Parentologie : Son nom est Bond, papa Bond

Parentologie : Son nom est Bond, papa Bond

28/11/2021 17:27:00

Parentologie : Son nom est Bond, papa Bond

CHRONIQUE. Le quotidien de 007, c’est l’inverse de la vie de daron. Mais si, dans le dernier volet de ses aventures, l’espion hyperviril est écorné – ère post-#metoo oblige –, est-ce vraiment un sacrilège de l’imaginer un doudou à la main ?

Spectre(2015), il s’agit là du dernier tour de piste de Daniel Craig, qui aura su imprimer ses manières de sphinx testostéroné à l’espion britannique. Mais comment l’acteur aux yeux bleus allait-il quitter la scène ?Nous voilà donc assis au troisième rang pour tenter d’obtenir une réponse à cette question, mon fils plongeant sa main dans un seau de pop-corn, comme un oracle dans les entrailles d’un poulet. Si j’éprouve un plaisir particulier à découvrir les nouvelles aventures de l’agent secret le plus stylé du MI6, c’est que cette saga a toujours fonctionné en miroir inversé par rapport à ma propre paternité (ce qui est moins le cas avec

Lire la suite: Le Monde »

Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire, Jared Leto... Damien Witecka dévoile ses secrets de doublage | GQ

C’est l’une des voix incontournables du cinéma. Damien Witecka est un comédien spécialisé dans le doublage : il fait parler les plus grandes stars de cinéma.... Lire la suite >>

'Je me gelais les fesses' : Halle Berry raconte la vérité sur l'iconique bikini orange qu'elle portait dans James Bond'Je me gelais les fesses' : Halle Berry raconte la vérité sur l'iconique bikini orange qu'elle portait dans James Bond actu people cinema HalleBerry

Philippe Lacheau : Son frère Pierre est son sosie... en brun !Invité dans l'émission La chanson secrète le 27 novembre 2021, Philippe Lacheau a toujours été très proche de son frère cadet Pierre. Ensemble, ils partagent la même passion pour le cinéma et ont coll

Variant Nu (Covid-19) : que sait-on du nouveau variant identifié en Afrique du Sud ?Nu, ce nouveau variant, baptisé de son nom scientifique 'B.1.1.529' semble se propager très rapidement en raison d'un nombre inhabituel de...

'Je me gelais les fesses' : Halle Berry raconte la vérité sur l'iconique bikini orange qu'elle portait dans James Bond'Je me gelais les fesses' : Halle Berry raconte la vérité sur l'iconique bikini orange qu'elle portait dans James Bond actu people cinema HalleBerry

'Personne ne peut arriver à sa hauteur' : Paul Belmondo, comédien lui aussi, refuse la pression de son nomPaul Belmondo emmène la pièce Boeing Boeing en tournée. A l'occasion d'un passage par Orange et Marseille en cette fin du mois de novembre, le fils de Jean-Paul Belmondo a accordé une interview à La P

Redonner leur nom aux migrants disparusDans la Manche, en Méditerranée ou à la frontière espagnole, la politique européenne produit des corps sans nom, dénonce l’écrivaine Marie Cosnay qui milite auprès d’associations pour l’accueil des migrants. mariecosnay BREAKING Unified Theory Einstein Equivalence Matter -Energy E =mc2 = E/r3=m/r3)c2 But UT m =r Q = V Voltage=Q/r2=m/r3 So P Pressure =V c2 0.001V induces almost 9.10E7 Pa Giant P! Which is not true So Completely WRONG Equivalence! mariecosnay Il faut expliquer aux migrants qu’il ne faut pas monter à 30 personnes dans un canot pneumatique. Il faut respecter les règles en France : 10 personnes, pas plus et tout ira bien. Et puis laissons-les tous partir pour l'Angleterre puisque c'est leur rêve. mariecosnay Cela me sidère et me plonge dans une grande peine. Ces humains avaient des noms et des vies. Un grand à ceux, journalistes peut être, qui identifieriont ces personnes.

(2012) et Spectre (2015), il s’agit là du dernier tour de piste de Daniel Craig, qui aura su imprimer ses manières de sphinx testostéroné à l’espion britannique. Mais comment l’acteur aux yeux bleus allait-il quitter la scène ? Nous voilà donc assis au troisième rang pour tenter d’obtenir une réponse à cette question, mon fils plongeant sa main dans un seau de pop-corn, comme un oracle dans les entrailles d’un poulet. Si j’éprouve un plaisir particulier à découvrir les nouvelles aventures de l’agent secret le plus stylé du MI6, c’est que cette saga a toujours fonctionné en miroir inversé par rapport à ma propre paternité (ce qui est moins le cas avec La Reine des neiges ). Le quotidien de James Bond, c’est un peu l’envers de ma vie de daron. Pendant qu’il enquille les cascades à moto aux quatre coins du globe, multiplie les conquêtes et vide des vodkas-Martini (au shaker, pas à la cuillère), je fais les courses à Monoprix, j’insiste pour que mes enfants terminent leur compote (avec la cuillère, hein, pas avec les doigts), et je me prépare mentalement pour la rituelle soirée pizza du vendredi soir, où je tenterai de ne pas dépasser les 50 centilitres de bière, afin d’éviter le mal de crâne le lendemain. Lire aussi « Mourir peut attendre » : un James Bond au scénario paresseux L’écran s’illumine. Même si James Bond répond à un cahier des charges très bordé, le contexte post-#metoo dans lequel il se retrouve vient donner un sens nouveau à son personnage. Celui qui a pendant longtemps incarné l’idée du panache masculin, jusqu’à l’outrance, semble désormais condenser à lui seul toutes les « tares » (sexisme, alcoolisme, donjuanisme) que l’époque ne supporte plus. Jusque dans l’univers fictionnel, cette posture de mâle alpha est aujourd’hui contestée. Pour preuve, la remplaçante de James Bond, qui a récupéré symboliquement son matricule à double zéro, est une femme noire qui ne comprend pas pourquoi elles sont si nombreuses à être tombées en pâmoison devant ce bloc de muscles rétrograde à l’haleine de poney. Il faut se rendre à l’évidence, symboliquement, James Bond n’est pas loin du naufrage (ce qui le rend éminemment sympathique) et, alors qu’il s’apprête à sauver le monde une énième fois, on s’attend presque à voir surgir une ado badass lui balançant un tonitruant : « O.K. Boomeur, on t’a pas beaucoup vu pendant les marches pour le climat ! » Il vous reste 62.28% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés. Lecture du en cours sur un autre appareil. Vous pouvez lire sur un seul appareil à la fois Continuer à lire ici