Planete

Planete

« Plan B » : en Guyane, baleines et dauphins menacés par le pétrole

Dans les eaux brésiliennes, des compagnies pétrolières envisagent de forer le sous-sol marin, ce qui inquiète les défenseurs de l’environnement, comme Greenpeace.

21.10.2019

VIDÉO | Dans les eaux brésiliennes, des compagnies pétrolières envisagent de forer le sous-sol marin, ce qui inquiète les défenseurs de l’environnement. Reportage. par MarcBettinelli

Dans les eaux brésiliennes, des compagnies pétrolières envisagent de forer le sous-sol marin, ce qui inquiète les défenseurs de l’environnement, comme Greenpeace.

La Guyane est une région française connue pour sa luxuriante forêt amazonienne, mais son espace maritime reste, lui, très peu exploré. Et pourtant, il accueille dans ses eaux une biodiversité particulièrement riche, dont de nombreuses espèces de dauphins et de baleines. C’est ce qui ressort d’une expédition inédite menée en septembre par Greenpeace et des chercheurs du CNRS, à laquelle notre journaliste a participé.

Mais cette richesse est menacée. A quelques kilomètres plus au sud, dans les eaux brésiliennes, des compagnies pétrolières envisagent de forer le sous-sol marin. Des projets qui inquiètent les défenseurs de l’environnement.

Lire la suite: Le Monde

MarcBettinelli Ce que l'homme fait sur son environnement se répercute en lui car l'homme fait parti intégrante de la biodiversité. Il n'est ni au-dessus, ni en-dessous, ni à côté des autres espèces. Il participe à la ronde de la vie où toutes les vies sont égales.

Contre le plan social de General Electric à Belfort, 2.600 manifestantsLe défilé a terminé sa marche devant les locaux de General Electric, où étaient également présents quelque 250 « gilets jaunes »

Les salariés approuvent un plan sauvant 307 emplois sur 792 chez GECette proposition a été adoptée ce lundi lors d'un vote à main levée Vous pouvez pas écrire le sujet de l'alerte info ? Ca serait beaucoup plus pratique que juste savoir qu'il y a une alerte info et un lien

Les salariés de GE Belfort approuvent un plan sauvant 307 emplois sur 792 menacésUne proposition, approuvée lors d’un vote à main levée, qui prévoit en contrepartie un plan d’économie annuel de 12 millions d’euros.

General Electric : les salariés de Belfort approuvent un plan sauvant 300 emploisLes salariés ont approuvé un plan de sauvetage ce lundi. 307 emplois sur les 792 menacés pourront être sauvés.

Les salariés de GE Belfort approuvent largement le plan de sauvegarde de l’emploiCette proposition prévoit un plan d’économies annuel de 12 millions d’euros en contrepartie de la sauvegarde de 307 emplois sur les 792 menacés.

GE Belfort: les salariés «plébiscitent» un plan sauvant 307 emploisAprès des semaines d'âpres négociations sous le regard vigilant de Bercy, les salariés de General Electric à Belfort ont approuvé à une très large majorité lundi une nouvelle proposition de la direction prévoyant de ramener de 792 à 485 le nombre d'emplois supprimés par un plan social. J'aurai dis 'les salariés le couteau sous la gorge obligé d'accepter plus de 400 licenciements suite à la vente d'Alston par Macron'. ou bien 'les salariés «dénoncent» un plan détruisant 400 emplois...c'est plus réaliste.Faut tout leur dire à ces journalistes..

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

21 octobre 2019, lundi Nouvelles

Nouvelles précédentes

'Ça me fait trop de peine...' : émue, Jessica Thivenin se confie sur cet endroit où elle ne peut plus entrer depuis la naissance de son fils Maylone

Nouvelles suivantes

Dans la musique, le blues des indépendants