Lgbt, Toulouse

Lgbt, Toulouse

Marche des Fiertés menacée à Toulouse : «L’Etat devra assumer la première interdiction en France»

Prévue pour le 9 octobre, la mobilisation LGBT+ toulousaine risque d’être annulée pour la première fois de son histoire. La préfecture exige de changer le parcours pour éviter le centre-ville et les manifestations anti-pass sanitaire.

25/09/2021 18:16:00

Prévue pour le 9 octobre, la mobilisation LGBT + toulousaine risque d’être annulée pour la première fois de son histoire. La préfecture exige de changer le parcours pour éviter le centre-ville et les manifestations anti-pass sanitaires.

Prévue pour le 9 octobre, la mobilisation LGBT + toulousaine risque d’être annulée pour la première fois de son histoire. La préfecture exige de changer le parcours pour éviter le centre-ville et les manifestations anti-pass sanitaire.

dossierPrévue pour le 9 octobre, la mobilisation LGBT+ toulousaine risque d’être annulée pour la première fois de son histoire. La préfecture exige de changer le parcours pour éviter le centre-ville et les manifestations anti-pass sanitaires. Une alternative que les organisateurs rejettent auprès de «Libération».

«Nous, enseignants, pensons qu'Éric Zemmour peut porter le projet d'une école de l'excellence pour tous» NFL - Tampa Bay - Tom Brady estime qu'il pourrait jouer 'jusqu'à 50 ou 55 ans' Lucas Paqueta veut être dans le groupe de l'OL pour le match de Ligue 1 contre Monaco

DévelopperUn homme se tenait seul, regardant son téléphone, en marge de la Marche des Fiertés de Toulouse, le 8 juin 2019.(Batard Patrick/Abaca)Ludovic Sérépublié le 25 septembre 2021 à 16h38«Est-ce que l’Etat et le gouvernement sont prêts à assumer l’interdiction d’une Marche des Fiertés à quelques mois de l’élection présidentielle ?»

La question est posée par Jérémy Perrard, directeur de Pride Toulouse et joint parLibération, en marge d’un rassemblement sur la place du Capitole en plein centre de la ville rose.Cette manifestation était organisée alors que 41 associations s’insurgent ce samedi matin headtopics.com

contre l’éventuelle interdiction de l’évènement prévu le samedi 9 octobre. Ces dernières dénoncent un«chantage»de la part de la préfecture de Haute-Garonne qui demande que le parcours du cortège soit changé,

«pour des raisons de sécurité».La manifestation, officiellement déclarée, devait se tenir comme tous les ans entre la place du Capitole, où un village des fiertés est installé, et la rue de Metz, en passant par les artères principales de l’hypercentre toulousain.

«C’est un parcours classique, assez court, que nous connaissons très bien», assure Jérémy Perrard. A la place, la préfecture propose un cheminement plus éloigné, entre Compans-Caffarelli et le Palais de Justice.

Le même cas en 2019, sans heurtLes associations ont pourtant attendu le mois d‘octobre pour organiser l’événement, au lieu du mois de juin habituel, afin de«mieux appréhender la situation sanitaire»et«pouvoir manifester de la façon la plus sûre possible» headtopics.com

La police municipale sera « d’ultra-proximité » à Paris La Mairie de Paris crée un service anti-fake news Présidentielle 2022 : Macron toujours en tête, Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

. Problème, comme tous les samedis depuis plusieurs mois, le risque d’une rencontre fortuite avecdes manifestants contre les mesures sanitairesinquiète les autorités.Pourtant, les organisateurs toulousains mettent en avant le précédent de l’édition 2019, en plein mouvement des gilets jaunes.

«On nous avait d’abord demandé de décaler notre marche au dimanche, rappelle Jérémy Perrard.Mais, par définition, nous avons besoin d’exposition. Manifester à Toulouse un dimanche serait synonyme de défaite alors que le centre-ville est très peu fréquenté.»

La Marche des Fiertés 2019, la 25e dans la ville rose, s’était finalement déroulée comme prévu dans l’hypercentre et avait rencontré un franc succès, avec plus de 30 000 personnes et aucun heurt à signaler.«La préfecture elle-même a souligné la bonne organisation de nos mobilisations, notre capacité à assurer la sécurité du cortège en complément du maintien de l’ordre de l’Etat

, assure le directeur de Pride Toulouse.Nous avons l’impression que l’Etat nous regarde comme un joyeux carnaval et ne comprend pas que nous sommes un mouvement revendicatif.»La 24e Marche des Fiertés toulousaine avait réuni environ 30 000 personnes le 9 juin 2018. headtopics.com

(Batard Patrick/Abaca)«Nous irons jusqu’au bout tout en respectant la loi»Alors désormais, c’est le statut quo. Chacun campe sur ses positions et si la situation n’évolue pas jusqu’au 9 octobre, la manifestation sera vraisemblablement annulée.

«La préfecture nous a clairement expliqué qu’ils se laissaient le droit d’interdire le mouvement s’ils estiment qu’il y a un réel risque de trouble à l’ordre public, en nous faisant porter la responsabilité», regrette Jérémy Perrard.

A quoi ont ressemblé les hommages à Samuel Paty dans les établissements Pep Guardiola (Manchester City) surpris par les envies de départ de Raheem Sterling Pourquoi l'UEFA veut corriger la règle du hors-jeu

Or, les associations semblent vouloir aller au bout de leur combat.«Nous ne manifesterons pas ailleurs que dans l’hypercentre, affirme le directeur de Pride Toulouse.Si la préfecture nous l’interdit, elle et l’Etat devront assumer la première interdiction d’une Marche des Fiertés en France.»

Pas question de défiler sans autorisation officielle,«pour éviter de prendre des risques» Lire la suite: Libération »

On your marks, le podcast athlé de « L'Équipe » : Eliud Kipchoge est-il le plus grand marathonien de tous les temps ?

Dans ce deuxième épisode (2/3) de la série de podcasts sur le marathon, L'Équipe vous propose un débat autour du « GOAT », afin de déterminer qui est le plus grand coureur longue distance de l'histoire. Christelle Daunay, recordwoman de France de la discipline, est notre invitée.

un homme gay se trimbale forcément avec une licorne. .. La préfecture qui dépend du ministère de l'intérieur qui dépend de Castex qui dépend de Macron pour qui Libé a appelé à voter. Si on enlève les intermédiaires c'est Libé qui va faire en sorte que la marche des fiertés n'ait pas lieu. Libé homophobe, transphobe, qui l'eut cru ?

ParisPasRose En gros éviter les manifestations d’extrémistes, fachos, complotistes et autres dérangés du ciboulot… 🤦🏻‍♂️🤦🏻‍♂️🤦🏻‍♂️🤦🏻‍♂️ Jusqu’au bout les anti bac feront chier Comment ça les connards antivax ont la priorité ? On est où là ?

Avec les 'guerrières' de la Brigade de protection des mineurs de Paris« Beaucoup me disent qu'ils ne pourraient pas résister face aux horreurs qu'on entend ici. »

Condamnations à perpétuité dans l’affaire du tueur à la burqa de ToulouseAprès trois semaines de procès, six hommes viennent d’être condamnés, dont deux à perpétuité, pour la fusillade mortelle de la Reynerie à Toulouse , en juillet 2017

Valérie Pécresse : 'Nous avons une immigration incontrôlée et une intégration ratée'La candidate à la présidence de la République affirme qu'il y a trop d'immigrés en France et demande de 'l'asile à la frontière.' Ella à retrouvé la raison C'est pas elle qui a quitté LR car ce parti était trop à droite sur le sujet? Ces thèmes ne l'intéressent pas, elle ne veut pas en faire face. Enfaites ils ouvrent tous leurs gueule maintenant pckils savent qu'ils pourront prendre des voix ! 😂 Avant c'était Taboo !

Comment éviter l'interdiction de déplacements pour les supporters de L1 ?Les nouveaux incidents survenus dans les tribunes à Angers entre supporters du SCO et de l'OM ont relancé l'épineuse question de la gestion des déplacements de supporters en France Ba que le(s) Prefets fassent bien leur boulot. Greffe de cerveau massive pour les ultras. Quand ils étaient confinés , ils pleuraient tous de ne pas pouvoir aller aux stades . Maintenant qu'ils peuvent y aller , ils faut qu'ils fassent encore les idiots et quand ça leur retomber dessus ils vont encore pleurer .

Aider les plus faibles, quoi qu’il en coûteTRIBUNE - ✍️ Aider les plus faibles, quoi qu’il en coûte Au-delà des contraintes financières, la France et l’Europe doivent apporter un soutien massif à l’accès aux vaccins, seules armes sérieuses contre le Covid19, dans les pays à faibles ressources. Vaccinez vous !!! Rien du tout. L'ivermectine et d'autres remèdes accomplissent le travail pour bien moins cher.

EN DIRECT - Revivez le débat entre Jean-Luc Mélenchon et Éric ZemmourSur BFM TV, le chef de file de la France insoumise, prétendant à l'Élysée, et le polémiste ont eu des échanges vifs, présentant des modèles de société radicalement différents. Ça c’est un compliment Il y a bien pire que la calamité de l'extrême droite. C’est l'extrême gauche sectaire radicalisée: - LFI, ses islamo-gauchistes, ses racistes anti-blancs, - les rouges sectaires de EELV genre Piolle, Rousseau, - groupuscules genre PC,.... Oui et il arrive à la date d'expiration produitperime