Nucléaire : la Chine s'émancipe de l'industrie occidentale

Nucléaire : la Chine s'émancipe de l'industrie occidentale

08/09/2020 07:20:00

Nucléaire : la Chine s'émancipe de l'industrie occidentale

La Chine met en service son premier réacteur nucléaire de conception 100 % chinoise. Promise à l'export, cette technologie doit être homologuée d'ici à 2022 pour tenter d'entrer au Royaume-Uni.

ParPublié le 8 sept. 2020 à 6:05C'est une étape hautement symbolique pour l'industrie nucléaire chinoise. Ce vendredi, à 15 h 30, sur le site nucléaire de l'opérateur chinoise CNNC à Fuqing (sud-est de la Chine), le premier réacteur du pays utilisant une technologie chinoise et construit par des entreprises chinoises a commencé à charger son combustible.

Les notes d'OM-Metz : Thauvin et Payet sont passés à côté - Foot - L1 Covid-19 : un tiers des clusters concerne l’école et l’université Ligue 1 : l'OM arrache le nul contre Metz mais inquiète - Foot - L1

Cette étape cruciale marque formellement la mise en service du réacteur de 1.000 mégawatts, même si sa connexion au réseau électrique prendra encore plusieurs mois. Selon CNNC, qui a annoncé la nouvelle sur son compte WeChat, l'exploitation commerciale de ce qui doit devenir le cinquième réacteur de la centrale de Fuqing devrait commencer avant la fin de l'année.

Une technologie aux racines françaises lointainesConçus conjointement par deux géants chinois de l'énergie nucléaire,CGNetCNNC, ce réacteur de troisième génération, c'est-à-dire à la sûreté renforcée lors de la conception, utilise une technologie baptisée « Hualong One ». Si ses racines lointaines sont françaises elle est à 100 % chinoise.

Jusqu'ici, la Chine, qui fait clairement la course en tête dans la mise en service de réacteurs de nouvelle génération, avait misé sur des technologies importées. A Taishan (sud-est de la Chine), le chinois CGN a mis en service le premier EPR au monde en partenariat avec le français EDF.

et quatre réacteurs de type AP1000, la technologie conçue par l'américain Westinghouse, sont raccordés au réseau électrique en Chine.Lire aussi :Relance verte : l'exécutif mise aussi sur la filière nucléaire

Mais désormais la primeur est clairement accordée à la technologie nucléaire nationale. Après trois ans de gel des autorisations de mise en chantier de nouvelles centrales, Pékin a donné son feu vert à quatre réacteurs de type Hualong One en 2019. Deux autres projets qui utiliseront cette technologie ont également été approuvés la semaine dernière. Par ailleurs, un deuxième réacteur de ce type doit être achevé en 2021, sur l'unité 6 de la centrale de Fuqing.

Un projet d'export au Royaume-UniDe quoi doper largement la production d'électricité nucléaire nationale : à la fin 2019, la Chine comptait 49 gigawatts de capacité de production. Selon GlobalData, le pays devrait doubler la France en 2022, et devenir le deuxième pays en termes de puissance installée dans le monde, derrière les Etats-Unis.

Donald Trump choisit la juge Amy Coney Barrett, figure de la droite religieuse américaine, pour siéger à la Cour suprême Attaque à Paris : Youssef, le « deuxième suspect », mis hors de cause, raconte comment il a tenté d’arrêter l’assaillant Résultat et résumé Betis Séville - Real Madrid, Championnat d'Espagne, 3e journée, Samedi 26 Septembre 2020

Mais dans le nucléaire, la Chine pousse aussi ses pions en dehors de ses frontières. Dès 2017, le chinois CGN a déposé une demande d'homologation de sa technologie Hualong One au Royaume-Uni. Avec l'appui d'EDF, il espère obtenir un feu vert des autorités britanniques en 2022 pour candidater à la construction de

. « Le processus d'homologation est entré dans sa quatrième et dernière phase », indique la coentreprise EDF-CGN.Lire aussi :EDF : pour sauver le nucléaire, la France muscle son offensive à BruxellesCe projet risque toutefois de faire les frais d'un durcissement des relations entre Pékin et Londres, en particulier sur le dossier Huawei. Par ailleurs, construire un tel réacteur en dehors de la Chine serait loin d'être évident pour les géants chinois du nucléaire.

« Le seul autre pays qui a engagé la construction d'un réacteur Hualong c'est le Pakistan. Or, au Pakistan, la Chine est chez elle,estime l'expert Mycle Schneider.Ailleurs dans le monde, il n'y a aucune raison que la Chine échappe aux difficultés qu'ont rencontré d'autres pays dans l'export de leurs technologies nucléaire. Lorsqu'on construit à l'étranger tout est différent. La réglementation, l'autorité de sûreté nucléaire, le contrôle-qualité, etc. »

Lire la suite: Les Echos »

Le « débunk » des idées reçues du zéro déchet

Justine Davasse, militante écologiste, vient de publier son premier livre, le « Guide des mouvements zéro, pour un futur (enfin) désirable »

Enfin la Chine peut accélérer et viser 1000 GW rien que sur son sol. Ils mettent plutôt un vent !

Répression contre les Ouïghours en Chine: Macron condamne une situation 'inacceptable'Dans un courrier adressé au député Aurélien Taché, le chef d'État dit condamner 'avec la plus grande fermeté' le 'système répressif' mis en place par Pékin contre la minorité musulmane ouïghoure. et le voila en campagne pour un sujet qui n'a encore rien a voir avec la France. en plus il va faire chier la Chine qui va le remettre en place comme l'avait fait Poutine. et il s'occupe quand de la france ce pauvre type finalement? Mais qu'il s'occupe de NOS OIGNONS ! Par-contre,la répression à l'encontre des'Gilets jaunes', des'aides-soignantes',des'pompiers'(...)

Unither, le leader des unidoses stériles, se dote d'une usine en ChineLe façonnier pharmaceutique amiénois acquiert une nouvelle unité de production à Nankin. Il espère un développement rapide sur les marchés des produits ophtalmiques et respiratoires. Rien ne sera plus comme avant! Très bien. Le dernier savoir faire pharmaceutique pas encore complètement perdu 👍🏻 excellente idée. La façonnier sont les fossoyeurs de notre industrie contrairement à ce que dit macron pas de relocalisation !! pourquoi pas ouvrir une usine française ?

Les meilleurs séries et films inspirés de jeux vidéoAu vu de l'impact récent de grands jeux vidéo au sein de l'industrie, le petit écran s'intéresse à l'adaptation cinématographique de certaines de ces histoires.

Environnement: le captage des émissions de CO2 est-il l'option miracle pour l'industrie?Présentés comme solution miracle pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de l'industrie, sans avoir à bouleverser son mode de production, le captage et le stockage de CO2, a un 'potentiel limité', selon l'Agence de la transition écologique (Ademe). surtout l'option foutagedegueule ! le CO2, c'est le gaz de la vie ! à quoi bon le séquestrer ? parce que vous croyiez qu'il est capable de réchauffer la planète ? SortirdelObscurantisme !

Initiative à impact : amplifier les bénéfices, diminuer les risquesFace à la crise que nous traversons, nous réalisons à quel point un événement tel qu'un virus sur un marché, en Chine, peut avoir un impact...

Espagne : la région de Madrid au centre de la reprise de la pandémieLa deuxième vague de contagions frappe durement l'Espagne à un rythme de plus de 10.000 nouveaux cas par jour. Le manque de coordination entre les régions complique la riposte face au virus. Malheureusement, certaines régions ont préféré la défense de leur pré carré et de leur image. De confinement accéléré pour Madrid , défense du nationalisme masquant certaines réalités pour la Catalogne.