cherchent l'union de la gauche".

" "Évidemment j'ai regretté qu'il ne souhaite pas s'engager dans cette démarche et qu'il refuse les débats", a-t-elle déploré.."Mais maintenant la page est tournée, et nous continuons projet contre projet." Primaire populaire à l'initiative de la primaire populaire , contrairement à la candidate fraîchement déclarée, Christiane Taubira. "Mon objectif était d'organiser des débats et d'avoir un processus clair de vote des citoyens", a poursuivi la maire de Paris."La primaire populaire n'a pas de débat.

C'est une consultation qui va classer les gens, même malgré eux. C'était un autre processus", a-t-elle justifié, en indiquant néanmoins qu'elle"avait essayé de la faire évoluer". De son côté, invité au Grand Jury de RTL, Yannick Jadot a de nouveau fermé la porte à toute union de la gauche."Ma conviction, c'est qu'aujourd'hui, je veux faire la guerre pour le climat, pas la guerre avec la vieille gauche", explique le candidat écologiste. Cyrielle Cabot .