Pourquoi il faut défendre l'accord UE-Mercosur

Pourquoi il faut défendre l'accord UE-Mercosur

12.9.2019

Pourquoi il faut défendre l'accord UE-Mercosur

LE CERLCE - Les opposants au traité commercial entre l'Europe et les principaux pays d'Amérique du Sud ont tort, estime Jacques Delpla. Favoriser le libre-échange reste la meilleure solution pour assurer la prospérité de tous et lutter contre le réchauffement climatique.

Lire plus tard Le port de Santos, au Brésil, l'un des plus grands au monde. Nelson Almeida/AFP Jacques DELPLA Publié à 10h45 Avec le récent accord de libre-échange entre le Mercosur et l'Union européenne, le discours protectionniste revient en France. Pourtant, la théorie économique infirme le protectionnisme. Pour la lutte climatique, le bon combat est celui d'un prix du carbone assez élevé et croissant dans le temps, appliqué aux carburants du commerce maritime. L'accord commercial de l'UE avec les pays du Mercosur est un accord de libre-échange classique, qui abroge graduellement les barrières douanières (aujourd'hui à 12 % pour les produits agricoles et de 4 % pour les biens industriels en UE, 30 % pour le Mercosur). Il impose à chaque partie le respect des normes et traités internationaux dans les domaines de l'environnement (et en particulier du climat). Enfin, un tribunal arbitral international permettra de faire respecter ces engagements. Les oppositions à l'accord UE avec le Mercosur sont donc contre-productives. Lire aussi : Macron accuse Bolsonaro et bloque l'accord Europe-Mercosur Premièrement, un thème unit les économistes : leur soutien sans ambiguïté au libre-échange commercial, alors même que le public est protectionniste. Car le libre-échange conduit à une allocation optimale des ressources (avec spécialisation de chaque pays dans ses avantages comparatifs) et élimine les rentes des secteurs protégés. Les droits de douanes sont comme des obstacles physiques au commerce international. Paul Krugman écrit que le commerce international est analogue au progrès technique : il augmente la richesse totale des deux pays, sans préjuger des effets redistributifs. Que certains perdent au libre-échange est possible, mais la solution n'est pas de s'opposer à l'accord avec le Mercosur. Elle est de taxer les gains globaux du libre-échange et de compenser les perdants de ce même libre-échange. Deuxièmement, l'argument climatique contre le libre-échange ne tient pas. Il ne faut pas renoncer au progrès économique que constitue le libre-échange, mais taxer suffisamment le carburant utilisé (principe du pollueur - payeur). Pour le commerce maritime, il suffit que les ports de l'UE taxent le carburant des bateaux. Cela est entièrement de la souveraineté de l'Union. En outre, l'accord UE-Mercosur impose au Brésil de rester dans l'accord climatique de Paris. Or si l'UE ne ratifie pas son accord avec le Mercosur, le Brésil se tournera vers les Etats-Unis de Trump et s'écartera définitivement des accords climatiques que nous voulons. Protection de l'Amazonie Troisièmement, la déforestation de l'Amazonie. Si l'Europe veut protéger l'Amazonie, le protectionnisme n'y fera rien, car les Brésiliens ne veulent pas rester dans la pauvreté. Il faut envisager de payer les Brésiliens pour qu'ils entretiennent la forêt amazonienne. Quatrièmement, comme l'indique le traité, le tribunal d'arbitrage international sera le même qui permettra à l'Europe de vérifier si le Brésil se conformera à ses engagements climatiques. Refuser cet accord commercial revient à renoncer à ces tribunaux d'arbitrage qui sont notre seul levier pour la mise en application des accords climatiques par le Brésil. Au moment où Trump veut détruire le multilatéralisme (qui protège le droit international et les petits pays) en faveur du pur rapport de force, il est curieux que tant de voix en France s'allient objectivement au président américain en combattant cet accord multilatéral entre Europe et Amérique du Sud. Jacques Delpla Lire la suite: Les Echos

UE : vers une Commission très pyramidaleAvec l’Allemande Ursula von der Leyen, l’exécutif européen ouvre un nouveau chapitre de ses mutations successives : place cette fois-ci à une structure très hiérarchisée. La Française Sylvie Goulard, contestée à Paris par l’opposition, y sera chargée du marché intérieur. Avec de nouveau TimmermansEU comme 1er vice-président, il n'est pas difficile de voir quelle sera l'orientation de la nouvelle Commission présidée par une PPE censée être de centre droit. Les électeurs de nouveau floués et le PPE de moins en moins crédible fxbellamy ? ces femmes me dégoûtent (autant que les hommes)

Commission UE : Timmermans au climat, Vestager reste à la Concurrence, Hogan au CommerceLe Néerlandais Frans Timmermans est le prochain commissaire européen chargé du climat, a annoncé mardi la nouvelle présidente de la Commission, l'Allemande Ursula von der Leyen, qui a fait de ce chantier l'une de ses priorités. Elle a aussi annoncé que la Danoise Margrethe Vestager restait commissaire européenne à la Concurrence. Ces deux poids lourds de la Commission avaient été prétendants à la présidence de cette institution.L'Irlandais Phil Hogan a été nommé commissaire européen au Commerce, un poste sensible où il aura la responsabilité de gérer les tensions commerciales avec les Etats-Unis et de négocier un accord de libre-échange avec le Royaume-Uni après le Brexit, a annoncé la présidente de la Commission, l'Allemande Ursula von der Leyen. Phil Hogan est actuellement commissaire à l'Agriculture, un portefeuille qui l'a conduit à être en première ligne lors des dernières négociations commerciales de l'UE.La liste complète des nominations est ici(Photo Commission européenne) Vive Margrethe! ❤️❤️👏👏👏

VIDÉO - Homophobie dans les stades : 'Il faut faire la part des choses', selon AttalINVITÉ RTL - La situation s'est tendue entre Noël Le Graët et Roxana Maracineanu. La ministre des Sports a dénoncé la position 'erronée' du patron du foot français, qui a différencié mardi lutte contre le racisme et l'homophobie.

Etats-Unis : que faut-il attendre du troisième débat de la primaire démocrate ?Pour les candidats démocrates à la primaire de la présidentielle 2020 aux Etats-Unis, c'est déjà l'heure du troisième débat. Ils se retrouveront ce jeudi 12 septembre à Houston, au Texas. Plusieurs points seront particulièrement à surveiller. Du pipo Une réédition du Muppets show……...

Matinale de Franceinfo : pourquoi Samuel Etienne n'est-il pas à l'antenne en ce moment ?Ce mardi 10 septembre, ce n'est pas Samuel Etienne qui présentait la matinale de Franceinfo mais Sébastien Thomas. Et cela va durer quelques jours...

Martin Weill explique pourquoi il quitte 'Quotidien'Le journaliste de 32 ans se consacre à d'autres projets de reportages aux formats plus longs et ces tournages ne sont plus compatibles avec l'émission de TMC. 1ère phrase=1 faute... on dit: « vous n’êtes pas près de » et pas « prêts de ». Le niveau d’orthographe et de grammaire des journalistes... Bah on avait remarqué qu'il avait quitté Quotidien depuis 1ou 2 saisons déjà ... On recycle ceux qui harcèle leur camarade à l'école ? Ce petit soldat du Néolibéralisme est aussi insipide qu'une canette de coca cola. Triste époque. Merci Pinochet (Salvador Allende)



La popularité d'Emmanuel Macron et Édouard Philippe en légère baisse

7 K-pop stars shaking up the front row during fashion month

Selon une responsable indonésienne, les femmes pourraient tomber enceintes dans les piscines à cause du sperme des hommes

Le Collectif contre l'islamophobie alerte sur une aggravation du racisme antimusulman en 2019

Réseaux sociaux : l'OL durcit le ton après la parution sur Twitter de caricatures de Rudi Garcia en clown - Foot - L1

Coronavirus : un banal traitement contre le paludisme pourrait être efficace

Consultation : vous préférez Cavani à Icardi à la pointe de l'attaque du PSG lors du 8e de finale retour de C1 contre Dortmund - Foot - C1 - Consultation

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

12 septembre 2019, jeudi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Mère célibataire, une vie de « femme assiégée »

Nouvelles suivantes

Dosettes, bio, en grains ou éthique : le café fait florès dans l'Hexagone
The stars spotted front row at Paris Fashion Week Fall/Winter 2020-2021 La prostitution des mineures, un fléau en hausse L'auteure de la comptine pour enfants «Pirouette Cacahuète» est morte à 99 ans Les notes de OL - Juventus : le grand soir de Tousart - Foot - C1 Ligue des champions : l'arbitre avare avec la Juventus contre l'OL - Foot - C1 Real Madrid - Manchester City : les notes du match Inside the Chaumet Place Vendôme private mansion and its tiara room Reprise : la solitude absolue des « Nuits blanches » What to expect at Paris Fashion Week this February Interrogé sur un abattoir épinglé par L214, le ministre de l'Agriculture perd son sang-froid face à un journaliste Municipales: moins d'un Français sur deux sait pour qui il votera le 15 mars La réaction de Zinedine Zidane après la terrible fin de match du Real Madrid
La popularité d'Emmanuel Macron et Édouard Philippe en légère baisse 7 K-pop stars shaking up the front row during fashion month Selon une responsable indonésienne, les femmes pourraient tomber enceintes dans les piscines à cause du sperme des hommes Le Collectif contre l'islamophobie alerte sur une aggravation du racisme antimusulman en 2019 Réseaux sociaux : l'OL durcit le ton après la parution sur Twitter de caricatures de Rudi Garcia en clown - Foot - L1 Coronavirus : un banal traitement contre le paludisme pourrait être efficace Consultation : vous préférez Cavani à Icardi à la pointe de l'attaque du PSG lors du 8e de finale retour de C1 contre Dortmund - Foot - C1 - Consultation Le téléphone fixe en cellule sera généralisé dans les prisons de France d’ici à 2021 Pour Ségolène Royal, 'la France irait mieux' si elle était 'à la place de Macron' Saint Laurent Prêt-À-Porter Automne-Hiver 2020-2021 - Défilés | Vogue Paris Un Français sur quatre ne se lave pas tous les jours Coronavirus : le malade croate aurait assisté au match de Ligue des champions Atalanta - Valence - Foot - Coronavirus