Les infos de 18h - Ukraine : enjeux considérables entre les États-Unis et la Russie à Genève

Les États-Unis et la Russie se retrouvent ce dimanche soir à Genève pour tenter de désamorcer la crise qui se joue autour de l'Ukraine.

Journaux Courts, İnfo

09/01/2022 20:27:00

Les États-Unis et la Russie se retrouvent ce dimanche soir à Genève pour tenter de désamorcer la crise et les tensions très fortes qui se jouent autour de l'Ukraine.

Les États-Unis et la Russie se retrouvent ce dimanche soir à Genève pour tenter de désamorcer la crise qui se joue autour de l'Ukraine.

Comme un air deguerre froide. Joe Biden et Vladimir Poutine ne seront pas présents et pourtant les enjeux sont considérables autour du sommet qui commence ce soir à Genève. Les États-Unis et la Russie se retrouvent en effet pour tenter de

désamorcer la crise et les tensions très fortes qui se jouent autour de l'Ukraine. Il s'agira aussi d'essayer de rapprocher des visions en apparence irréconciliables sur la sécurité en Europe. Alors que l'Ukraine se rapproche de

Lire la suite: RTL France »

Et la tentative des Etats unis de déstabilisation au Kazakhstan, c'est aussi au programme ? Témoignage d'un soignant: tous les malades sont tous vaccinés 3 doses....

Les Pyrénées Atlantiques et les Landes en vigilance rouge pour les cruesDes « débordements très importants » du gave d’Oloron sont annoncés à partir de lundi matin

Ukraine : Américains et Russes entament les négociations pour désamorcer la criseLes Etats-Unis et la Russie se retrouvent à partir de ce dimanche soir, à Genève, pour tenter de désamorcer la crise explosive qui se joue autour de l'Ukraine et évoquer l'épineuse question de la sécurité en Europe.

Les films culte que les gens prétendent avoir vuVanity Fair a listé pour vous les films que tout le monde dit aimer, mais que peu de gens ont réellement vu. Bonjour Vanity Fair Je tourne en rond pour vous informer que je ne reçois pas vos magazines. Démarches téléphoniques et mail ne m’aident en rien pour obtenir vos magazines auxquels je suis abonnée.

Ce week-end on s'aère dans les Pyrénées et on compte les milans royauxSamedi et dimanche, ornothologues amateurs ou professionnels sont invités à recenser les milans royaux, des

BLOG - Les abeilles déboussolées sont les témoins vivants de la nature en danger'Le réchauffement climatique et ses dérèglements ont bien modifié leur vie et la nôtre de façon implacable', s'inquiète cet apiculteur agronome.

Attentats de janvier 2015: «Plus on enchaîne les horreurs, plus ça efface les choses»⚫️ Attentats de CharlieHebdo : «Plus on enchaîne les horreurs, plus ça efface les choses» 7 ans après les attentats, des commémorations sobres ont été organisées à Paris. Mais les années passent et la mémoire s’étiole ⬇️ Pas pour moi. Il y a des événements qui resteront à jamais gravés dans mon esprit et ces atrocités en font partie. Toutes mes pensées à ceux qui en ont été victimes et ceux qui vivent l’épreuve du procès actuellement. Surtout votre mémoire qui s'étiole. Toutes les victimes des attentats islamistes des années 80 et 90 ont été oubliées, par contre vous n'oubliez jamais les victimes de l'extrême droite des années 60. Hezbollah, Organisation du djihad islamique, Groupe islamique armé, État islamique bientôt aux oubliettes.

publié le 09/01/2022 à 18:26 Comme un air de guerre froide . Joe Biden et Vladimir Poutine ne seront pas présents et pourtant les enjeux sont considérables autour du sommet qui commence ce soir à Genève. Les États-Unis et la Russie se retrouvent en effet pour tenter de désamorcer la crise et les tensions très fortes qui se jouent autour de l'Ukraine . Il s'agira aussi d'essayer de rapprocher des visions en apparence irréconciliables sur la sécurité en Europe.  Alors que l'Ukraine se rapproche de l'OTAN et des États-Unis pour se mettre sous leur protection, la Russie fait tout pour empêcher l'organisation de s'agrandir et montre les dents en massant  100.000 hommes autour de l'Ukraine . Pour Vladimir Poutine, pas question de laisser l'Ukraine tomber sous l'influence occidentale, avec état de droit et démocratie. Le"pays frère" comme il l'appelle, doit rester dans la zone de rayonnement russe. Les discussions s'annoncent donc difficiles. Poutine a déjà fait savoir qu'il ne ferait aucune concession. Le président américain a de son côté répondu qu'il ne négocierait pas avec un pistolet sur la tempe de l'Ukraine. Pour le président russe, il s'agit aussi d'apparaitre comme un chef d'État fort aux yeux de sa population,   et aux États-Unis, et ainsi préparer sa réélection en 2024. Et peut-être aussi faire oublier sa mauvaise gestion du coronavirus.  À écouter également dans votre journal Coronavirus - Gabriel Attal a annoncé ce dimanche"un plan de renforcement de la politique de tests Covid", avec notamment le déploiement de"plusieurs centaines" de   à proximité des centres de vaccination déjà existants.  Fait divers