Massacre, Emmanuel Macron, France, Algérie, Histoire

Massacre, Emmanuel Macron

Massacre du 17 octobre 1961 : Le communiqué de l'Élysée 'ne donne pas satisfaction', déplore un historien

'C'est un pas supplémentaire, admet l'historien, mais Maurice Papon n'est pas le seul responsable. Ceux qui étaient au-dessus de lui ont une responsabilité très lourde dans cette répression', a-t-il affirmé.

16/10/2021 20:40:00

'C'est un pas supplémentaire, admet l'historien, mais Maurice Papon n'est pas le seul responsable. Ceux qui étaient au-dessus de lui ont une responsabilité très lourde dans cette répression', a-t-il affirmé.

INVITÉ RTL - Gilles Manceron, historien spécialiste du colonialisme français, déplore un communiqué timide du président de la République, qui a dénoncé ce samedi des 'crimes inexcusables pour la République' sur le massacre des Algérie ns du 17 octobre 1961.

publié le 16/10/2021 à 19:38Alors qu'Emmanuel Macron a dénoncé ce samedi 16 octobre des"crimes inexcusables pour la République", à l'issue d'une cérémonie officielle pour les 60 ans du massacre des Algériens commis lors du 17 octobre 1961,

Incidents OL-OM : un point retiré à Lyon, le match à rejouer à huis clos Wolfsburg - Lille en direct, Ligue des champions, 6e journée Gr. G, mercredi 08 décembre 2021 « One Piece » : cinq questions pour comprendre le phénomène

Gilles Manceron historien spécialiste du colonialisme français, déplore de son côté"un communiqué qui ne donne pas satisfaction sur la connaissance de cet évènement." "C'estun pas supplémentaire

, admet-il, mais Maurice Papon n'est pas le seul responsable. Il y avait forcément des décisions au-dessus du préfet de police, qui eux, ont une responsabilité très lourde dans cette répression", affirme l'historien.  headtopics.com

 mentionne en effet le nom deMaurice Papon, alors préfet de police, comme principal commanditaire de ce massacre :"les crimes commis cette nuit-là sous l'autorité de Maurice Papon sont inexcusables pour la République." 

"Ce qui me dérange, c'est qu'à aucun moment il n'emploie le terme de crime d'État", regrette-t-il, ajoutant qu'il"reste du travail à faire pour les historiens afin d'établir les responsabilités dans ce crime, car c'est

un évènement d'une ampleur considérablequi est tombé dans le déni. Le Président Macron est dans une volonté de mettre la fin à ce déni, mais il est entravé au sein de sa majorité, qui ne tient pas du tout à ce qu'il avance de manière significative dans cette direction", a fustigé le spécialiste du colonialisme français. 

Lire la suite: RTL France »

Rafale : pourquoi l'avion « invendable » enchaîne désormais les succès

L'avion de chasse de Dassault, qui a mis quinze ans à percer à l'export, vient de remporter le contrat le plus important de son histoire avec 80 exemplaires vendus aux Emirats. Désormais « combat proven », l'avion intéresse de nombreux Etats et multiplie les ventes depuis quelques années.

Et l'Algérie elle s'excuse de toutes ses ignominie macron c'est président carpette Réhabiliter le FLN les tueurs !la repentance a sens unique nous donne la nausée ! vous faites le pari que les musulmans vont voter pour vous mais c'est raté ils nos détestent nous sommes les koufars les sous chiens par contre plus jamais nous ne voterons pour vous !

C est quand le 18 ? Une pensée à Maurice Les mots demeureront vides de sens et de simple circonstance, tant que la France n'ouvrira pas une enquête, pour délimiter les responsabilités et juger des responsables ! Les victimes devront être clairement identifiées et leurs familles dédommagées (sans parler des blessés).

Les fils de France se faisaient assassiner par le FLN et le FLN manifestait à Paris ? Rien de plus normal que de réprimer …… Inutile de s’excuser Les Autorités ont fait leur travail 'responsabilité très lourde', ► De la part de partisans FLN qui ne mentionnent pas les assassinats effectués le jour même par des FLN contre des algériens qui leur étaient hostiles, et des 100 000 harkis torturés et assassinés par ces FLN + 3000 Pieds Noirs enlevés à Oran

Massacre du 17 octobre 1961 : Emmanuel Macron dénonce des 'crimes inexcusables pour la République' Emmanuel Macron a dénoncé ce samedi des 'crimes inexcusables pour la République', à l'issue d'une cérémonie officielle pour les 60 ans du massacre des Algériens commis le 17 octobre 1961. 🤔🤔😡 ... Scandaleux !!! EmmanuelMacron préfère commémorer le massacre d'algériens plutôt que celui d'un professeur Français décapité. Cela veut tout dire sur ce qu'il ressent vraiment de ses compatriotes.. et dire que 27% des francais veulent encore voter pour lui. ce président est dangereux.... Et ta responsabilité des morts du COVID , c'est pas en 1961, mais c'est en période de guerre , le masque ne sert à rien . C'est bien vos paroles .

Macron reconnaît des 'crimes inexcusables pour la République' lors du massacre du 17 octobre 1961Le président de la République 'a reconnu les faits' à l’issue d’une cérémonie officielle pour les 60 ans du massacre des Algériens commis lors du 17 octobre 1961. Il faut reconnaître une constance chez ce politique, il n'aime ni la France, ni les français ... j'espère que l'on va vite tourner cette page catastrophique de notre histoire. Effectivement la répression des manifestants algeriens du 17 octobre 1961 est un crime de la préfecture de police de Maurice Papon au nom de l'état français. Si en ville des lumières on a osé tué des milliers quand est t-il a l'ombre des nuits en Algérie. Le fait de ne pas faire des excuses implique les assumer et les revendiquer.

Massacre d'Algériens à Paris: que s'est-il passé le 17 octobre 1961?Ce samedi, Emmanuel Macron a rendu hommage à la mémoire des dizaines de manifestants qui ont perdu la vie ce jour-là, sous les coups de la police dirigée par Maurice Papon. l'emploi du mot 'massacre' c'est vraiment pousser le bouchon à l'extremis le candidat macron ne sera pas décompté de son temps de parole? ah oui il n'est pas candidat... on s'en branle ! Samy Amimour, d’origine algérienne, terroriste du Bataclan, on en parle !

Emmanuel Macron doit reconnaître le massacre du 17 octobre 1961ÉDITORIAL. Un acte manque encore pour dépasser les traumatismes liés à la plus grande répression contre une manifestation en Europe depuis 1945 : la reconnaissance officielle par l’Etat de sa responsabilité, de celle des hauts dirigeants et de la police de l’époque, dans la tuerie de manifestants algériens. Il aime mac ces ceremonies ou il se prend pour dieu! non rien à foutre Crimes d'état... Ordonner par le préfet Maurice Papon sous la couverture du gouvernement De Gaulle

17 octobre 1961 : Macron s'apprête à reconnaître «une vérité incontestable» sur la répression des Algériens à ParisIl s'apprête à reconnaître «une vérité incontestable» lors de la cérémonie officielle pour les 60 ans du massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris, allant plus loin que la «sanglante répression» admise par François Hollande en 2012 Algérie 'Lors de la cérémonie, à laquelle devrait participer Benjamin Stora' Fin de la blague. On se pardonnera avec l'Allemagne un jour, pour les millions de morts causé par les guerres?! Ah oui, nos peuples ont eu l'intelligence de passer à autre chose au bout de quelques décennies… Faudra t-il des siècles avec avec ces guignols de politiciens incapables algérien? Ce serait bien qu'il y ait une réciprocité de la part de l'Algérie 🤔

L’auteur de la tuerie de Parkland va plaider coupable de 17 meurtresNikolas Cruz, un ancien élève du lycée de Floride Marjory Stoneman Douglas, avait ouvert le feu dans l'établissement le jour de la Saint-Valentin, en 2018