Piétons traînés par une voiture en Seine-Saint-Denis : un troisième individu en garde à vue, les deux premiers suspects mis en examen

Piétons traînés par une voiture en Seine-Saint-Denis : un troisième individu en garde à vue, les deux premiers suspects mis en examen

13/01/2022 23:48:00

Piétons traînés par une voiture en Seine-Saint-Denis : un troisième individu en garde à vue, les deux premiers suspects mis en examen

Le troisième gardé à vue s'est rendu de lui-même au commissariat de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, indique le parquet de Bobigny dans un communiqué.

en Seine-Saint-Denis, a été placé en garde à vue ce jeudi 13 janvier, indique le parquet de Bobigny dans un communiqué. L'homme s'est présenté de lui-même au commissariat.Les deux premiers suspects déjà en garde à vue dans cette affaire ont par ailleurs

ce jeudi 13 janvier, après avoir été présentés à un juge d'instruction. Ils ont été placés en détention provisoire dans l'attente de débats différés, prévus le lundi 17 et le mardi 18 janvier, précise le parquet de Bobigny.

Lire la suite: franceinfo »

Elisabeth Borne, une « techno » passée en politique

Après cinq années passées au gouvernement, Elisabeth Borne a été nommée à Matignon. Une consécration pour cette femme de 61 ans connue pour sa connaissance des dossiers mais aussi pour son management rude. Lire la suite >>

J'espère qu'ils ne verront plus la lumière du jour 🤬💩

En 2021, pour 700 euros par mois, on pouvait louer seulement 15 m2 à Paris contre 41 m2 à Marseille et 79 m2 à Saint-ÉtienneÀ Lyon il faudra aussi vivre un peu serré si vous avez un budget de 700 euros par mois, alors que ce sera beaucoup plus spacieux à Rouen LocService_fr

Covid-19 à l'école: le Snuipp-FSU prévoit 75% de grévistes et la moitié des écoles fermées jeudiLes enseignants se mobilisent contre le protocole Covid-19 mis en oeuvre dans les établissements scolaires, jugé trop difficile à mettre en place. Pas étonnant, Blanquer se fout littéralement de la gueule des enseignants, des enfants et des parents d'élèves.

En 2021, pour 700 euros par mois, on pouvait louer seulement 15 m2 à Paris contre 41 m2 à Marseille et 79 m2 à Saint-ÉtienneÀ Lyon il faudra aussi vivre un peu serré si vous avez un budget de 700 euros par mois, alors que ce sera beaucoup plus spacieux à Rouen LocService_fr

Les Bleus « choqués » par le relâchement des règles sanitaires en HongrieArrivés en Hongrie lundi, les joueurs de l'équipe de France ont été désagréablement surpris de croiser des clients sans masque à leur hôtel à deux jours du début de l'Euro. Il faut rapidement rentrer en France on fera immédiatement la quatrième dose à tous les joueurs, et par précaution la cinquième et la sixième... Tant pis pour l'euro, leur santé avant tout... Les commentaires..... 😱 Conclusion : continuer à regarder BFMTV et LCI 🤣🤣🤣🤣

Echec cuisant en vue pour Joe Biden, sa réforme électorale compromiseUne sénatrice démocrate a pris position contre la stratégie de passage en force proposée par le président américain Pour qu'il y ait un échec faudrait déjà avoir essayé

Retour au point de départ dans l'affaire Chevaline après la levée de la garde à vueLe mystère reste entier sur le quadruple meurtre perpétré à Chevaline, en Haute Savoie, il y a neuf ans.

samedi 8 et dimanche 9 janvier dans la soirée à Noisy-le-Sec,  en Seine-Saint-Denis,  a été placé en garde à vue ce jeudi 13 janvier, indique le parquet de Bobigny dans un communiqué. L'homme s'est présenté de lui-même au commissariat. Les deux premiers suspects déjà en garde à vue dans cette affaire ont par ailleurs ce jeudi 13 janvier, après avoir été présentés à un juge d'instruction. Ils ont été placés en détention provisoire dans l'attente de débats différés, prévus le lundi 17 et le mardi 18 janvier, précise le parquet de Bobigny. Deux plaintes déposées  Le chauffeur du véhicule, interpellé dès le lundi 10 janvier, est mis en examen notamment pour"violences en réunion avec arme et avec préméditation ayant entraîné une ITT supérieure à 8 jours et conduite malgré la suspension du permis". Un des passagers, qui s'était présenté au commissariat mardi 11 janvier, est mis en examen notamment pour complicité et"diffusion d'images relatives à la commission d'une infraction". La vidéo des faits avait été largement diffusée sur les réseaux sociaux. Deux victimes présumées ont porté plainte :