Humour, Crossfit, Burrata, Nuit Et Brouillard, Lobotomie, Théâtre De L'œuvre, Fin Du Monde, Dépression, Roland De Lassus, Vannes, L'air De Rien, Allergie, Le Temps D'un Week-End, Surhomme, Sémillante, Une Vie De Garçon, Suisse, Violence, Avocat, Apocalypse, Alain Resnais, Documentaire, Guantanamo, Sophie Trébuchet, Féministe, Nietzsche, Clitoris, Bourgeois-Bohème, Budapest, Les Profs, Patate Douce, Angoisse, Sirop D'érable, Fitness, Shoah, France Inter

Humour, Crossfit

Marina Rollman, drôle d’époque

[Scènes] Marina Rollman, drôle d’époque

24.1.2020

[Scènes] Marina Rollman, drôle d’époque

A Paris, l’humoriste suisse stigmatise avec vivacité et un joli brin de folie les travers de la vie contemporaine, du crossfit à la menace climatique.

Marina Rollman est aussi chroniqueuse sur France Inter. Photo Charlotte Abramow Comme on dit «tourner sept fois sa langue dans la bouche», on sent qu’avant d’arriver à nous, les blagues de Marina Rollman ont fait plusieurs fois le tour de ses synapses. Non pas qu’elles s’engagent sur un terrain particulièrement cérébral, ou qu’elles sentiraient l’effort. C’est même en toute décontraction que l’humoriste, dont le Spectacle drôle a pris ses quartiers au Théâtre de l’Œuvre en début d’année, compare l’ambiance traumatisante d’une ancienne prestation à «un condensé de Nuit et brouillard» (le documentaire d’Alain Resnais sur la Shoah), ou se réfère l’air de rien à l’Ubermensch de Nietzsche au détour d’une anecdote. Disons plutôt que la sémillante Suissesse paraît investiguer sur ses sujets en même temps qu’elle les attrape au lasso de l’humour, et prend soin d’amener ses vannes au terme de ce qu’elles ont à dire. Burrata Par exemple, quand elle raille les nouveaux catéchismes de la culture bobo (du crossfit aux tote bags estampillés féministes avec des clitoris dessinés dessus), Rollman nous réveille joyeusement au constat que l’expérience du contemporain est d’une extrême violence. Les exaltés du fitness agressif recourent à des entraînements de type commando pour «se vider la tête» et tenir à distance l’angoisse de la perte de sens au quotidien. Les enterrements de vie de garçon consistent à subir persécution sur persécution le temps d’un week-end entre potes à Budapest qui, à entendre Rollman, tient plutôt du stage à Guantánamo. Ah, et l’apocalypse climatique nous guette. L’ultime refuge de tendresse disponible nous est vendu sous la forme de savons féminins intimes «à l’extrait de nuage», ou serait à trouver dans la bouffe «molle et régressive» servie par les néo-bistrots parisiens où l’on rivalise de burrata, purée d’avocat et patate douce au sirop d’érable. Qu’on ne s’y trompe pas : Rollman, qui a fui la lobotomie d’une première brève carrière dans la pub, a réglé ses comptes avec la dépression il y a cinq ans (définition personnelle : «Avoir toujours envie de mourir, mais avoir la flemme» ) et dit avoir testé divers types de thérapies. Dans sa bouche, «Alors, je ne juge pas, hein, mais il me semble… » ne ressemble pas à un excès de prudence par lequel s’attirer la bienveillance d’un public allergique aux opinions catégoriques, mais signale que l’observation délirante à venir a déjà fait l’objet d’un examen pesé au trébuchet. Vices Pas des plus mobiles sur scène, celle qui appartient au vivier bien fourni des comiques radiophoniques de France Inter reste avant tout une voix - plutôt flûtée -, et mène ses blagues à vive allure comme pour leur faire danser le pas chassé. Certaines prennent la forme d’invites pleines d’inconséquence qu’il faudrait idéalement s’empêcher de vouloir suivre. Notamment celle par laquelle l’humoriste, taraudée par la fin du monde, suggère, «foutu pour foutu», d’acquiescer joyeusement à l’autodestruction et céder à ses vices comme un assentiment décomplexé au pire. D’autres accouchent de conseils plus recommandables. «Regardez les profs d’art plastique, les gens les moins déséquilibrés sont ceux qui communiquent avec leur folie» , retiendra-t-on moins coupablement à l’issue d’un spectacle où Marina Rollman n’aura effectivement eu de cesse d’illustrer splendidement cette maxime. Lire la suite: Libération

CdL : la blague de Thomas Meunier sur la finale contre l’OL

La drôle d'anecdote d'un candidat des 12 coups de midi sur son flirt en Thaïlande : 'Je me suis fait aguicher...' (VIDEO)Ce mercredi, les téléspectateurs des 12 coups de midi sur TF1 ont été très surpris par l'anecdote d'un jeune candidat du jeu de Jean-Luc Reichmann. Une histoire mêlant bar en Thaïlande, drague et déception amoureuse...

TPMP : Guillaume Genton fait une révélation très embarrassante sur Matthieu Delormeau (VIDEO)Matthieu Delormeau est apparemment un petit peu jaloux de Guillaume Genton, le petit nouveau de Touche pas à mon poste. Celui-ci a fait une drôle de révélation sur le chroniqueur emblématique de de l'émission.

VIDEO José Garcia avoue à Robert Downey Jr. qu’il lui a laissé des grosses ardoises dans plusieurs restaurants - VoiciHier soir dans C à vous, Anne-Elisabeth Lemoine recevait l’acteur américain Robert Downey Jr. L’acteur américain a eu droit à un drôle de message de son double français, José Garcia, qui lui a avou...



Après son interview tendue face à Apolline de Malherbe, Branco la signale au CSA

Ligue des Champions, PSG : Jadon Sancho, l’arme fatale du BvB

OL : Jean-Michel Aulas tacle encore l’OM

OL : Jean-Michel Aulas appelle à « l'union sacrée » - Foot - OL

Accueil - Anne Hidalgo 2020

A Guimaraes, Moussa Marega (Porto) a quitté le terrain à cause de cris racistes - Foot - Racisme

L'OM frappe un grand coup à Lille - Foot - L1

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

24 janvier 2020, vendredi Nouvelles

Nouvelles précédentes

«Angels in America», empathie remise

Nouvelles suivantes

En Antarctique, la recherche prend le tracteur
Coronavirus : la crainte d’un « cauchemar épidémiologique » au Cambodge Le duel des stades entre le Borussia Dortmund et le PSG : Signal Iduna Park ou Parc des Princes ? - Foot - C1 Le premier cas de virus de la tomate confirmé en France dans le Finistère Le gouvernement allemand juge « effrayants » les projets d’attentats déjoués visant des mosquées OL : Jean-Michel Aulas croit toujours au podium Chelsea : N’Golo Kanté, la nouvelle tuile qui pose question L'Assemblée rejette le référendum sur les retraites réclamé par la gauche Coronavirus : le bilan approche les 1 900 morts, les grands groupes redoutent un impact économique brutal Manchester City : le message fort de Pep Guardiola à ses stars Réforme des retraites : « La loi sera adoptée, sauf coup de théâtre révolutionnaire ou retrait du texte » Bachar al-Assad s’engage à poursuivre l’offensive en Syrie, l’ONU réitère ses appels au cessez-le-feu Rééduquer les chiens agressifs par la salive? La méthode questionne
Après son interview tendue face à Apolline de Malherbe, Branco la signale au CSA Ligue des Champions, PSG : Jadon Sancho, l’arme fatale du BvB OL : Jean-Michel Aulas tacle encore l’OM OL : Jean-Michel Aulas appelle à « l'union sacrée » - Foot - OL Accueil - Anne Hidalgo 2020 A Guimaraes, Moussa Marega (Porto) a quitté le terrain à cause de cris racistes - Foot - Racisme L'OM frappe un grand coup à Lille - Foot - L1 Bezos veut consacrer dix milliards de dollars à la lutte contre le réchauffement climatique Ligue 1 : l’OL peut-il toujours croire au podium ? L’Union européenne sous pression pour autoriser des pesticides interdits dans les produits importés Les agents de la Banque de France vont conserver leur régime spécial Le duel de buteurs entre Erling Haaland (Dortmund) et Kylian Mbappé (PSG) - Foot - C1