Nouvelle profanation dans un cimetière juif alsacien

Nouvelle profanation dans un cimetière juif alsacien

4.12.2019

Nouvelle profanation dans un cimetière juif alsacien

A Westhoffen, dans le Bas-Rhin, plus d'une centaine de tombes ont été maculées de croix gammées. La région est sous le choc. Christophe Castaner est attendu sur place. Il dénonce des « actes abjects et répugnants ».

Le cimetière compte plusieurs sépultures des familles de l'ancien président du Conseil Léon Blum. /AP/SIPA Les Echos Publié le 4 déc. 2019 à 11h24 « L'antisémitisme est un crime et nous le combattrons, à Westhoffen comme partout, jusqu'à ce que nos morts puissent dormir en paix », a tweeté Emmanuel Macron mardi soir. Les Juifs sont et font la France. Ceux qui s'attaquent à eux, jusque dans leurs tombes, ne sont pas dignes de l'idée que nous avons de la France. L'antisémitisme est un crime et nous le combattrons, à Westhoffen comme partout, jusqu'à ce que nos morts puissent dormir en paix. — Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) December 3, 2019 Le président de la République réagissait à la profanation du cimetière juif de Westhoffen, à l'ouest de Strasbourg, où 107 tombes (sur environ 700) ont été maculées de croix gammées. Le nombre « 14 », considéré comme un symbole suprémaciste blanc, a par ailleurs été retrouvé sur l'une des tombes. Ce cimetière accueille plusieurs sépultures des familles de l'ancien président du Conseil Léon Blum et de l'ex-président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré. Exprimant sa « colère devant ces gestes ignobles, scandaleux et révoltants », ce dernier a déploré « une insulte à la mémoire, une insulte à ces femmes et à ces hommes qui ont honoré la France et sont enterrés à Westhoffen ». Le parquet de Saverne a indiqué à l'AFP avoir ouvert une enquête préliminaire confiée à une 'cellule spéciale' de la gendarmerie. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner est attendu sur place en fin de matinée ce mercredi pour une « cérémonie de recueillement ». « Actes abjects » La profanation a suscité une cascade de réactions indignées. Le Premier ministre Edouard Philippe a exprimé sur Twitter sa « révolte » et son « dégoût » et Christophe Castaner a dénoncé « des actes abjects et répugnants ». Le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, s'est dit dans un tweet « scandalisé et horrifié » tandis que le vice-président du Conseil représentatif des instituions juives (Crif), Gil Taieb, a dénoncé la « haine anti-juive ». « C'est la consternation […], mais on ne se laisse pas abattre, on ne se résigne pas […] On ne laissera pas la place à ces gens-là », a réagi auprès de l'AFP le président du consistoire israélite du Bas-Rhin, Maurice Dahan, qui s'est rendu sur place avec le Grand Rabbin de Strasbourg, Harold Abraham Weill. Le préfet du Bas-Rhin, Jean-Luc Marx, a condamné « avec la plus grande fermeté ces actes antisémites odieux qui frappent une nouvelle fois le Bas-Rhin et exprimé son soutien le plus total à la communauté juive ». « Il n'y a pas de mots, c'est une désolation et on ne peut pas comprendre que des gens arrivent à faire ça », a réagi le maire de Westhoffen, Pierre Geist, évoquant un acte « inhumain ». Lire aussi : Lutte contre l'antisémitisme : l'exécutif au pied du mur Des actions similaires Fait étrange, Westhoffen a été évoqué à deux reprises, à plusieurs jours d'intervalles, dans des tags antisémites : ce sont de tels tags trouvés mardi matin à Schaffhouse-sur-Zorn, selon la préfecture, qui ont conduit les gendarmes à se rendre à Westhoffen où ils ont découvert la profanation. Déjà le 26 novembre, d'autres tags antisémites avaient été découverts sur les murs de la mairie-école de Rohr, à une quinzaine de kilomètres de Westhoffen. Selon Maurice Dahan, ils indiquaient cim juif westofen » (sic). L'Alsace est confrontée, depuis plusieurs mois, à une recrudescence de graffitis et dégradations à caractère antisémite et/ou raciste. Dans le Bas-Rhin, 96 tombes du cimetière juif de Quatzenheim, à une quinzaine de kilomètres de Westhoffen, avaient été souillées de tags antisémites le 19 février. Auparavant, le 11 décembre 2018, un autre cimetière israélite à Herrlisheim, au nord-est de Strasbourg, avait été visé. Le ou les auteurs de cette série de profanations n'ont pas été interpellés, a déploré Maurice Dahan. « La gendarmerie déploie des efforts importants » afin de les identifier, a insisté de son côté le préfet, Jean-Luc Marx. Mi-avril, des tags racistes et antisémites avaient été découverts sur les murs de la mairie de Dieffenthal (Bas-Rhin). Quelques jours plus tard, des croix gammées et insultes avaient été taguées sur la façade de la maison d'une élue à Schiltigheim, dans la banlieue de Strasbourg. Début mars, des écrits antisémites avaient été découverts devant une école de Strasbourg et des croix gammées sur les murs d'une ancienne synagogue à Mommenheim. Des mairies et permanences d'élus ont également été les cibles de dégradations. (Source AFP) Lire la suite: Les Echos

L'hydra nazi représente les forces du mal ! Le combat contre cette idéologie est donc toujours d'actualité.

107 tombes couvertes d'inscriptions antisémites dans un cimetière juif alsacienD'autres tags antisémites ont également été constatés dans la commune de Schaffhouse-sur-Zorn située à une vingtaine de kilomètres. marcweitzmann Ça use de synonymes et de superlatifs mais concretement rien n’est fait, ça recommence encore et encore dans une impunité totale (une petite tape sur les doigts et puis s’en va) Et quand c’est les cimetierez chretiens je ne vois pas votre tweet . Trop occupé à critiquer le mechant Trump

Indignation après la profanation du cimetière juif de WesthoffenLe ministre de l'Intérieur doit se rentre à Westhoffen mercredi, où une centaine de tombes ont été couvertes de croix gammées La France est le pays des français qui font la France, (Je suis athée, anticlérical modéré) tout crime ou dégradation commis en fonction d'une religion est inacceptable mais nous ne pouvons ignorer que la haine du juif aujourd’hui est dû aux conflits israélo-palestiniens. Encore les gens du fn Depuis le temps que cela dure, on attend quoi pour mettre ce genre de lieu sensible sous vidéo surveillance?

Une centaine de tombes profanées dans un cimetière juif du Bas-Rhin107 tombes ont été profanées dans le cimetière juif d'un village du Bas-Rhin. Depuis quelques mois, de nombreuses dégradations similaires ont lieu en Alsace. looking for object inside the tomb ? would be good to do it with more respect... J'attends que le CRIF qualifie le geste d'antisioniste pour être raccord avec l'assemblée nationale. Une bande de salauds ! 😡

Une centaine de tombes profanées dans un cimetière juif du Bas-RhinDes «inscriptions antisémites» ont été retrouvées mardi sur 107 tombes du cimetière juif de Westhoffen (Bas-Rhin), non loin de Strasbourg, a indiqué dans un communiqué la préfecture. «Cette découverte intervient alors que des tags antisémites avaient déjà été constatés (mardi matin) dans la commune de Schaffhouse-sur-Zorn», à une vingtaine de km de Westhoffen, selon la même source. La gendarmerie «effectue actuellement les premiers actes de constatations et d'investigations» dans le cimetière profané, selon la préfecture. les arabes sont tres nombreux en Alsace JulienOdoul est le responsable le coupable et le complice cet acte odieux L'extrême droite catho est hélas encore vivace Nauséabond Soutien à nos compatriotes juifs et musulmans agressés par la France fasciste et blanche.

Bas-Rhin: une centaine de tombes du cimetière juif de Westhofen profanéesA une vingtaine de kilomètres du cimetière profané, des tags antisémites ont également été constatés dans la matinée. Les gendarmes ont procédé aux premiers actes d'enquête. Et combien de tombe profanées dans les cimetières Chrétien? On en parle jamais ou très rarement Pour commettre de tel acte il faut être un déchet de l'humanité, ils ont perdus la leurs 😔 😡 🥵 Il faut vraiment que l’état agissent que les crimes d’extrême droite c’est de plus en plus souvent

Des inscriptions antisémites dans un cimetière et sur une mairie en AlsaceCes découvertes ont été faites dans deux villages distants d’une vingtaine de kilomètres



Coronavirus: le nombre de cas confirmés en France passe de 18 à 38

EXCLUSIF Agnès Buzyn : « Mon programme pour Paris est résolument tourné vers le défi du changement climatique »

Coronavirus : le faible nombre de cas détectés en Afrique suscite des interrogations

Municipales 2020 : le risque d’une « bérézina » pour La République en marche

Cyril Hanouna refuse son invitation aux César: 'J'en ai rien à foutre!'

Le Colorado, 22e Etat américain à abolir la peine de mort

Emmanuel Macron tente de renouer avec la deuxième gauche

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

04 décembre 2019, mercredi Nouvelles

Nouvelles précédentes

En 2020, les marchés anticipent une remontée de l'euro

Nouvelles suivantes

Un campus équin international ouvrira en 2023 en Normandie
Didier Guillaume suspend finalement l'abattoir dénoncé par L214 Ligue Europa : le tirage au sort intégral des 1/8es de finale Césars 2020 : récompenser Roman Polanski comme meilleur réalisateur serait un « symbole mauvais », selon Riester Procès des emplois fictifs : le couple Fillon en difficulté Le cas unique d'une femme urinant de l'alcool sans en avoir consommé Idlib, « la plus grande histoire d’horreur humanitaire du XXIe siècle » Didier Guillaume annonce la mise à l'arrêt d’un abattoir mis en cause par L214 La colère de ce pneumologue niçois après le vol de tous les masques Coronavirus : vous revenez de Chine, d’Italie ou d’Iran, quelle(s) précaution(s) prenez-vous au quotidien ? La SNCF a perdu 801 millions d'euros en 2019, en grande partie à cause de la grève Coronavirus: gouvernement et partenaires sociaux réfléchissent aux mesures à prendre Coronavirus : le salon de l'auto de Genève annulé, « c'est un peu la panique ! »
Coronavirus: le nombre de cas confirmés en France passe de 18 à 38 EXCLUSIF Agnès Buzyn : « Mon programme pour Paris est résolument tourné vers le défi du changement climatique » Coronavirus : le faible nombre de cas détectés en Afrique suscite des interrogations Municipales 2020 : le risque d’une « bérézina » pour La République en marche Cyril Hanouna refuse son invitation aux César: 'J'en ai rien à foutre!' Le Colorado, 22e Etat américain à abolir la peine de mort Emmanuel Macron tente de renouer avec la deuxième gauche Ligue des champions : l'arbitre avare avec la Juventus contre l'OL - Foot - C1 Anderlecht va mettre un terme au flop Samir Nasri L'auteure de la comptine pour enfants «Pirouette Cacahuète» est morte à 99 ans « On a devant nous une épidémie » : face au coronavirus, Macron monte en première ligne Une trentaine de personnalités dénonce le manque de diversité dans le cinéma français