Le jury très particulier d'Emmanuel Macron au Parlement européen

19/01/2022 08:41:00

Le jury très particulier d'Emmanuel Macron au Parlement européen

Le jury très particulier d'Emmanuel Macron au Parlement européen

Le chef de l'État est à Strasbourg pour défendre sa vision de l'Europe. Manon Aubry ou Yannick l'y attendent de pied ferme. Ils ne sont pas les seuls.

Et pour cause, plusieurs poids lourds de la scène politique française auront à charge de donner la réplique au président de la République. Devraient ainsi s’exprimer, François-Xavier Bellamy (Les Républicains), Manon Aubry et Manuel Bompard (France insoumise), Jordan Bardella et Nicolas Bay (Rassemblement national), ou encore l’écologiste Yannick Jadot, le seul

Premier débat présidentiel?Macron a fait le choix d'instrumentaliser cette présidence? Très bien, alors ayons un vrai débat sur l'Europe.La Suite Après Cette PublicitéLe Parisien.DansEn d’autres termes: chaque camp va trouver, ici, l’occasion parfaite de développer tout un pan de son programme pour le printemps 2022. Et ce, sur un thème qui fracture profondément la classe politique française, au-delà du traditionnel clivage gauche - droite: plus ou moins d’Europe? Et pour quoi faire?

Lire la suite: Le HuffPost »

Automobile : les hybrides rechargeables sur la mauvaise pente

Après un bond l'an dernier, les ventes reculent depuis plusieurs mois. Aux critiques répétées des ONG contre ces « fausses voitures électriques » s'ajoute une déception à l'usage chez certains clients entreprises. Lire la suite >>

Par qui il est attendu son discours... Si la France n'est plus prise au sérieux par ses voisins. Regarder le discours de Macron. Tous les has-been français seront présent pour lui cracher a la gueule. Les français contre les français a Strasbourg. Spectacle pitoyable !!!

40 ans après Simone Veil, le Parlement européen va-t-il élire une présidente anti-IVG?Le 18 janvier 1982, Simone Veil quittait la présidence du Parlement européen. 40 ans plus tard, la Maltaise Roberta Metsola est favorite pour lui succéder. Quelle période régressive et oppressive! Après les Lumières de l'après-guerre nous reproduisons les mêmes erreurs dans le déni le plus complet. C'est le tunnel pour l'humanité! A quoi sert de se dire démocrate si on est incapable d'accepter que des gens puissent avoir des opinions diverses sur des sujets divers. Être anti IVG est une opinion comme le contraire d'ailleurs. Ce n'est pas sur un sujet tel que l'IVG que se joue une telle élection. Le mal est que les 'progressistes' et leurs médias ne veulent voir qu'une seule tête: toute personne dont les idées ne correspondent pas exactement aux leurs doit être éliminée. C'est à eux de changer.

Coincée entre Macron d'un côté et Zemmour et Le Pen de l'autre, Pécresse cherche sa placePrise en étau dans les sondages entre le président et la candidate du RN, la patronne de la Région Ile-de-France peine à se positionner politiquement et à faire entendre sa différence. Elle est l'invitée ce mardi soir de 'La France dans les yeux' sur BFMTV. dame pipi

Paris : deux jeunes femmes retrouvées mortes dans le canal Saint-Martin et le canal de l’OurcqDeux jeunes femmes ont retrouvées mortes dans le canal Saint-Martin et le canal de l’Ourcq à Paris 😔

EN DIRECT - Covid-19: le secrétaire général de l'ONU appelle à vacciner tout le mondeCe dimanche, les députés ont adopté définitivement le projet de loi sur le pass vaccinal. Du côté des indicateurs épidémiques, un pic semble se dessiner avec une baisse des cas enregistrés en 24 heures et une stabilisation de la situation dans les services de réanimation. Ferme ta gueule gros sac a merde. Pourquoi les vieux obèses veulent vacciner tout le monde ? Ah lui je veux bien qu'on le vaccine 50 fois (d'un coup) s'il le faut !

CAN : le Burkina Faso se qualifie dans la douleur, le Cameroun accrochéLe Burkina Faso s'est qualifié dans la douleur en obtenant le match nul face à l'Éthiopie (1-1), ce lundi, lors de la dernière journée du groupe A de la CAN. Le Cameroun a également fait match nul contre le Cap-Vert (1-1).

“Il finira avec zéro succès” : le camp de Marine Le Pen dézingue Éric Zemmour - GalaPeu de temps après Marine Le Pen, Éric Zemmour a lui aussi dévoilé la date de son prochain meeting. Prévu le 5 février, soit le même jour que la convention présidentielle de la conseillère régional...

la campagne bat son plein sur la scène nationale .l’avortement est toujours considéré comme illégal."ressemble énormément" au président .Si dans un premier temps, la piste criminelle a été évoquée par les policiers, les examens médico-légaux n'ont pas mis en lumière de traces suspectes .

Le temps d’une vingtaine de minutes, le chef de l’État va pouvoir défendre sa ligne pro-Europe, question bilan ou vision. Un événement “politique et démocratique”, se félicite l’Élysée, pour lequel les oppositions ont fourbi leurs armes. Cependant, cela ne l’empêche en rien d’être considérée à Strasbourg comme une élue plutôt progressiste au sein de son parti conservateur, et ce, sur bon nombre de sujets comme la cause LGBTQ qu’elle a défendue à plusieurs reprises au Parlement, ou encore celle du sort des migrants en Europe. L’ambiance, souvent feutrée dans les arcanes strasbourgeoises, pourrait bien en être bousculée. La candidate des LR, celle du RN et l'ancien polémiste "ont une caractéristique commune: pour eux, la France est une archive", a jugé de son côté Olivier Véran, le ministre de la Santé, dans Le Parisien mi-décembre.  Et pour cause, plusieurs poids lourds de la scène politique française auront à charge de donner la réplique au président de la République. Les principaux groupes politiques du Parlement (les conservateurs du PPE, les sociaux-démocrates du S&D et les libéraux de Renew Europe) s’étaient alors entendus pour créer une coalition et apporter leur soutien à la candidature du défunt président, en échange de quoi, un candidat PPE prendrait sa suite à mi-mandat. Devraient ainsi s’exprimer, François-Xavier Bellamy (Les Républicains), Manon Aubry et Manuel Bompard (France insoumise), Jordan Bardella et Nicolas Bay (Rassemblement national), ou encore l’écologiste Yannick Jadot, le seul à siéger au Parlement européen. Une enquête a été ouverte pour rechercher les causes de la mort .

La Suite Après Cette Publicité Premier débat présidentiel? Un jury de choix qui promet de vifs débats dans l’hémicycle. La Suite Après Cette Publicité Une voix s’élève chez les Verts Ce ne sont pas Sira Rego -une eurodéputée espagnole de la gauche radicale- ou le Polonais Kosma Zlotowski -eurosceptique du groupe des Conservateurs et Réformistes européens- qui ont une chance de l’emporter. Et donc, il essaie de nous piéger en nous coinçant entre lui et le couple Zemmour-Le Pen. Car c’est la tradition: le discours de lancement de la présidence du Conseil de l’UE est suivi par une série de questions-réponses avec les parlementaires. Dans ce contexte, les différents groupes ont décidé de laisser une large place aux orateurs français. Eurodéputée écologiste de 50 ans, cette ancienne ministre suédoise de la Culture et de la Démocratie compte bien opposer sa voix à la grande favorite maltaise. Selon nos informations, Yannick Jadot pourra ainsi s’exprimer cinq minutes sur les huit allouées au total au groupe des Verts. Au premier tour, Valérie Pécresse est au coude-à-coude avec la candidate du RN avec 17% des intentions de vote d'après le dernier L'Express , l'obligeant à parler à l'électorat d'extrême droite. Même temps de parole pour Manon Aubry, la cheffe de file (LFI) de “la gauche au Parlement européen”, qui a dû jouer des coudes pour que son collègue Manuel Bompard, le directeur de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, puisse également s’emparer du micro. “Nous nous battons pour une Europe féministe, durable, et démocratique, et appelons tous les eurodéputés à soutenir ces principes”, déclarait même celle qui est aussi vice-présidente du groupe des Verts dans l’hémicycle après l’annonce de sa candidature.

Macron a fait le choix d'instrumentaliser cette présidence? Très bien, alors ayons un vrai débat sur l'Europe. Manon Aubry, eurodéputée LFI “C’est une tribune”, nous dit l’élue insoumise, ancienne porte-parole d’Oxfam, qui permettra à chaque tendance politique de présenter sa vision de l’Union européenne et de sa construction. La Suite Après Cette Publicité Le parlement européen présidé par une écologiste, féministe et anti-raciste, c'est possible."Sur les sujets d'identité, Marine Le Pen et Éric Zemmour semblent plus cohérents", analyse-t-il. La Suite Après Cette Publicité “Macron a fait le choix d’instrumentaliser cette présidence, de s’en servir comme d’un marche-pied avant l’élection en France? Très bien, alors ayons un vrai débat sur l’Union européenne”, plaide ainsi Manon Aubry à l’heure où sa formation profite de la séquence pour axer sa communication sur la stratégie de “rapport de force” à mettre en place avec Bruxelles afin de “lever les obstacles” créées par les règles communautaires. A droite, on veut également montrer “que le débat ne se limite pas à un affrontement progressistes-nationalistes comme essaie de le faire croire” le chef de l’Etat, selon les mots du LR François-Bellamy dans Le Parisien.   Sans parler de Jordan Bardella, le président du Rassemblement national et très proche de Marine Le Pen ou du candidat Yannick Yadot, deux figures de la scène politique française qui, toute comparaison gardée, n’ont pas l’habitude de mâcher leurs mots au Parlement européen." Officiellement, parmi le camp Valérie Pécresse, il n'y a pas d'inquiétude.

  Dans l’hémicycle  et au-delà En d’autres termes: chaque camp va trouver, ici, l’occasion parfaite de développer tout un pan de son programme pour le printemps 2022. Et ce, sur un thème qui fracture profondément la classe politique française, au-delà du traditionnel clivage gauche - droite: plus ou moins d’Europe? Et pour quoi faire? La Suite Après Cette Publicité Des questions “qui se posent à tous les partis”, nous dit Manon Aubry, pour qui cette séance permettra de mettre en lumière “les incohérences” des différents projets, et pas seulement celui d’Emmanuel Macron: ”quand j’entends certains promettre de convaincre nos partenaires de changer les règles, mais il fait comment?” Une pique directe à Yannick Jadot, qui fleure bon la campagne présidentielle. “C’est avant tout une prise de parole européenne”, tempère de son côté l’entourage du candidat écolo, plus qu’un événement de la campagne “présidentielle. Ni Emmanuel Macron ni Eric Zemmour ni Marine Le Pen n'ont une vision à 10 ans pour le pays.” Vraiment? Même l’Elysée reconnaît “le caractère entremêlé des enjeux européens et intérieurs”. C’est pourquoi, “il y a une très forte possibilité qu’il y ait des débats avec nos élus français”, nous disait la présidence en marge du discours d’Emmanuel Macron, en maniant l’euphémisme et en formulant le souhait que “ces débats, aussi vifs soient-ils, puissent porter” sur des questions liées à l’Union.

Là dessus, pas d’inquiétude, il y a de quoi faire."Elle donne un peu l'impression de se laisser porter par l'instant, le moment", juge ce bon connaisseur de la communication politique. Le débat se poursuivra d’ailleurs hors les murs du Parlement européen. Jean-Luc Mélenchon, qui pourrait assister aux débats dans l’hémicycle en sa qualité d’ancien eurodéputé, organise un grand meeting, le soir, dans la capitale alsacienne, pour répondre au président de la République. Tout comme Yannick Jadot et son Forum des possibles."Alors que pour elle, on peine à vraiment savoir qui elle est. Même Eric Zemmour consacre un déplacement au sujet européen.

.. avec le prisme migratoire, depuis Calais. La Suite Après Cette Publicité À voir également sur  Le HuffPost Macron tance les candidats qui attaquent l’Europe .