Pas-de-Calais : imbroglio autour d'une alerte enlèvement

La dernière alerte enlèvement cache en fait un sérieux couac judiciaire et policier

Erreur, Disparition

09/01/2022 21:30:00

La dernière alerte enlèvement cache en fait un sérieux couac judiciaire et policier

Alors qu'il avait prévenu la police que son fils était avec lui, un père de famille a été arrêté après le déclenchement du dispositif alerte enlèvement .

2 min de lecturePas-de-Calais : imbroglio autour de la dernière alerte enlèvementVU DANS LA PRESSE - Suspecté d'avoir enlevé son fils le 17 décembre dernier, un père de famille avait été arrêté après le déclenchement du dispositif alerte enlèvement. Selon le rapport de l'enquête, ce dernier aurait pourtant prévenu le commissariat.

Le plan alerte enlèvement a été déclenché samedi 18 décembre pour retrouver Hamza, 12 ans.Crédit : Capture écran Twitter / @justice_gouvRomain Giraudpublié le 09/01/2022 à 19:20Les policiers du commissariat de Lens n'auraient pas fait le lien entre la main courante déposée par Halim, père de famille, le vendredi 17 décembre aux alentours de 22h, et le signalement de la disparition d'Hamza, 12 ans, le lendemain, qui a provoqué le déclenchement du

Lire la suite: RTL France »

Peut-être mais est-ce nécessaire de relayer cette info au risque de discréditer 'Alerte enlèvement' ? Ce dispositif a fait preuve de réussite à plusieurs reprises. Pensons à nos enfants !! Scandaleux de faire passer ce père pour un dangereux criminel.

Le député Debout la France du Pas-de-Calais, José Evrard, est décédé du Covid-19Militant communiste pendant 36 ans, José Evrard avait rejoint Nicolas Dupont-Aignan en 2019. Dernièrement, il militait contre l'obligation vaccinale et le passe sanitaire, mais était «vacciné». La distance sociale rend difficile de parler à quelqu'un qui porte un masque ou à 2 mètres de distance, utilisez cette application gratuite pour communiquer avec les personnes à proximité, gratuit de Apple & Google La 3 eme dose protège de ouf! Et donc ?

INVITÉ RTL - 'Ce n'est pas mon affaire' : Mélenchon rejette la primaire populaire à gaucheInvité du Grand Jury de RTL - LCI - Le Figaro, le candidat de gauche a confirmé qu'il ne participerait pas à la primaire populaire. Et la Gauche se désintègra en plein envol! Elle croit trop au vaudou mémé a couettes

La Casa de Papel : ces mystères sur deux personnages qui n'ont pas été levésAlors que la dernière partie de la cinquième saison de La Casa de Papel a été dévoilée le 3 décembre dernier, des détails sur deux personnages de la série n’ont pas eu droit à davantage d’explications.

À Sciences Po Lille, les étudiants ne veulent pas travailler pour la policeUn étudiant en sciences politiques peut-il écrire un mémoire commandé par la police? À cette question, les élèves de quatrième année à Sciences Po Lille ont répondu «non». Un soit disant Specialiste du monde arabe Musulman obligeait certains élèves d’origine maghrébine à écrire des mémoires pour les exploiter après dans ces livres . Il serait peut-être bon de dissoudre cette science po, car si ce sont ces olibrius qui veulent gouverner c'est la décadence assurée, ils font tout sauf étudier. Il ne faut avoir des préjugés. Ce n'est pas la police cubaine. Donc la police d'un pays démocratique. Je pense que oui. L'auteur doit être critique, lancer des pistes de réflexion. Si le directeur de mémoire est un scientifique et le jury examinateur indépendant, OUI.

Clément Noël, éliminé en première manche du slalom d'Adelboden : « Ne pas se prendre pour quelqu'un d'autre »Clément Noël, sorti pour la deuxième fois d'affilée en slalom, dans la première manche à Adelboden ce dimanche, ne cache pas sa frustration. Passera t il un cap cette saison? En disant ça, il démontre qu’il a une mentalité de grand champion. Je suis persuadé qu’il deviendra un très très grand skieur! L'exploitation au téléphone! Pour recevoir un bonus de 50 Satoshi en solde dans l\\'application - utilisez mon code de parrainage dans referrals section 10296400

Le télescope James Webb est déployé, mais ses premières photos n'arriveront pas avant des moisJames Webb, d’une valeur de quelque 10 milliards de dollars, doit fonctionner durant au moins 5 ans, et potentiellement jusqu’à plus de 10 ans. Ils ont pas la fibre

Pas-de-Calais : imbroglio autour de la dernière alerte enlèvement 2 min de lecture Pas-de-Calais : imbroglio autour de la dernière alerte enlèvement VU DANS LA PRESSE - Suspecté d'avoir enlevé son fils le 17 décembre dernier, un père de famille avait été arrêté après le déclenchement du dispositif alerte enlèvement. Selon le rapport de l'enquête, ce dernier aurait pourtant prévenu le commissariat. Le plan alerte enlèvement a été déclenché samedi 18 décembre pour retrouver Hamza, 12 ans. Crédit : Capture écran Twitter / @justice_gouv Romain Giraud publié le 09/01/2022 à 19:20 Les policiers du commissariat de Lens n'auraient pas fait le lien entre la main courante déposée par Halim, père de famille, le vendredi 17 décembre aux alentours de 22h, et le signalement de la disparition d'Hamza, 12 ans, le lendemain, qui a provoqué le déclenchement du dispositif alerte enlèvement.  C'est en tout cas ce qu'aurait conclu le rapport d'enquête de la police judiciaire, consulté et révélé par  . Ce vendredi là, Halim reçoit un texto de la part de son fils, le suppliant de venir le chercher et menaçant de fuguer de sa famille d'accueil , dans laquelle l'enfant avait été placé depuis trois jours dans le cadre de la séparation de ses parents.  Halim décide alors d'agir, il récupère son enfant dans le foyer sans aucune violence aux alentours de 20h. Quand il sonne à la porte, son fils se précipite dans sa voiture et lui demande de partir en vitesse. Quelques minutes après, le père de famille décide de téléphoner au commissariat de Lens avant de s'y rendre physiquement à 22h pour signaler "en toute transparence" qu'il"avait récupéré son fils qui se sentait mal et faisait du chantage au suicide dans sa nouvelle famille d’accueil", expliquant même aux policiers qu'il emmenait son fils chez sa sœur.  Lorsque l'assistante maternelle signale la disparition d'Hamza, les autorités n'auraient donc pas fait le lien et n'auraient pas décidé de déclencher le dispositif alerte enlèvement le lendemain matin à 6h, selon le rapport de la PJ. C'est en voyant