Afp, Presse Économique, Actualité, Économie, Finance, Bourse, Actualité Locale, France

Afp, Presse Économique

Les négociations post-Brexit à un tournant décisif

Incapables de la moindre avancée depuis 3 mois, Britanniques et Européens semblent engagés sur une voie sans issue au moment d'aborder demain, dans une certaine tension, un quatrième cycle de négociations crucial sur leur relation post-Brexit #AFP

02/06/2020 00:00:00

Incapables de la moindre avancée depuis 3 mois, Britanniques et Européens semblent engagés sur une voie sans issue au moment d'aborder demain, dans une certaine tension, un quatrième cycle de négociations crucial sur leur relation post-Brexit AFP

Incapables de la moindre avancée depuis trois mois, Britanniques et Européens semblent engagés sur une voie sans issue au moment d'aborder mardi, dans une certaine tension, un quatrième cycle de négociations pourtant crucial sur leur relation post-Brexit.

Lire aussi : Accord post-Brexit: les questions qui fâchentL'UE veut empêcher une forte dérégulation de l'économie britannique Les Européens souhaitent un accord très large, assorti de sérieuses garanties pour éviter que le Royaume-Uni ne dérégule son économie en matière fiscale, sociale ou environnementale à leur détriment. Et ils réclament l'accès aux eaux britanniques pour leurs pêcheurs.

Carlos Ghosn accuse la France de l'avoir « abandonné » L'influenceuse Caroline Receveur s'est mariée avec Hugo Philip Marlène Schiappa apporte son soutien à Gérald Darmanin

Mais Londres, qui ne demande rien de plus qu'un accord classique de libre échange préservant son autonomie réglementaire, éventuellement assorti de petits accords sectoriels, juge ces exigences excessives. "Ce que nous demande l'UE est sans précédent dans tous les accords de libre échange qu'elle a signés, ou qu'elle a même envisagé de signer, avec d'autres économies", a insisté jeudi le ministre d'Etat Michael Gove, une formule répétée à l'envi par les Britanniques depuis le début des discussions.

Dans ces conditions, difficile d'envisager comme prévu un accord d'ici à la fin de l'année, quand prendra fin la période de transition pendant laquelle le Royaume-Uni, qui a officiellement quitté l'UE le 31 janvier, continue d'appliquer les règles européennes.

Un accord est"extrêmement difficile, mais toujours possible", juge le négociateur en chef de l'UE pour le Brexit, Michel Barnier, interrogé vendredi par la radio publique allemande Deutschlandfunk. Ce cycle permettra justement"de savoir si le Royaume-Uni veut quitter le marché intérieur et l'union douanière (...) avec ou sans accord avec nous".

"Un faux pas" "On va être vite fixé, dès mardi ou mercredi, selon la selon tonalité des discussions", affirme la source proche des négociations. Mais l'heure n'est pas à l'optimisme: interrogé vendredi par le centre de réflexion Institute for Government, Stefaan de Rynck, un conseiller de M. Barnier, dit ne pas croire à une...

Suivez La Tribune Lire la suite: Agence France-Presse »

Ne rien céder !!! L’intérêt des Anglais, c'est de pourrir la situation afin de ne pas encore sortir de l'Europe complètement. Ils ont compris leurSS erreurSSS et savent qu'il va falloir payer pour partir enfin. BrexitBritain Brexit AlexTaylorNews L'Europe est morte en 2005 car elle n'aurait jamais dû naître.

Brexit : une semaine « décisive » pour les négociations entre Bruxelles et LondresLe Royaume-Uni redoute de prolonger une transition qui risquerait d’obliger le pays à participer à l’effort budgétaire européen de relance après la crise du coronavirus. Ah le brexit n a pas encore eu lieu finalemen chaque mois c'est la semaine décisive. Ça a surtout l'air de l’être pour les médias. London calling: the clash !

Immobilier de luxe: les régions prisées par les Français pour se mettre au vertEN IMAGES - Désormais autorisés à se déplacer à plus de 100 km de chez eux, les Français vont pouvoir visiter ou finaliser l’achat de leur future résidence. Ils veulent tous tégniécravailler maintenant ces abrutis .. Soyons juste, une certaine catégorie de Français........ Une piscine, mon rêve

Les rois de la consommation dominent les Bourses mondialesL'emprise de la « tech » sur Wall Street masque une tendance de fond : la montée en puissance des géants des biens de consommation sur les Bourse s mondiales. En vingt ans, le secteur est passé de 6 à 18 % des capitalisations boursières mondiales, notamment grâce à Apple et au luxe. Lentejitas El cambio sectorial en la capitalización de las bolsas mundiales Le classement d'une entreprise comme LVMH en consommation et non en industrie est parfaitement arbitraire.

George Floyd : les émeutes raciales qui ont marqué les Etats-UnisL'Amérique s'embrase après la mort de George Floyd, un afro-Américain de 46 ans, causée par un policier blanc. Une tension extrême, qui fait écho à l'histoire récente du pays, marquée par plusieurs mouvements d'émeute de la communauté noire. Plus de cinquante ans après l'abolition de la ségrégation raciale en 1967, les violences racistes continuent de secouer les Etats-Unis. C'est déjà un bon début, geste symbolique ! L'état de Trump est responsable d'instrumentaliser cette maladie chronique raciale longtemps ancrée aux états-unis. Il y a plus de blancs que de noirs tués par la police américaine chaque année.

Les 10 motos les plus rapides du mondeLes 10 motos les plus rapides du monde ne sont pas toutes carénées comme des répliques de bécanes de circuit mais elles vont très très vite.

Pas d’alliance entre Aubry et les Verts pour les municipales à LilleAu premier tour, Martine Aubry était arrivée en tête avec 29,8 % des voix, devant la liste de l’écologiste Stéphane Baly (24,5 %) et celle de Violette Spillebout (LREM, 17,5 %) Les 35 heures.