İnternational

İnternational

Prague accuse Moscou d’être impliqué dans l’explosion d’un dépôt de munitions en 2014 et expulse des diplomates russes

Prague accuse Moscou d’être impliqué dans l’explosion d’un dépôt de munitions en 2014 et expulse des diplomates russes

17/04/2021 23:50:00

Prague accuse Moscou d’être impliqué dans l’explosion d’un dépôt de munitions en 2014 et expulse des diplomates russes

La police tchèque a diffusé les photos de deux Russes ayant la même identité que les suspects de la tentative d’empoisonnement de Sergueï Skripal en Grande Bretagne.

Partage désactivéUn policier tchèque devant l’ambassade de Russie à Prague, vendredi 16 avril. Sur la grille d’entrée, une banderole représentant Vladimir Poutine avec les inscription « tueur, voleur, dictateur ».

Le variant Delta est arrivé à Wuhan La nouvelle carte d’identité nationale entre en vigueur ce lundi 2 août dans toute la France Tokyo 2020 - Tamberi et Barshim s'arrêtent à 2,37m : le beau geste des deux champions olympiques de la hauteur

PETR DAVID JOSEK / APPrague va expulser 18 employés de l’ambassade russe que ses services de renseignement ont identifiés comme des agents des services d’espionnage de Moscou, a annoncé Jan Hamacek, le ministre des affaires étrangères tchèque, samedi 17 avril. Ils ont 48 heures pour quitter la République tchèque.

Le premier ministre tchèque Andrej Babis a expliqué de son côté que son pays avait« des preuves irréfutables »impliquant des agents de l’unité 29155 du GRU, le renseignement militaire russe, dans une explosion de 50 tonnes de munitions dans un dépôt, à Vrbetice, dans l’est du pays, qui avait tué deux personnes le 16 octobre 2014. Le 3 décembre de la même année, 13 tonnes de munitions explosaient de manière inexpliquée. headtopics.com

« L’explosion a provoqué d’immenses dégâts matériels et mis en danger les vies de nombreuses personnes, mais elle a surtout tué deux de nos compatriotes », a ajouté M. Babis, qui a précisé avoir reçu cette information vendredi, sans expliquer pourquoi le gouvernement tchèque l’avait obtenu si tard.

Národní centrála proti organizovanému zločinu SKPV, žádá v souvislosti s prověřováním okolností závažné trestné čin… https://t.co/0WgAMhrYmT— PolicieCZ (@Policie ČR)Deux agents russes identifiés

Dans la foulée, l’unité tchèque responsable du crime organisé (NCOZ) a diffusé les photos de deux hommes porteurs de passeports russes, Alexander Petrov, né en 1979, et Ruslan Bachirov, né en 1978, les deux empoisonneurs au Novitchok de Salisbury en 2018.

« Les deux hommes étaient présents sur le territoire tchèque en octobre 2014 »lorsque l’explosion de Vrbetice a eu lieu, a fait valoir le NCOZ, ajoutant qu’ils avaient aussi des passeports du Tadjikistan et de la Moldova. headtopics.com

Au Maroc, les petits cultivateurs de marijuana craignent d’être les perdants de la légalisation Entre déception et fierté, la famille de Samir Aït-Saïd a vibré lors de la finale aux anneaux des JO de Tokyo Le FC Barcelone tombe d'accord avec Lionel Messi pour une prolongation !

« Nous nous trouvons dans une situation similaire à celle du Royaume-Uni au lendemain de la tentative d’empoisonnement à Salisbury en 2018 », a ajouté M. Hamacek en référence au cas de Sergueï Skripal, un ancien agent double qui avait survécu à une attaque des services russes sur le sol britannique. M. Hamacek a précisé qu’il avait convoqué l’ambassadeur russe Alexandre Zmeïevski ce samedi soir.

Article réservé à nos abonnésLire aussiRelations mises à mal sur fond de vaccin Spoutnik VCes révélations vont« nuire aux relations russo-tchèques », a déploré M. Hamacek, qui venait de prendre par intérim la place de son homologue proeuropéen Thomas Petricek aux affaires étrangères tout en gardant ses fonctions de ministre de l’intérieur.

M. Petricek avait été mis à pied lundi par le président tchèque prorusse Milos Zeman après s’être opposé à un recours au vaccin russe contre le Covid-19 Spoutnik V sans le feu vert européen. Social-démocrate proeuropéen, M. Petricek avait également critiqué une éventuelle participation de la Russie à un chantier dans le secteur du nucléaire.

La Pologne avait annoncé jeudi avoir expulsé trois diplomates russes accusés d’« actions hostiles », après que les Etats-Unis ont pris des mesures similaires dans le cadre d’une riposte contre une série d’actes imputés à Moscou. headtopics.com

Washington a annoncé jeudi une nouvelle vague de sanctions à l’encontre de la Russie, en riposte à une série d’actes qu’il lui impute, dont des cyberattaques massives et des ingérences dans l’élection présidentielle américaine de novembre. Moscou dément de son côté toute implication.

La Russie a annoncé vendredi qu’elle allait en réponse expulser dix diplomates américains.Lire aussi notre enquête :Article réservé à nos abonnés Lire la suite: Le Monde »

A Paris, les anti-pass sanitaire disent non « au monde qui se dessine »

Du Trocadéro, aux côtés de Florian Philippot, à la place de la Bastille, auprès des « gilets jaunes », « 20 Minutes » a suivi les manifestants mobilisés en nombre ce same

antoinekowalski Les preuves sont absentes est montées de toute pièce, que la propagande cesse! La Russie a bon dos surtout dans la presse! AmbRusFrance

En réponse à Prague, Moscou expulse 20 diplomates tchèquesSamedi, Prague a annoncé l’expulsion de 18 diplomates russes accusés d’espionnage

La crise diplomatique entre Prague et Moscou s’envenimeAprès l’expulsion par les autorités tchèques de 18 diplomates russes en réponse à un sabotage imputé à des agents russes, Moscou expulse 20 diplomates tchèques. toujours la faute des russes, parfois c'est aussi la faute des chinois... ah!!! les, bons vieux haineux occidentaux Guerre mondiale ?

En hommage aux victimes du Covid, 30.000 bougies ont été allumées à PragueDurant la pandémie de coronavirus, la République Tchèque affiche le second taux de mortalité par habitant le plus élevé au monde. Et pour les 30 gosses tués par les saloperies d'occupants en Palestine rien ?

Navalny, Ukraine : l’UE ne sanctionne pas Moscou, mais surveille de près la situationRéunis lundi par visioconférence pour une réunion informelle, les ministres européens des affaires étrangères ont joué la carte de la modération à l’égard du Kremlin. Terrible... good luck L'UE surveille de près..... Et si Moscou déplaît ? Ils feront quoi ? Ils surveilleront de très près. Bon. Poutine est mort de peur.

À Moscou, l’incroyable histoire du crâne d’Adolf HitlerÀ Moscou, l’incroyable histoire du crâne d’Adolf Hitler. Le Figaro a pu voir les restes du chef nazi, récupérés par les Soviétiques à Berlin après son suicide et détenus par la Russie... Il ne faut pas croire tout ce que dit la Russie. Le documentaire avec l excellent Philippe Charlier a déjà résolu « le mystère de la mort d Hitler » Et le crâne de sa compagne eva Braun qui s'est suicidé a ses côtés ? Il et passé où ? Tout le monde s'en fout ?