Omar Sy, son personnage de Doudou jugé raciste : il répond et se désole d'une 'triste époque'

Omar Sy, son personnage de Doudou jugé raciste : il répond et se désole d'une 'triste époque'

24/11/2020 17:02:00

Omar Sy, son personnage de Doudou jugé raciste : il répond et se désole d'une 'triste époque'

Nous sommes en 2020 et il existe un pléiade de manières d'être drôle sans offenser personne. Malheureusement pour Omar Sy, son personnage de Doudou du SAV a mal vieilli, comme l'ont estimé de nombreux...

", a écrit Omar Sy. Une personne lui répond :"Donc au bout de 10 ans il ne sait toujours pas parler correctement français ?Moi ce qui me désole c'est qu'Aya est souvent humiliée dans la presse.Personne ne la soutient ouvertement et ce genre de vidéo n'arrange rien

Wayne Rooney arrête sa carrière de joueur et devient l'entraîneur à plein temps de Derby County Vosges: un patron de bar se suicide, Emmanuel Macron lui rend hommage Aux Pays-Bas, le gouvernement démissionne à la suite d'un scandale administratif

.""Cessons de dire des bêtises. Doudou, personnage masculin qui existe depuis 15 ans dans le SAV, qui n'a jamais été là pour moquer. Un hommage ici au titre d'Aya qui s'appelle comme lui + un soutien face à tout ce qu'elle reçoit elle aussi de critiques injustes et malveillantes (...)

Je suis libre et la critique ici ne mène à rien à part diviser. Surtout, la vraie vie est ailleurs que sur Twitter et les vraies actions qui changent les choses aussi", a complétéOmar Sy, touché par ces commentaires assez virulents. headtopics.com

Ce n'est pas le seul commentaire laissé par Omar Sy sur Twitter. Quand un fan prend sa défense, en expliquantet qui était Doudou, il répond :"Merci d'offrir un peu de culture à la jeunesse Lire la suite: Purepeople.com »

Big five, le podcast foot de L'Équipe : Mo Salah, au-delà du jeu

Adulé à Liverpool, l'attaquant égyptien a brisé toutes les frontières pour se hisser très haut dans la hiérarchie mondiale. Plus encore, il dépasse le simple cadre du football : comment s'est dessiné ce destin hors du commun ?

Vous faites des GROS AMALGAMES et des GROSSES BÊTISES. On ne parle pas de racisme, mais du fait de continuer à véhiculer une image caricaturale de la “femme noire” ou du Noire en général. MERCI de véhiculer la haine à votre tours, grâce à des titres de la sorte.