Patinage : Didier Gailhaguet fait condamner l’Etat après avoir été contraint de démissionner de la présidence de la FFSG

Patinage : contraint à la démission début 2020, l’ex-président de la FFSG Didier Gailhaguet fait condamner l’Etat

17/01/2022 21:02:00

Patinage : contraint à la démission début 2020, l’ex-président de la FFSG Didier Gailhaguet fait condamner l’Etat

L’ancien président de la Fédération française des sports de glace a obtenu 5 000 euros au titre du préjudice moral. Il en réclamait 150 000, ainsi que 152 550 euros correspondant aux vingt-sept mois d’indemnités qu’il aurait touchées, selon lui, s’il avait pu finir son mandat.

5 000 euros de préjudice moralDidier Gailhaguet, qui présidait la FFSG depuis 1998 [à l’exception d’une parenthèse entre 2004 et 2007] avait été accusé d’avoir maintenu ce dernier dans le circuit du patinage, malgré des soupçons en 2000, ce dont il se défend.

L’ex-président de la FFSG, qui avait d’abord effectué un recours administratif sans succès, avait ensuite porté l’affaire devant le tribunal administratif. Celui-ci a retenu l’un des arguments de l’ex-patron de la FFSG, qui estimait que la ministre, par des prises de parole publiques,

Lire la suite: Le Monde »

Le meilleur du football européen et les plus grands combats sont sur RMC Sport !

Les meilleures affiches de la Champions League en streaming, la majorité des matchs d'Europa League et de Conference League, mais également le meilleur du MMA sont sur RMC Sport. Lire la suite >>

🤮🤮🤮🤮🤮 HELP PLS I Need 60 Dollar i'm missing emergency aid is very important hollandfrance33hotmail.com skymoon emmanuel love instagood fashion photooftheday beautiful art happy picoftheday cute follow nature travel instagram style repost summer instadaily selfie

Jean-Luc Reichmann s'amuse de la ressemblance entre Patrick Sébastien et… Didier Raoult - VoiciDimanche 16 janvier, Jean-Luc Reichmann a publié une amusante vidéo sur son compte Instagram : aux côtés de son ami Patrick Sébastien, il s'amuse de la ressemblance entre l'animateur et le célèbre...

Roland-Garros explique travailler sur 'l’accueil des sportifs étrangers non-vaccinés'Après l'expulsion de Novak Djokovic d'Australie où il n'a pas été autorisé à jouer le premier Majeur de la saison, la FFT tente de trouver des solutions pour le printemps. Un apparteid sportif en sommes Le jour du vote du passe vacinal 🤔 Pas de passe droit nous sportifs amateurs obligation du pass donc le même droit pour tous

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente retrouvée par la police grâce à son téléphoneSéquestrée et violée par deux hommes dans un appartement à Marseille, la victime a été libérée après avoir guidé les policiers depuis son téléphone.

Séquestrée, une ado victime de viol sauvée par la police grâce à SnapchatLa jeune fille de 14 ans a été séquestrée et violée par deux hommes de 26 et 64 ans. Le service de géolocalisation du réseau social a permis de la retrouver. Comme quoi les réseaux sociaux n’ont pas que du mauvais 😉 Pas grâce à Snapchat, grâce à la géolocalisation et à la perspicacité de la police.

A Nantes, un homme agressé au couteau par une dizaine d'individusLa victime a reçu un coup de couteau au visage après avoir tenté de protéger son amie C'est sans doute cela que certains appellent un 'sentiment d'insécurité'...🤔🙄 PoliceNationale ont tir à vue ensuite ont met en prison à vie les parents et leurs amis

Cyberattaque contre l'Ukraine : Kiev dit avoir des «preuves» de l'implication de la RussieL'Ukraine a affirmé ce dimanche avoir des «preuves» de l'implication de la Russie dans la cyberattaque qui a visé cette semaine plusieurs sites gouvernementaux, dans un contexte de vives tensions entre Kiev et Moscou. «A ce jour, toutes les preuves indiquent que la Russie est derrière la cyberattaque», a déclaré le ministère ukrainien de la Transformation numérique dans un communiqué.

Violences sexuelles dans le patinage : Didier Gailhaguet refuse de quitter le Comité national olympique 5 000 euros de préjudice moral Didier Gailhaguet, qui présidait la FFSG depuis 1998 [à l’exception d’une parenthèse entre 2004 et 2007] avait été accusé d’avoir maintenu ce dernier dans le circuit du patinage, malgré des soupçons en 2000, ce dont il se défend. L’ex-président de la FFSG, qui avait d’abord effectué un recours administratif sans succès, avait ensuite porté l’affaire devant le tribunal administratif. Celui-ci a retenu l’un des arguments de l’ex-patron de la FFSG, qui estimait que la ministre, par des prises de parole publiques, « s’est immiscée dans les compétences de la fédération pour imposer sa démission alors que les conditions de révocation du mandat du président sont strictement définies dans les statuts de la fédération et excluent toute intervention de l’Etat » . Didier Gailhaguet réclamait 152 550 euros correspondant aux 27 mois d’indemnités qu’il aurait touchées, selon lui, s’il était allé au bout de son mandat, ainsi que 150 000 euros de préjudice moral. Lire aussi La justice lui a donné tort sur le premier point, mais lui a accordé 5 000 euros de préjudice moral, estimant que « son image et sa réputation [avaient]