Basket, Nba, Amaury Perdriau

Basket, Nba

NBA : Donald Trump ne veut pas se mêler du conflit NBA-Chine - Basket - NBA

Donald Trump ne veut pas se mêler du conflit NBA-Chine

10/10/2019 09:00:00

Donald Trump ne veut pas se mêler du conflit NBA -Chine

Interrogé lors d'une conférence de presse sur le conflit né le week-end dernier entre la NBA et la Chine, le président des Etats-Unis Donald Trump a indiqué qu'il n'interviendrait pas.

mis à jour le 10 octobre 2019 à 00h26partagerla crise entre la Chine et la NBA, née d'un tweet posté par le manager général des Houston Rockets Daryl Morey, le président des Etats-Unis n'a pas manqué l'occasion de rappeler qu'il a souvent été critiqué par deux des voix les plus influentes de la Ligue, à savoir celles de Steve Kerr (Golden State Warriors) et Gregg Popovich (San Antonio Spurs). Une opportunité en or pour Trump de critiquer l'attitude des entraîneurs.

Lionel Messi menace de quitter le FC Barcelone ! Ligue des champions : ni Cristiano Ronaldo ni Lionel Messi en demies, inédit depuis 2006 - Foot - C1 « La preuve par l’image » : ces personnalités rattrapées par leur « blackface »

lire aussi« La NBA, c'est différent. J'ai vu ce gars, Steve Kerr, qui était comme un petit garçon, effrayé de répondre à la question. Il ne pouvait pas répondre, il tremblait. ''Oh je ne sais pas, je ne sais pas''

. Et après, il va mal parler des Etats-Unis. J'ai vu Popovich faire à peu près la même chose, même s'il n'avait pas l'air aussi effrayé. Mais ils parlent mal des Etats-Unis, et quand ils parlent de la Chine, ils ne disent rien de méchant. Je trouve ça assez triste. Ça va être intéressant. »

Relancé sur les pressions que la NBA subirait de la part de la Chine, et sur l'éventuelle intervention du gouvernement, Trump a clairement indiqué qu'il ne comptait pas se mêler du conflit :« Ils doivent gérer leurs problèmes. La NBA sait ce qu'elle fait. Mais j'ai vu comment Kerr, Popovich et les autres se courbent devant la Chine alors qu'ils ne le font pas devant leur propre pays. Comme s'ils ne le respectaient pas.»

Plusieurs politiques américains ont ces derniers jours critiqué la NBA pour son incapacité à prendre position sur le conflit qui oppose des citoyens de Hong Kong et la Chine, jugeant honteux que les dirigeants de la ligue cherchent à protéger leurs intérêts financiers plutôt que la liberté d'expression.

publié le 10 octobre 2019 à 00h19 Lire la suite: L'ÉQUIPE »

L’accord Israël-Emirats salué à l’étranger, rejeté par la Palestine

Cet accord ferait d’Abou Dhabi la troisième capitale arabe à entretenir des relations avec Israël

il a perdu ses couilles face à la Chine pourtant, donald trump se mêle de tout ce qu'il se passe, pourtant donald trump place des entreprises étrangères sur liste noire.. En même temps le conflit est tellement ridicule Tant mieux...ça évitera d'envenimer la situation. ..

NBA : un battement d'ailes à Houston provoque une tempête en ChineUn simple tweet du manager général des Houston Rockets en faveur des manifestants à Hongkong a créé une polémique entre la ligue nord-américaine de basket et Pékin, aux conséquences financières potentiellement gigantesques.

Hong Kong : la polémique enfle entre la NBA et la Chine après un tweetUn tweet du dirigeant de l'équipe des Houston Rockets soutenant la contestation à Hong Kong a créé un incident diplomatique avec la Chine. Les dirigeants du championnat nord-américain de basket se sont excusés avant de revenir en arrière car ils se retrouvent aussi sous le feu des critiques aux Etats-Unis. Une opération marketing prévue cette semaine en Chine a été annulée.

NBA-Chine : tensions à tous les étages - Basket - PolémiqueLa polémique entre la NBA et la Chine, provoquée par un tweet du manager général des Houston Rockets Daryl Morey, ne désenfle pas. Les répercussions dépassent le cadre du basket.

Hong Kong : tout comprendre sur la crise entre la NBA et la ChineUne nouvelle preuve, s'il en fallait, qu'un simple tweet peut créer une crise diplomatique. Depuis le 7 octobre, une crise a éclaté entre la Chine et la NBA à la suite d'un tweet sur Hong Kong écrit par un dirigeant des Houston Rockets. Ce qui pourrait faire perdre des millions de dollars au basket américain.

Tweet sur Hong Kong : la télévision chinoise « suspend » la diffusion de matches NBA - Basket - NBALes tensions sont toujours vives en Chine après le tweet de Daryl Morey, le directeur général des Rockets, sur les manifestants hongkongais. La télévision publique chinoise a décidé mardi de suspendre la diffusion de plusieurs matches NBA en Chine. Magnifique la liberté d’expression la bas ! SoFrenchProd possibilité d’en dire plus suite à l’annonce du début de match sur ce sujet. Après la décision de la télévision chinoise de suspendre la diffusion de plusieurs matches NBA, le ministère chinois des Affaires étrangères a également condamné le tweet de soutien aux manifestants de Hong Kong posté par un dirigeant des Houston Rockets

NBA : première réussie pour Zion Williamson - Basket - NBA NBA : Pour son premier match de présaison avec les New Orleans Pelicans, le rookie Zion Williamson a assuré le show avec quelques actions spectaculaires et participé à la victoire des siens avec seize points Zion futur top nba