Coronavirus

Coronavirus

Le transport aérien mettra au moins trois ans pour sortir de la crise liée au coronavirus

Le transport aérien mettra au moins trois ans pour sortir de la crise liée au #coronavirus selon une étude

10/04/2020 15:03:00

Le transport aérien mettra au moins trois ans pour sortir de la crise liée au coronavirus selon une étude

Le manque à gagner des compagnies se monte déjà à plus de 250 milliards de dollars. La question de la survie de certaines d’entre elles à trois ou six mois est désormais posée.

Article réservé aux abonnésDes employés déchargent un avion-cargo de la compagnie Lufthansa venu de Shanghaï et transportant 8 millions de masques de protection contre le coronavirus, à son arrivée à l’aéroport international de Munich, le 7 avril. ANDREAS GEBERT / REUTERS

Mort d'Adama Traoré: Castaner fustige les débordements en marge de la manifestation à Paris EXCLUSIF - Un Français sur trois ne se sent pas en sécurité devant la police Une manifestation interdite contre les violences policières rassemble 20 000 personnes à Paris

Dans quel état la filière aéronautique sortira-t-elle de la crise ? Combien de temps les compagnies aériennes, les aéroports, les constructeurs d’avions et les équipementiers mettront-ils à s’en remettre ? C’est l’objet de l’étude présentée, jeudi 9 avril, par le cabinet de conseil Archery Strategy Consulting (ASC). Selon celle-ci, les perspectives à court et moyen termes ne sont guère encourageantes.

Les compagnies aériennes sont à l’arrêt ou presque. Ainsi, 90 % de la flotte d’Air France-KLM est immobilisée au sol, tout comme celle de sa rivale Lufthansa. Cela a un impact économique énorme. Jeudi, Carsten Spohr, PDG du groupe allemand, a confié

« perdre un million d’euros par heure ». Au niveau interne, d’aucuns confient que les pertes d’Air France seraient du même ordre. Toutes les compagnies sont logées à la même enseigne.A en croire l’Association internationale du transport aérien (IATA), leur manque à gagner s’élèverait déjà à plus de 250 milliards de dollars (230 milliards d’euros), soit 30 % de leur chiffre d’affaires global annuel. La question de leur survie est posée. Au point qu’Alexandre de Juniac, patron de l’IATA, sonne l’alarme :

« Si on continue comme ça, la moitié des compagnies aériennes auront disparu en juin. »D’après les tableaux établis par ASC en fonction de la trésorerie des compagnies aériennes, Air France n’est pas la plus mal placée. Elle a six mois de survie devant elle avant la faillite. Mieux que Lufthansa et l’américaine Delta Airlines, dont la visibilité est réduite à trois mois. Après avoir presque totalement disparu des écrans radars depuis le début de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, Ben Smith, directeur général d’Air France-KLM, serait, selon nos informations,

« à la manœuvre »pour obtenir une forte recapitalisation de la compagnie franco-néerlandaise. Bien au-delà des 6 milliards d’euros évoqués ces derniers jours comme« soutien massif de l’Etat »

.Article réservé à nos abonnés Lire la suite: Le Monde »

Vaut mieux ça que des morts Y a le train sinon ? 3 ans avant de réussir de nouveau à cramer autant de kérosène qu'avant, afin de transporter : - des millions de tonnes de marchandises sans intérêt stratégique - des millions de gens qui pourraient s'abstenir ou prendre le train Quand tout le monde aura fait une reconvertion 😂😂

Yaya_Chutt Autant de kérosène en moins dans l'atmosphère ! 🥳 On aura enfin de la place pour les jambes ds les vols européens Le transport aérien nous la met profond depuis trop longtemps, je ne vais pas verser de larmes pour eux, chacun son tour d’être dans la 💩 pas tous... Donc en France, 2 millions de personnes sans revenus au minimum. Je suppose que ça va impacter aussi airbus et ses sous traitants.

Trois ans ! Pourtant L'état va leur donner de l'argent. 🙄😤😡😡 Pourvu qu'il n'en sorte jamais. Il faut réduire cette débauche de déplacements inutiles et se consacrer à l'essentiel Cependant il y aurait une nouvelle attaque. Les indépendants, TPE, artisans, commerçants, etc., EUX ne s’en remettront JAMAIS !!

Et la plenète combien de temps supportera t'elle ce trop plein d'inutilité ?

Le prince William est un gros gourmand : Kate Middleton le grille devant le monde entier - GalaKate Middleton et le prince William ont réalisé une visioconférence avec les enfants d'une école alors que leurs parents sont en première ligne pour aider les malades du Covid-19. Une vidéo rafraîc...

Le podcast «Jeunes Héros» raconte le quotidien des jeunes mobilisés pendant la pandémieDans le podcast «Jeunes Héros», Le Figaro Étudiant donne la parole aux jeunes qui s’engagent et prêtent main-forte aux autres face au Coronavirus .

Coronavirus: Le flexi-confinement plonge le Japon dans la confusionLe gouvernement est tiraillé entre sa volonté de préserver au maximum l'activité économique et son souci de freiner l'épidémie de coronavirus sur le territoire. Les entreprises demandent des consignes claires et un plan de compensation financière.

#EnsembleSurInternet : la campagne pour lutter contre le cyberharcèlement pendant le confinementParce que le confinement aggrave le cyberharcèlement…

Comment la France peut réduire sa dépendance industrielle dans le secteur de la santéSur BFM Business, Sébastien Jean, le directeur du Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) revient sur la nécessité de réduire la dépendance de la France dans le domaine sanitaire et comment y parvenir. En ayant moins de malades ! = Politique massive de médecine préventive.

Au chevet des malades, la lutte bénévole de la Protection civile contre le Covid-19Au-dessus du lit, de petits cadres enserrent des souvenirs radieux sur une tapisserie désuète. Allongé, Jean*, 98 ans, peine à respirer malgré le masque à oxygène. Gersende, secouriste à la Protection civile de Paris, lui tient la main : «Ok pour aller à l'hôpital ?» Le vieil homme, suspecté d'être atteint du Covid-19, marmonne une réponse inaudible. Ses trois enfants, regroupés autour de lui, sont désemparés. Après quelques hésitations, la famille se résigne à son départ.