Le « droit des générations futures », nouvel objet d’étude à Sciences Po Rennes

Le « droit des générations futures », nouvel objet d’étude à Sciences Po Rennes | par @LeonorLLM

Campus

02/12/2021 20:23:00

Le « droit des générations futures », nouvel objet d’étude à Sciences Po Rennes | par LeonorLLM

Sur son campus de Caen, l’institut d’études politiques rennais a lancé à la rentrée un master spécialisé dans cette problématique juridique, à la croisée des enjeux climatiques, sociaux, sanitaires ou culturels de demain.

Elle trace au feutre rouge un symbole amérindien – une sorte de croix en escalier représentant la Terre et les quatre éléments – sur une feuille scotchée au mur de la salle de classe.pensent que le déséquilibre de la Terre va engendrer un déséquilibre pour les humains et engendrer encore plus de guerres et de conflits »

. Devant elle, des étudiants prennent des notes.Depuis la rentrée, Sciences Po Rennes propose un parcours de master en « droit des générations futures », lancé sous l’impulsion d’Emilie Gaillard, maîtresse de conférences en droit privé :

Lire la suite: Le Monde »

'Macron va essayer de nous refourguer Damien Abad façon Télé-achat'

Philippe Caverivi\u00e8re face \u00e0 Christian Jacob, pr\u00e9sident des R\u00e9publicains.\nEcoutez L'oeil de Philippe Caverivi\u00e8re avec Philippe Caverivi\u00e8re du 26 mai 2022 Lire la suite >>

Le Nigeria et le Ghana détectent leurs premiers cas du variant OmicronCes premières infections ont été décelées chez des voyageurs en provenance d’Afrique du Sud la semaine passée.

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour et Bruno Le Maire débattront le 9 décembreLe candidat à l'élection présidentielle affrontera le ministre de l'Économie dans «Élysée 2022», l'émission politique de France 2. Zemmour Le maire est candidat

Eric Zemmour pense être le candidat « qui défend le mieux les femmes »Le tout nouveau candidat en course pour l’Elysée était l’invité du JT de 20 heures sur TF1 Connu en partie pour sa misogynie mais oui biensur. Il nous prend encore plus pour des cons que Manu et Dieu que c'est pas un exercice facile, faut le vouloir La plaisanterie continue ... Mais quel gros mytho.

Le jour où Rosa Parks a refusé de céder sa place dans le busLe 1er décembre 1955, Rosa Parks entre dans l’Histoire en refusant de laisser sa place à un homme blanc dans le bus. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle vient d’enclencher un mouvement de lutte pour les droits civiques.

Grandiose et spectaculaire, le nouveau « West Side Story » est le parfait film de fin d'annéeAvec l'adaptation de « West Side Story », en salles le 8 décembre prochain, Steven Spielberg signe une grande comédie musicale. J'ai hâte. J'aime bien Leonard Bernstein.

Ligue 1 : le PSG cale face à Nice, l'OM s'impose à Nantes, le Stade Rennais surpris par le LOSC, l'OL chute face à ReimsLa fin de cette seizième journée s'est matérialisée par l'excellente opération réalisée par l'OM qui l'a emporté à Nantes (1-0). Le Stade Rennais (...) - Footmercato

Partage désactivé Article réservé aux abonnés Le campus de Caen de Sciences Po Rennes propose un parcours spécialisé dans la transition écologique Elle trace au feutre rouge un symbole amérindien – une sorte de croix en escalier représentant la Terre et les quatre éléments – sur une feuille scotchée au mur de la salle de classe. « Les Mapuches [un peuple qui vit au Chili et en Argentine] pensent que le déséquilibre de la Terre va engendrer un déséquilibre pour les humains et engendrer encore plus de guerres et de conflits » , explique Leslie Cloud, juriste spécialisée en droit des peuples autochtones . Devant elle, des étudiants prennent des notes. « Réfléchir à l’impact de nos décisions d’aujourd’hui sur les générations à venir est au cœur de leur philosophie. En prendre connaissance peut permettre à nos étudiants d’intégrer une nouvelle réflexion pour donner une portée transgénérationnelle aux projets qu’ils mèneront en tant que professionnels », explique l’universitaire, qui a elle-même vécu plusieurs années au sein d’une communauté mapuche. Depuis la rentrée, Sciences Po Rennes propose un parcours de master en « droit des générations futures », lancé sous l’impulsion d’Emilie Gaillard, maîtresse de conférences en droit privé : « L’enjeu, c’est d’intégrer dans nos décisions politiques et technologiques les intérêts des générations futures grâce à une approche transgénérationnelle. » Une démarche qui s’apparente à « un contrat de civilisation nouveau, un changement de paradigme pour préserver l’intégrité de la Terre et de l’espèce humaine », estime-t-elle. Un domaine du droit en pleine émergence, comme le montre le nombre croissant d’actions en justice engagées au nom des générations futures, en particulier dans les domaines de l’environnement et de la santé. Lire aussi Biologie, data science, géologie… Sciences Po Paris élargit sa palette Les étudiants inscrits dans cette spécialité suivent par exemple des enseignements sur la nature ou l’animal comme sujets de droit, sur la fabrique des pandémies, sur le changement climatique, la biodiversité, la pollution. Ou encore sur les techniques, notamment psychologiques, du plaidoyer environnemental et sanitaire. « Il s’agit de leur donner des outils pour appréhender la complexité des transitions et penser le droit en mouvement » , explique Emilie Gaillard. Former des « transitionneurs » Cette pluridisciplinarité plaît à Olivia Richard, étudiante : « Tout est lié, on l’a vu par exemple avec les pandémies, dont l’émergence est liée à la perte de la biodiversité, à l’extension de l’élevage intensif, la mondialisation… » A ses côtés, sa camarade Samira Ben Ali abonde. « Les sujets sur lesquels nous allons travailler croisent différentes disciplines. Par exemple, quand on parle de changement climatique, on parle d’économie, de biodiversité, de droit… Ce parcours nous donne des bases solides, car nous serons plus tard les acteurs qui construiront des ponts entre les domaines » , explique la jeune femme. Sullyvan Henrio, lui, a été attiré par la dominante juridique de ce parcours, qui permet de comprendre « comment le droit peut être un levier pour faire avancer la lutte contre le changement climatique ». Il vous reste 32.9% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés. Lecture du en cours sur un autre appareil. Vous pouvez lire sur un seul appareil à la fois Continuer à lire ici