Municipales, Municipales 2020, Bordeaux, Nouvelle Aquitaine, Les Républicains, La République En Marche, Nicolas Florian, Thomas Cazenave

Municipales, Municipales 2020

Municipales à Bordeaux: le candidat LaREM Cazenave rallie la liste du maire sortant LR Florian

Municipales à Bordeaux: le candidat LaREM Cazenave rallie la liste du maire sortant LR Florian

02/06/2020 07:46:00

Municipales à Bordeaux : le candidat LaREM Cazenave rallie la liste du maire sortant LR Florian

Un accord entre les deux camps a été signé lundi soir. Nicolas Florian était arrivé en première position au premier tour, une courte tête devant le candidat écologiste.

Thomas Cazenave se range derrière le maire sortant, arrivé en tête d'une très courte tête au premier tour devant le candidat écologiste Pierre Hurmic, dans le cadre d'une"coalition" avec un groupe indépendant de 13 personnes en position éligible, selon la même source.

La question du maintien de l’ordre, l’ultime décision du Défenseur des droits Le maire de Séoul, Park Won-soon, se serait suicidé Christophe Dugarry ne restera pas dans 'le monde des médias'

Il y a encore quelque jours, une quadrangulaire était en vue à Bordeaux, qui promettait de mettre Nicolas Florian dans une situation potentiellement délicate.Des discussions entre Cazenave et Florian dès le confinement Le successeur d'Alain Juppé n'avait devancé que de 96 voix l'écologiste allié à la gauche Pierre Hurmic (34,56% contre 34,38%). Suivaient la liste de Thomas Cazenave (12,69%) et celle, anticapitaliste, du NPA Philippe Poutou (11,77%). 

Nicolas Florian, 51 ans, proche et successeur depuis mars 2019 d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, et Thomas Cazenave, 42 ans, ex-délégué interministériel à la transformation de l'Etat, avaient eu ces derniers jours des"discussions" en tête à tête"à plusieurs reprises", selon des sources concordantes, des"discussions" qui avaient elles-mêmes été précédées"d'échanges" pendant la période de confinement.

La désignation polémique de Cazenave En début de semaine dernière encore, Thomas Cazenave indiquait vouloir maintenir sa liste, suivant la ligne qu'il avait définie dès le début de sa campagne et avait plusieurs fois martelée.

Sa désignation comme candidat du parti présidentiel, dans une ville dont il est originaire mais où il n'avait pas d'ancrage politique, contre un maire sortant juppéiste et considéré comme"Macron compatible" avait fait grincer des dents dans la majorité bordelaise, qui comprend notamment le MoDem, allié de LaREM au plan national.

Dans le camp du maire sortant, on rappelait ces derniers jours que Nicolas Florian s'était dit dès 2019, avant le début de la campagne municipale,"ouvert à un rassemblement" dans l'intérêt de Bordeaux, dans l'esprit de son mentor Alain Juppé, et d'une équipe municipale"diverse".

Le rôle d'Edouard Philippe Selon le quotidien Sud Ouest, Thomas Cazenave héritera d'un poste d'adjoint au maire et d'une vice-présidence à Bordeaux Métropole.D'après le journal, le Premier ministre Edouard Philippe, juppéiste comme Nicolas Florian, aurait joué un rôle dans ce rapprochement de dernière minute.

Mercato : Salomon Kalou signe à Botafogo - Foot - Transferts Coronavirus : la pandémie poursuit sa progression sur l’ensemble du continent américain EN DIRECT - Nouveau gouvernement: Castex, Darmanin et Bachelot sur le terrain

Un proche d'Edouard Philippe a confirmé à l'AFP que le Premier ministre avait bien oeuvré au rassemblement, expliquant qu'il trouve"logique que la ville d'Alain Juppé soit un symbole de rapprochement avec la droite modérée, d'autant que Nicolas Florian était déjà allié avec le MoDem avant le 1er tour".

"Ca va faire cliver le débat" Selon une source proche d'un des deux camps,"si Thomas Cazenave se maintenait, cela aurait été la Bérézina pour lui, avec un vote utile Hurmic ou Florian, soit pour barrer la route à Florian, soit pour barrer la route à Hurmic. Il y avait un vrai risque d'effondrement. Sans compter les frais de campagne sur le dos".

Dans le camp de l'écologiste Pierre Hurmic, dans l'opposition depuis les années Juppé (1995-2019), on expliquait, alors que les tractations étaient rendues publiques, qu'un rapprochement Florian/Cazenave était"plutôt une bonne nouvelle": 

Lire la suite: BFMTV »

Ripoublique en marche Compatibles..... quel parti de 'convictions' !!!!! Ouais c'est nouveau monde !! LREM parti d’opportunistes. Tout le monde veut sauver sa place alors on rentre au bercail, enfin jusqu’à la prochaine fois. Vive le pluralimse ! Chassez le naturel ...

Accord en vue entre Florian (LR) et Cazenave (LREM) à BordeauxAprès un long week-end de tractations, le maire sortant et le candidat de La République en marche serait en passe de s’allier pour le second tour Normal il sont au même politburo ! Les LR nous ont poussé aux urnes le 16 mars ! Si accord il y a, pour l’instant non-acté... Les propositions clés que porte le collectif RenouveauBordeaux seront mises en avant à n’en pas douter. La priorité au vélo, la transition sur les déchets etc POUTOU EST LE SEUL!!! LES AUTRES C DES PARASITES PhilippePoutou

« Nous avons bien dormi »… A Rennes, la gauche a négocié sereinementLa liste de la maire sortante Nathalie Appéré (PS) et celle du candidat écologiste Matthieu Theurier ont annoncé leur fusion samedi lors d’une conférence de presse

À Marseille, la droite veut faire barrage à l’union des gauchesLa candidate LR Martine Vassal veut croire à la fin des divisions de la droite pour «protéger» la Cité phocéenne du Printemps marseillais. Traduction: le bloc bourgeois s’allie pour contrer le bloc de gauche Ça existe encore l’Union de la Gauche ? ... n’ayez crainte c’est une 'Galéjade” ....😀😃😃😁😆😅😂🤣😋😛😜 Le Figaro est un journal déchet et personne en Algérie ne le suit ,mensonge ,politicien maladroit et Algérophobe .En Algerie Figaro on vous emmerde ,vs êtes plutôt corrona journal .

Terrasses étendues : Rachida Dati s'alarme de «tensions» à venirLa candidate LR à la mairie de Paris Rachida Dati prédit des «tensions» avec riverains et piétons, du fait de l'extension des terrasses de bars et restaurants à partir de mardi lors de la deuxième étape du déconfinement. «On va déconfiner les terrasses mais il n'y a pas eu d'anticipation (...) Ca n'a pas été concerté avec les cafetiers, et encore moins avec les riverains», a pointé à Europe 1 l'actuelle maire du 7e arrondissement, critiquant en creux la maire sortante Anne Hidalgo (PS). Son talon est cassé Elle a raison Aaaaahhh les municipales reprennent !!! Les requins reviennent à la charge ....

À Bordeaux, vers une fusion des listes LR et LREMSelon RMC et France Bleu, l'alliance est scellée. En face, le NPA et les écologistes n'ont pas établi de contact selon Philippe Poutou. Qui se ressemble s'assemble. tous des pourris

Dati craint des 'tensions' à venir sur les terrasses des bars et restaurants étendues à ParisRachida Dati craint des 'tensions' à venir sur les terrasses des bars et restaurants étendues à Paris La reine de l’absentéisme au conseil de paris nous livre maintenant ses prédictions 😂 C est sûr que ce n'est pas Avenue Montaigne qu on verra ça... 😈 Pourquoi rapporter ses craintes, on s en moque non!! datirachida