Les milliers de satellites propulsés pour fournir du débit Internet à tous risquent de transformer le ciel en far west

Sciences

« On risque de perdre notre ciel simplement pour réduire la latence des jeux vidéo en ligne ou pour s’envoyer encore plus de photos de chats… » Les spécialistes s’inquiètent ⤵

Sciences

2/18/2020

« On risque de perdre notre ciel simplement pour réduire la latence des jeux vidéo en ligne ou pour s’envoyer encore plus de photos de chats… » Les spécialistes s’inquiètent ⤵

Les projets de constellations de milliers de satellites destinés à fournir du débit Internet se concrétisent et se multiplient. Les spécialistes s’inquiètent : comment gérer ces engins qui risquent de rendre inexploitable la banlieue terrestre ?

24 mai 2019, mission Starlink-0 : soixante satellites mis en orbite simultanément. 11 novembre 2019, Starlink-1 : soixante satellites de plus. 7 janvier 2020, Starlink-2 : soixante satellites de plus. 29 janvier, Starlink-3 : soixante satellites de plus. 17 février, Starlink-4 : soixante satellites de plus. Entre-temps, l’opérateur OneWeb est lui aussi entré dans la danse spatiale en lançant sa première fournée de trente-quatre satellites, le 6 février. En mars, Starlink et OneWeb prévoient tous les deux un nouveau lancement. Et ainsi de suite. Il faut s’obliger à lire cette liste monotone de décollages de fusées pour comprendre que le spatial vient, presque subrepticement, d’entrer dans une nouvelle ère, celle des mégaconstellations de satellites, destinées à fournir, depuis l’orbite basse (moins de 2 000 kilomètres d’altitude), du débit Internet à tous les Terriens, partout, tout le temps. Starlink, filiale de l’entreprise californienne SpaceX du milliardaire Elon Musk, a obtenu l’autorisation d’envoyer 12 000 engins dans l’espace et ne cache pas son intention d’en expédier 30 000 de plus, pour un total ahurissant de 42 000. La compagnie OneWeb, basée au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, mise quant à elle sur une flotte de près de 2 000 appareils, qui pourrait, selon certaines sources, être portée à plus de 5 000 satellites. « On risque de perdre notre ciel simplement pour réduire la latence des jeux vidéo en ligne ou pour s’envoyer encore plus de photos de chats… » Eric Lagadec, vice-président de la Société française d’astronomie et d’astrophysique Des dizaines d’autres opérateurs ont annoncé leur intention de partir à la conquête de ce nouvel eldorado, et l’on compte dans ce peloton quelques gros poissons comme Amazon ou des organismes officiels russe et chinois. Certains projets ont déjà capoté – tel LeoSat (Luxembourg) – ou sont à l’arrêt – comme celui de Boeing qui prévoyait une constellation de près de 3 000 unités –, mais il n’est pas impossible que l’on dénombre, à la fin de la décennie, plus de 50 000 nouveaux satellites dans le ciel. Un chiffre à comparer avec les quelque 8 000 engins envoyés en orbite depuis le début de l’ère spatiale, en 1957. Un chiffre qui angoisse aussi. Début janvier, lors de ses vœux à la presse internationale, Jan Wörner, le directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA), n’a pas caché sa préoccupation vis-à-vis du déploiement rapide des premières constellations. La menace ? Une augmentation des incidents, voire des accidents, de la circulation spatiale, susceptibles de multiplier les débris et de polluer l’orbite basse au point de la rendre inutilisable. Sans compter les nuisances dans les observations astronomiques qu’engendrent déjà les grappes de satellites Starlink. Comme le résume sur un ton quelque peu grinçant Eric Lagadec, vice-président de la Société française d’astronomie et d’astrophysique : « On risque de perdre notre ciel simplement pour réduire la latence des jeux vidéo en ligne ou pour s’envoyer encore plus de photos de chats. C’est énervant… » Lecture du en cours sur un autre appareil. Vous pouvez lire sur un seul appareil à la fois Continuer à lire ici Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Pourquoi voyez-vous ce message ? Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil. Vous ne pouvez lire Lire la suite: Le Monde

oui et puis faut faire attention avec les jeux vidéos ca rend très violent, nan c'est sur ils vont déployer tout ça juste pour nous tiens Les jeux vidéo ne devraient être en AUCUN CAS une priorité dans les choix ! Et rien ne doit leur être sacrifié. FrederiqueBel Alors l'internet par satellite ne permet pas du tout de réduire les temps de latence. Pour cela on privilégie la fibre et les câbles transatlantiques ou autres

Futility won. Le Monde pourra sortir plus vite un article « les satellites sont-ils genrés ». La bite à Griveaux vaut bien une constellation de satellites Tant que ce n'est pas des photos de chattes. C'est de pire en pire Le Monde... vous faites aussi bien que TheSun

CAC 40 : les dix femmes les plus citées par les chasseurs de têtesL'éviction chaotique d'Isabelle Kocher de la direction générale d'Engie a braqué les projecteurs sur la féminisation des états-majors des grandes entreprises françaises cotées. A croire les grands chasseurs de têtes parisiens, une série de dirigeantes sont en piste pour un trône. Voici une sélection forcément non exhaustive.

Quand le ciel nous tombera sur la tête... Tout ce barnum spatial pour plus personne sur la planète Terre ne soit privé du plaisir de 'liker' ou d'envoyer des émoticônes, car c'est la principale activité cérébrale de la majorité des internautes ! C’est un enjeux qu’il faut régler tout simplement. Je ne doute pas que nous trouvions des solutions.

PierrickHaller plus on devient intelligent plus on devient con 😂 Sens des priorités...? On va tous mourir, je ne sais pas quand mais on va tous mourir. 'Jeux vidéo et photo de chat.' Putain la bande de Boomer (j'ai honte mais là c'est valide) avec vos titres Pute-a-clic. Comme si internet ne servait qu'à ça. Regarde, tu t'en sert bien pour ta propagande de merde.

....ou des vidéos de bites..... À la base, les êtres intelligents étaient censés construire une superstructure autour d'une étoile pour en capter son energie... Par autour de la Terre pour y faire chier ses astronomes... Est-ce que ça voudrait dire qu'on est pas des êtres intelligents ? 🤔 Des photos de chat? 🤔

Fashion week 2020 : les robes les plus spectaculaires repérées pendant les défilésCap sur les 20 robes qui nous ont le plus bluffé.e.s

moimoimoi L'humanité crèvera avec des discours élus et des belles images sur leurs écrans. La « surface » du ciel à 1000 km d’altitude (par exemple) est de 700 millions de km carrés. Foutaise de penser que quelques milliers de satellites (chacun se déployant sur... quelques mètres carrés ?) pourraient occulter le ciel. Le putacliquisme se répand.

genre les gens en ville en on quelque chose a foutre !! Sérieux, on parle de quelque millier de point lumineux dans tout le ciel alors qu'on a une infinité d'étoile et de galaxy dont 99,9999% des gens se foutent fasse a la promesse d'un internet globale stable ! Vous faires vite des raccourcis! Non c'est avant tout pour donner accès a internet haut débit à des millions d'habitants vivant dans les zones reculés. 😡

Pourquoi les party girls vont toutes porter les pièces de cette collaboration ?Fan de la mode des années 70 ? On a ce qu'il vous faut

En Syrie, les humanitaires dépassés par les déplacésDans le Nord-Ouest, l’avancée du régime et des Russes, qui ont repris une trentaine de localités, provoque une fuite d’une ampleur inégalée depuis le début de la guerre. Avec près de 900 000 personnes supplémentaires sur les routes depuis décembre. À cause de la bêtise criminelle des islamistes et leurs alliés turcs qui refusent de déposer les armes alors que la guerre est perdue

Conférence de financement : les partenaires sociaux font traîner les débatsSi les partenaires sociaux ont jusqu'à fin avril pour trouver une solution alternative, la plupart des négociateurs jouent la montre.

All-Star Game 2020 : les gestes les plus spectaculaires du concours de dunksLe concours de dunks du All-Star Game a comme d’habitude offert au public des gestes vraiment impressionnants.



Julien Dray : «Cette épidémie, c’est le juin 40 sanitaire d’un Etat qui se croyait fort»

Coronavirus : des masques commandés en Chine par la France rachetés «sur le tarmac» par les Américains

Manolo Blahnik shares his favorite films

Coronavirus : dans les hôpitaux israéliens, les Arabes aux avant-postes

Bouffons la vie contre le Covid-19 : les endives au jambon de Joseph Viola

Coronavirus: qu'est-ce qui provoque des ruptures de stock en supermarché?

Le coronavirus pourrait se transmettre par postillons jusqu’à 8 mètres

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

18 février 2020, mardi Nouvelles

Nouvelles précédentes

« Au Mali, le nombre de déplacés internes a plus que doublé en un an »

Nouvelles suivantes

Julie Gayet opposée à Brigitte Macron ? Sa mise au point - Voici
Des propriétaires coupent l'eau et le chauffage à la famille d'une infirmière EN DIRECT - Coronavirus: la barre des 10.000 morts franchie en Espagne Les accidents de la route reculent de 80%, la Maif rend 100 millions à ses assurés Coronavirus: la Chine a-t-elle menti sur le nombre de morts? Coronavirus : la stratégie agressive de Marine Le Pen ne porte pas ses fruits dans l'opinion Coronavirus : l'Italie élabore déjà ses plans de déconfinement SONDAGE EXCLUSIF Dans la crise, Emmanuel Macron se renforce auprès de ses soutiens En France, quelles sont les villes qui désinfectent leurs rues contre le virus (et est-ce efficace) ? Real Madrid : la lente descente aux enfers de James Rodriguez Une entreprise bretonne lance un test «ultra-rapide» de diagnostic du Covid-19 Coronavirus : bataille pour les masques jusqu’aux pieds des avions Mort du jazzman Ellis Marsalis, homme d'influence de la Nouvelle-Orléans
Julien Dray : «Cette épidémie, c’est le juin 40 sanitaire d’un Etat qui se croyait fort» Coronavirus : des masques commandés en Chine par la France rachetés «sur le tarmac» par les Américains Manolo Blahnik shares his favorite films Coronavirus : dans les hôpitaux israéliens, les Arabes aux avant-postes Bouffons la vie contre le Covid-19 : les endives au jambon de Joseph Viola Coronavirus: qu'est-ce qui provoque des ruptures de stock en supermarché? Le coronavirus pourrait se transmettre par postillons jusqu’à 8 mètres Coronavirus: des masques commandés par la France rachetés « sur le tarmac » par les Américains Des cargaisons de masques destinées à la France détournées par les Américains En Israël, des algorithmes pour contrer le coronavirus Masques : 'Les Américains sortent le cash, il faut se battre', dit Jean Rottner Coronavirus : Mélenchon juge Macron 'fatigué' et 'au bout de sa vie'