Naufrage de migrants dans la Manche : les corps de seize victimes rapatriés au Kurdistan d’Irak

Naufrage de migrants dans la Manche : les corps de seize victimes rapatriés au Kurdistan d’Irak

İnternational

26/12/2021 06:34:00

Naufrage de migrants dans la Manche : les corps de seize victimes rapatriés au Kurdistan d’Irak

Au moins vingt-sept personnes ont péri dans le drame du 24 novembre, le plus meurtrier survenu dans la mer sillonnée quotidiennement par des migrants qui tentent de rejoindre le Royaume-Uni.

Partage désactivéUn homme accueille le cercueil d’une des seize victimes mortes le 24 novembre lors d’un naufrage en Manche, à l’aéroport d’Erbil, en Irak, dimanche 26 décembre.AZAD LASHKARI / REUTERSLes corps de seize victimes mortes le 24 novembre lors d’un naufrage dans la Manche ont été rapatriés dimanche 26 décembre avant l’aube au Kurdistan d’Irak. Les familles les attendaient pour organiser des funérailles. L’avion est arrivé aux alentours de 2 heures, heure locale, à l’aéroport d’Erbil, la capitale de la région autonome. Les victimes ont été transférées dans des ambulances qui ont quitté l’aéroport pour les transporter vers leurs villes d’origine au Kurdistan.

Lire la suite: Le Monde »

EP103 / Les coulisses de la nomination d'Elisabeth Borne à Matignon

Lire la suite >>

Kürtler Fransız sağcılarının yazdığı şeye iyi baksın , bu anası oruspuların ülkesine gideceğime açlıktan kendi toprağımda ölmeyi tercih ederim (bende kürdüm) EvinRabeDerenge Ça c'est con ! Fallait le faire avant de mourir ! 🤔🙄 Le kurdistan de quoi ? Ça existe même pas lol Et qui paye tout cela ? ... L'indécision de nos gouvernants amène a renvoyer les migrants dans leur pays dans des cercueils, au lieu de les rapatrier en avion mais vivant.

Qui a payé ? وهادو مناش هاربين Il a des Algériens que meurt tout les jours pour traverser la méditerranée

Vers une pénurie de prêtres dans La MancheLe nombre de plus en plus limité de prêtres dans le département de la Manche va engendrer une réduction drastique des célébrations de messes dans de nombreux lieux de culte. La durée de vie moyenne d'une religion est de 2500 ans. Ca sent la fin pour les cathos, juifs et musulmans... C’est moins grave que le nombre de plus en plus limité de médecins.

Au moins 14 morts dans le naufrage de deux bateaux de migrants en GrècePlus de 90 passagers ont pu être secourus au large de l'île de Paros Et alors 🙏paix à leur ames C'est pas moi qui vais les plaindre

Grèce: au moins 14 morts après le naufrage de deux bateaux de migrantsLa Grèce a connu deux drames successifs ce vendredi avec le naufrage de deux navires avec des migrants à bord en quelques heures. Le bilan provisoire est au moins de 14 morts. 🙏 Qu'ils restent chez eux et il y a pas de problème. le minimum quand tu fui ton pays c'est de savoir nager

Vers une pénurie de prêtres dans La MancheLe nombre de plus en plus limité de prêtres dans le département de la Manche va engendrer une réduction drastique des célébrations de messes dans de nombreux lieux de culte. La durée de vie moyenne d'une religion est de 2500 ans. Ca sent la fin pour les cathos, juifs et musulmans... C’est moins grave que le nombre de plus en plus limité de médecins.

Bruno Le Maire : héros littéraireDepuis la rentrée de septembre, le ministre de l’Économie s’invite dans les livres. Il est également au centre du prochain roman de Michel Houellebecq. Mais pas figuré.

En Méditerranée centrale, 270 migrants secourus par l'ONG Sea-Watch depuis vendrediPendant la nuit de vendredi à samedi, 180 migrants ont été secourus à bord de deux bateaux, qui se trouvaient en détresse, au large de la Méditerranée. Les négriers modernes ne prennent pas de vacances. Dehors ! Ils ont leurs pass au moins 🤣?

Partage désactivé Partage désactivé Un homme accueille le cercueil d’une des seize victimes mortes le 24 novembre lors d’un naufrage en Manche, à l’aéroport d’Erbil, en Irak, dimanche 26 décembre. AZAD LASHKARI / REUTERS Les corps de seize victimes mortes le 24 novembre lors d’un naufrage dans la Manche ont été rapatriés dimanche 26 décembre avant l’aube au Kurdistan d’Irak. Les familles les attendaient pour organiser des funérailles. L’avion est arrivé aux alentours de 2 heures, heure locale, à l’aéroport d’Erbil, la capitale de la région autonome. Les victimes ont été transférées dans des ambulances qui ont quitté l’aéroport pour les transporter vers leurs villes d’origine au Kurdistan. Lire aussi Article réservé à nos abonnés « Ma fille est devenue la mariée de la mer » : la détresse des familles des Kurdes morts noyés dans la Manche Dans un terminal, les familles ont attendu dans l’émotion l’arrivée des dépouilles. Des dizaines de personnes, hommes, femmes et enfants, étaient présentes, certaines se serrant dans les bras. Des femmes, toutes de noir vêtues, se lamentaient sur la disparition d’un proche, une autre exhibait les photos d’un jeune homme. Initialement prévu vendredi, le rapatriement a été reporté à deux reprises. Samedi avant l’aube, des dizaines de proches ont déjà attendu de longues heures, pour finalement s’entendre dire à la dernière minute que l’avion ne viendrait pas. Trente-trois personnes à bord Sur les vingt-sept corps retrouvés, vingt-six ont été identifiés en France : dix-sept hommes et sept femmes âgés de 19 à 46 ans, un adolescent de 16 ans et une enfant de 7 ans. Outre les seize Kurdes d’Irak, figurent également un Kurde d’Iran, trois Ethiopiens, une Somalienne, quatre Afghans et un Egyptien. Deux hommes seulement avaient pu être secourus, un Kurde irakien et un Soudanais, d’après le ministère de l’intérieur français. Lire aussi Article réservé à nos abonnés « L’afflux de migrants kurdes irakiens est un révélateur des inégalités profondes dont souffre leur société » Selon le témoignage de l’un deux, trente-trois personnes étaient à bord lorsque les passeurs les ont comptées. Des questions se posent sur les appels qu’auraient passés les migrants aux autorités françaises et anglaises, quand leur embarcation de fortune a commencé à couler, selon le témoignage d’un rescapé. La préfecture maritime de la Manche avait exclu que l’appel des migrants en difficulté n’ait pas été traité. Plusieurs témoignages de proches des victimes et les relevés des appels téléphoniques corroborent au contraire le fait qu’ils avaient joint les secours. pour des faits d’homicide involontaire et d’omission de porter secours. Des procédures ont aussi été lancées par des familles de victimes en Angleterre. Lire aussi :