Le passe vaccinal n'est «ni de la médecine, ni de la santé publique», dénonce Éric Caumes

14/01/2022 16:54:00

Le passe vaccinal n'est «ni de la médecine, ni de la santé publique», dénonce Éric Caumes

Passe Vaccinal, Covid -19

Le passe vaccinal n'est «ni de la médecine, ni de la santé publique», dénonce Éric Caumes

Invité de la matinale d'Europe 1 ce vendredi, l'infectiologue a dénoncé une décision politique qui s'avère une «erreur d'un point de vue médical».

le 14/01/2022 à 13:16Ainsi, le docteur Kobi Haviv, directeur de l’hôpital Herzog de Jérusalem déclare sur une chaîne de télévision israélienne le 5 août que dans son hôpital 95 % des patients hospitalisés pour une forme sévère de Covid-19 sont vaccinés. Par ailleurs, il indique que « 85 à 90 % des hospitalisés sont des personnes totalement vaccinées ». Il conclut son intervention en remarquant que la durée de la protection du vaccin dans le temps est beaucoup moins longue que promis et espéré. Constat que confirme Sharon Alroy-Preis, la directrice des services de santé publique d’Israël sur CBSnews le 1/8, indiquant que les personnes totalement vaccinées en janvier sont deux fois plus nombreuses que les personnes totalement vaccinées en mars à être infectées par le covid, ajoutant que les personnes infectées et vaccinées de 60 ans et plus étaient touchées plus gravement que les autres. Cette différence du nombre d’infections en fonction de l’ancienneté de la vaccination illustre en effet la baisse rapide de l’efficacité du vaccin constatée par le directeur de l’Herzog Hôpital de Jérusalem. En outre, toujours selon elle, la moitié des personnes infectées en Israël concernent des personnes entièrement vaccinées, sur ces bases, l’efficacité du vaccin tourne autour de 40%.

Lire la suite:
Le Figaro »

Big five, le podcast foot de L'Équipe : la Tunisie trop vulnérable avant les Bleus ?

Après son nul face au Danemark (0-0) qui aurait pu créer une dynamique et a eu le mérite de nourrir des espoirs au pays, la Tunisie s'est écroulée face à l'Australie (0-1). Avant d'affronter la France, tour d'horizon de son style de jeu, ses minces espoirs et son football en général, entre difficultés économiques et recherche de talents. Lire la suite >>

Il retrouve son bon sens MERCI !! Alléluia unpeudebonsens Ça se réveille ?! AnthonyJouve1 Alors il ne va pas pouvoir nous emmerder à fond ? Macron Arrivé un moment les vrais médecins ne peuvent plus se taire et sont bien obliger de se plier aux chiffres, les vrais! Pas ceux que donnent nos chères politiques...

Et en même temps il dit ça....un coup stop et un coup en avant Attention il n'est plus dans la PROPAGANDE il va bientôt rejoindre tout ces professeurs complotistes que sont raoult_didier Perronne ... au moins il sera en bonne compagnie ^StopHysterieSanitaire Eric Caumes trouve toujours un jeton à lancer dans le bastringue pour susciter l'intérêt de médias. L'infectiologue a peur du vide

Ben oui c'est une ségrégation orchestrée démocratiquement. Mince mais il y a un paradoxe dans ce que j'affirme là 🤔

Le sotrovimab et le baricitinib, deux nouveaux traitements contre le Covid recommandés par l'OMSL'OMS recommande désormais cinq traitements contre le Covid-19 après en avoir ajouté deux à la liste ce vendredi.

Depuis l'été c'est le coup de force de Macron vous avez pas de passe sanitaire 2 doses vous avez pas de vacances rebelote vous avez pas une 3 ème dose plus de passe mais le pire il a très envie d'emmerdés les français perdre son travail pour un vaccin suffit pas il faut plus

Le sotrovimab et le baricitinib, deux nouveaux traitements recommandés par l'OMS contre le CovidJusque là, l’OMS recommandait trois traitements, dont le Ronapreve depuis septembre 2021. des traitements mutagènes de pfizer ben voyons on en veut pas au lieu d’interdire les traitements pas chers qui fonctionnent autorisons les traitements qui ne fonctionnent pas à 500 balles la boite. On connaît la musique maintenant merci Mais qu’es qui prend les labos à donner des noms aussi biscornus à leurs médocs ?

Pas de pénurie d'autotests, assure le gouvernementMalgré les difficultés rencontrées par certains parents pour se procurer assez d’autotests pour leurs enfants, Gabriel Attal se veut rassurant C'est le moment d'investir dans les autotests donc 🤪 : gouvernement de baratineurs Donc il va y avoir une pénurie. Pas grave ces tests ne sont pas fiables. Bordeaux manifs15janvier antipassevaccinal boycottpassevaccinal Il faut boycotter tous les lieux qui exigent le PassVaccinal C'est exigeant ! Mais il n'y a que comme ça qu'ils vont reculer! Il faut bloquer l'économie !

Le bébé de l'album 'Nevermind' de Nirvana dépose une nouvelle plainteSpencer Elden, aujourd’hui âgé de 30 ans, a déposé une nouvelle plainte pour pédopornographie, après celle d'août 2021. le_gorafi Pas de sous ont ta dit wtf?

La Cour suprême américaine bloque l’obligation vaccinale dans le privéLes juges ont en revanche validé la mesure pour les personnels de santé Voilà au moins des institutions fortes qui ne sont pas aux ordres

Le parquet de Paris a requis un non-lieu pour Gérald Darmanin, accusé de violLe ministre de l'Intérieur est accusé de viol, harcèlement sexuel et abus de confiance.

Anonyme le 14/01/2022 à 13:16 Ainsi, le docteur Kobi Haviv, directeur de l’hôpital Herzog de Jérusalem déclare sur une chaîne de télévision israélienne le 5 août que dans son hôpital 95 % des patients hospitalisés pour une forme sévère de Covid-19 sont vaccinés.L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement recommandé vendredi deux nouveaux traitements contre le Covid-19 dans des cas bien précis, pour un total désormais porté à cinq.et le sarilumab), depuis juillet 2021, et les corticoïdes systématiques pour les patients sévèrement atteints, depuis septembre 2020.Gabriel Attal , lors d’une visite vendredi dans un entrepôt de distribution de produits de santé à Saint-Ouen, a donc assuré qu’il n’y aurait pas de manques d’autotests.

Par ailleurs, il indique que « 85 à 90 % des hospitalisés sont des personnes totalement vaccinées ». Il conclut son intervention en remarquant que la durée de la protection du vaccin dans le temps est beaucoup moins longue que promis et espéré. Tous deux ne sont pas destinés à n'importe quels patients. Constat que confirme Sharon Alroy-Preis, la directrice des services de santé publique d’Israël sur CBSnews le 1/8, indiquant que les personnes totalement vaccinées en janvier sont deux fois plus nombreuses que les personnes totalement vaccinées en mars à être infectées par le covid, ajoutant que les personnes infectées et vaccinées de 60 ans et plus étaient touchées plus gravement que les autres. La Suite Après Cette Publicité De même, le baricitinib “a les mêmes effets” que les antagonistes de l’interleukine 6, et doit être administré aux mêmes patients. Cette différence du nombre d’infections en fonction de l’ancienneté de la vaccination illustre en effet la baisse rapide de l’efficacité du vaccin constatée par le directeur de l’Herzog Hôpital de Jérusalem. Son bénéfice pour les patients qui ne sont pas à risque est jugé trop faible. En outre, toujours selon elle, la moitié des personnes infectées en Israël concernent des personnes entièrement vaccinées, sur ces bases, l’efficacité du vaccin tourne autour de 40%.

Anonyme le 14/01/2022 à 13:15 Pfizer. Chez ces patients, cela"améliore les taux de survie et réduit le besoin d'être placé sous ventilation mécanique". Toutefois, les autres médicaments de cette famille (le ruxolitinib et le tofacitinib) ne doivent pas être utilisés contre le Covid, estiment les experts de l’OMS.. Ils ont arrêté leurs essais cliniques au bout de 2 mois, et ont claironné une efficacité à 95 %. Le sotrovimab concerne le même type de patients que le Ronapreve. Cette période de « 2 mois » n’a pas été choisie par hasard : car c’est au bout de 3 mois qu’on observe un rapide déclin des anticorps vaccinaux ! On le savait d’ailleurs dès le mois de mai dernier : des chercheurs indépendants ont montré que les anticorps vaccinaux chutent de 80 % après 12 semaines Anonyme le 14/01/2022 à 13:14 Michel de Lorgeril révèle que les effets secondaires ne sont pas remontés à la pharmacovigilance donc le chiffre d'effets post injection est minimisé !"Cet été j'ai vu plusieurs cas d'embolies pulmonaires et de phlébites chez des gens qui n'avaient aucune raison d' en faire mais qui en ont fait après avoir été vaccinés, je leur ai demandé si ça avait été traité à l'hôpital, si ces effets post vaccinaux avaient été déclarés à la pharmacovigilance comme étant survenus après la vaccination, bah ce n'était pas le cas ! c'est à dire que les médecins susceptibles de déclarer les effets post vaccinaux ne le faisaient pas !""On a eu des complications graves avec l'AstraZeneca et le J and J, on a eu des phlébites, des thromboses des veines du cerveau"Michel de Lorgeril chercheur au CNRS alerte sur l'efficacité des injections Pfizer. L’arsenal thérapeutique reste toutefois réduit."Quand on veut démontrer l'efficacité d'un produit de santé on se met d'accord y compris avec les autorités sanitaires, européenne, américaine et française. De même, le baricitinib"a les mêmes effets" que les antagonistes de l'interleukine 6, et doit être administré aux mêmes patients.

Il faut faire un essai randomisé en double aveugle, alors si ce n'est pas randomisé et si ce n'est pas en double aveugle ça ne vaut rien. S'il n'y a pas un placebo pour comparer avec le produit de santé ca ne vaut rien non plus. Le baricitinib appartient à une famille de médicaments nommée"inhibiteurs des Janus kinases" et utilisée contre la polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune. Dans l'essai Pfizer il n'y a pas de double aveugle, ils le disent et ils le reconnaissent, ce sont des données fragiles" Lire les 3 commentaires .