Les téléspectateurs de Quotidien choqués par l'histoire de cet homme qui a rejeté son homosexualité pour être accepté comme joueur de football professionnel et a finalement dû changer de vie

Ouissem Belgacem, 33 ans, était invité de “Quotidien” pour parler de son livre “Adieu ma honte” dans lequel il raconte la façon dont il a vécu son homosexualité.

05/05/2021 09:20:00

'J'étais sur ce projet de changer ma sexualité, je voulais 'm'hétérosexualiser'. Je ne savais pas que tous les gens autour de moi avaient tort d'être si homophobes.” Ouissem Belgacem dans Quotidien. Qofficiel EditionsFayard

Ouissem Belgacem, 33 ans, était invité de “Quotidien” pour parler de son livre “Adieu ma honte” dans lequel il raconte la façon dont il a vécu son homosexualité.

sont arrivés à la fin de l'interview de 18 minutes de Ouissem Belgacem, ancien joueur de football qui a intégré le centre de formation de Toulouse à l'âge de 13 ans et a dû changer de voie à cause de son homosexualité, le choc fut rude. L'homme désormais âgé de 33 ans sort un livre, “Adieu ma honte” dans lequel il raconte son histoire et notamment comment il a vécu son histoire son homosexualité dans le milieu de

Cristiano Ronaldo refuse des bouteilles de Coca-Cola, l'action baisse instantanément Cristiano Ronaldo fait chuter Coca-Cola en Bourse Griezmann-Benzema-Mbappé, le trio offensif des Bleus a bien travaillé

footballet dans sa cité. “Quand on a 19 ans, on en parle pas, j'étais sur ce projet de changer ma sexualité, je voulais 'm'hétérosexualiser' indique-t-il dans “Quotidien”. Je me sentais tellement pas mal dans mes baskets, rejeté dans tous ces milieux, que ce soit le sport, ma communauté religieuse ou ma cité, tout me ramenait au fait que c'est mal d'être comme je suis. Donc on est dans la négation de soi, dans le mal-être le plus fort, donc on veut changer. Sauf que ce n'est pas possible de changer son orientation sexuelle comme on ne peut pas changer la couleur de son épiderme. Du coup, c'est une vie malheureuse qui nous attend si on décide pas de s'accepter tel que l'on est.”

Ouissem Belgacem raconte qu'il a tout fait pour rentrer dans le moule du football, à savoir être hétérosexuel, il pensait que c'était lui qui était dans le mal, “je ne savais pas que tous les gens autour de moi avaient tort d'être si homophobes”, confie-t-il à headtopics.com

Yann Barthès. Il faisait même semblant d'être homophobe pour s'intégrer, “jusqu'à rejoindre une brigade anti-gay” et “casser du gay”. Il explique ensuite que “l'homophobie m'a empêché de tenter ma chance à 100%” dans le football. “Pour réussir dans un sport professionnel de haut niveau, au-delà des qualités athlétiques, techniques, physique qu'il faut avoir, et que l'on est beaucoup à avoir, c'est surtout un exploit mental qu'il faut réaliser précise-t-il. On a un projet sportif et un projet scolaire. Sauf que moi j'avais aussi celui de devenir hétéro. En fait, ça m'a consumé de l'intérieur, ça m'a éteint, ça me prenait tellement de temps, je ne pensais qu'à ça, j'étais obsédé que par le fait de changer parce que je savais que ça n'allait pas être compatible avec ma passion et donc du coup toute cette énergie que j'ai mis à trouver des solutions pour ma changer sexualité, je ne les ai pas mises dans les temps de repos, les entraînements, à vraiment essayer de donner le meilleur moi-même.”.

Lire la suite: GQ France »

Une-deux, le podcast foot et rap de L'Équipe : épisode 6 avec Frenetik et Jason Denayer, talent de famille

La Belgique pays de foot, pays de rap. Frenetik, rappeur plein de promesses, et Jason Denayer, défenseur de l'Olympique Lyonnais, prennent un moment pour parler de leur pays, leur histoire commune et ces passions qui les lient, entre micro et ballon.

Marvel dévoile les dates, les titres et les nouvelles images de ses prochains filmsLa planète entière a hâte de retourner dans les salles obscures et le plus grand fournisseur de blockbusters de la galaxie, Marvel, a hâte de nous y retrouver !

On a testé les AirTags, les balises de localisation d’Apple pour les étourdisVendues 35 euros, ces balises Bluetooth promettent de retrouver vos objets grâce à l'iPhone et un réseau de millions d'appareils. tiens une belle appli pour un membre de l'équipe lequipedestelle

Covid-19 : les données remontées par les médecins du réseau «Sentinelles» contredisent-elles les chiffres officiels ?Certains commentateurs s’étonnent de l’écart entre les chiffres de contamination, très bas, remontés par les généralistes, et ceux communiqués par Santé publique France. Checknews c'est quand même ce que Libération a trouvé de mieux pour faire passer des fakes qui ne sont pas des fakes tout en étant des fakes l'art du vrai faux mensonge déguisé, c'est fortiche et sacrément tordu. VIVE le point d'interrogation qui libère les pensées mal placées Le Libéralisme est un FASCISME : ENTASSER les populations dans les AGGLOMÉRATIONS pour soutenir la SPÉCULATION foncière & locative, le commerce & tourisme de MASSE, l'agriculture INTENSIVE.. ..est CRIMINEL (Mise en Danger de la vie d'autrui) Démocratie DIRECTE TOUT REPENSER il ne faut pas contredire la propagande anxiogène qui est là pour faire passer le vaccin.

Les 10 pires adaptations de livres au cinéma, selon les lecteurs et les téléspectateursParmi les pires adaptations de livres au cinéma, selon les lecteurs et les téléspectateurs, on trouve des titres comme “Cinquante nuances de Grey”, mais aussi un volet de “Harry Potter”.

Blinken appelle Israël et les Palestiniens à «protéger les civils» et les enfantsLes Etats-Unis appellent Israël et les Palestiniens à «protéger les civils» et les enfants. Le chef de la diplomatie américaine veut une «diplomatie active» pour mettre fin aux violences qui opposent Israël et les Palestiniens depuis plus d'une semaine. GazaUnderAttack Gaza_Under_Attack انقذوا_حي_الشيخ_جراح savesheikhjarrah Tout allait bien avec Trump mais Biden est un va t’en guerre Le Hamas a cette fâcheuse tendance à utiliser les enfants, leurs écoles, crèches, hôpitaux, comme bases arrières et donc les petits comme bouclier lors des bombardement israéliens afin de les montrer en 'martyrs' dans leur propagande. Il faut tout de même l'avoir à l'esprit.

Les Pacers écrasent les Hornets et restent dans la course pour les play-offs de NBASur leur terrain, les Pacers se sont aisément défaits mardi soir (144-117) d'une équipe de Charlotte maladroite, et affronteront Washington, au tour suivant, jeudi soir. En jeu, une place pour les play-offs de NBA.