Le commerce de seconde main pris la main dans le greenwashing

26/11/2021 16:00:00

TRIBUNE – ✍️ Le commerce de seconde main pris la main dans le greenwashing

Consommation-Responsable

TRIBUNE – ✍️ Le commerce de seconde main pris la main dans le greenwashing

Sous couvert d’économie circulaire, beaucoup d’initiatives ressemblent davantage un nouvel outil au service de la consommation. Une mauvaise nouvelle pour l’environnement et la solidarité, alerte le Label Emmaüs.

20 nov. 2020Même les rois de la fast fashion, alors qu’ils produisent par définition des articles impossibles à réemployer, symboles ultimes de l’obsolescence programmée, ouvrent des espaces dédiés aux produits vintage ! Etait-il possible de passer à côté de l’énorme campagne de communication de Zalando sur sa nouvelle offre de seconde main, de leurs affiches pleines de vert, de bleu, d’air pur et de nature ?

Communication positiveNaturellement, on aurait tendance à croire que toutes ces initiatives sur la seconde main vont dans la bonne direction d’un point de vue écologique, qu’elles montrent une certaine prise de conscience, un pas en avant. Merci le greenwashing !

Lire la suite:
Libération »

Cet homme est licencié et réembauché dans la même entreprise en moins de 24 heures

En montrant une attitude positive et une envie de travailler, il est parvenu à convaincre son employeur de lui offrir un nouveau poste. Cinq ans après, il a d'ailleurs bien évolué dans l'entreprise. Lire la suite >>

🇧🇷

Ligue des champions - Le débrief d'Ali Benarbia : « Le PSG est une équipe de Coupe »Le débrief d'Ali Benarbia : « On est trop impatient avec le PSG » L'ancien milieu du club parisien, considère la victoire de Manchester City logique (1-2). Il réclame un peu de temps pour l'équipe parisienne qu'il estime plus forte. un peu de patience oui en 2023 on attendra un grand messi? C'est le porte parole de Nasser Arreter de question des fanfarons svp ils prennent des billets à defendre l indefendable 🤮🤮🤮

Licences post-Brexit : les pêcheurs entendent bloquer plusieurs ports et le tunnel sous la MancheLa Commission européenne avait déjà rappelé Londres à l'ordre, mercredi dernier, lui demandant de régler le contentieux post-Brexit sur les licences de pêche avec la France d'ici au 10 décembre. Les pêcheurs français ont décidé de faire monter la pression d'un cran en organisant des actions de blocage, vendredi 26 novembre. Le port de Saint-Malo sera bloqué en début de matinée, celui de Ouistreham aux premières heures de l'après-midi, tandis que la zone des ferries du port de Calais sera bouclée à midi et pour deux heures. Macron démission Ça va pas être facile de porter les bateaux jusqu'à l'entrée du tunnel ...

Dénoncer le wokisme: une panique morale?ANALYSE - Les éditorialistes et les intellectuels de gauche le martèlent sur les ondes: le phénomène n’existe pas, c’est un fantasme de réactionnaire. Pas limité au wokisme, les soi-disant « militants »(:'activists') sont ceux qui croient aveuglément que « nous sommes des guerriers pour la justice, donc tout ce que nous faisons est absolument et inconditionnellement juste ». Ha! Le wokisme n'avance QUE par paniques morales. Ah les débats des droitards... ^^

Le capitaine du pays de Galles Alun Wyn Jones va subir une nouvelle opérationAlun Wyn Jones, le capitaine et deuxième-ligne du pays de Galles, va devoir se faire opérer une deuxième fois d'une épaule, a annoncé son club des Ospreys. Il était sorti blessé contre les All Blacks il y a un mois.

Charente-Maritime : recruter dans le milieu agricole, une mission très compliquéePendant une semaine, du 22 au 29 novembre, RTL traverse la France pour rendre compte des pr\u00e9occupations quotidiennes des Fran\u00e7ais. \n\nNous allons ce jeudi en Charente-Maritime (17) pr\u00e9cis\u00e9ment \u00e0 La Ronde, pour parler d'agriculture. Patrice et B\u00e9atrice pensent \u00e0 la retraite, mais que deviendra leur ferme par la suite ?\n\nDans une installation moderne, les machines exigent une pr\u00e9sence permanente, de jour et souvent de nuit, en cas de panne. Bastien va se retrouver seul parce que sa m\u00e8re B\u00e9atrice et son p\u00e8re Patrice vont prendre leur retraite. L'enjeu, c'est de trouver un ou une salari\u00e9(e) qui pourrait, une fois qu'il/elle a bien mesur\u00e9 les contraintes du travail, devenir associ\u00e9. Le probl\u00e8me : les candidats sont rares.

Julie Zenatti émue par une jolie surprise sur le plateau de Télématin (VIDEO)Julie Zenatti ne s'attendait pas à recevoir un message de celui qui l'a aidée à prendre conscience de sa passion pour le chant. Elle n'a pas pu contenir son émotion sur le plateau de Télématin.

Société 20 nov.Joël Domenighetti mis à jour le 25 novembre 2021 à 00h44 commenter Ali Benarbia, ancien milieu monégasque et parisien, assistait au choc de la 5e journée Manchester City-PSG mercredi au Manchester City Stadium.La Commission europ\u00e9enne avait d\u00e9j\u00e0 rappel\u00e9 Londres \u00e0 l'ordre, mercredi dernier, lui demandant de r\u00e9gler le contentieux post-Brexit sur les licences de p\u00eache avec la France d'ici au 10 d\u00e9cembre.mouvement woke, né aux États-Unis , qui désigne une nouvelle génération militante hypersensible aux discriminations, adepte de la théorie de la race et du genre et pratiquant une purge culturelle patrimoniale et historique au nom de l’idéologie.

2020 Même les rois de la fast fashion, alors qu’ils produisent par définition des articles impossibles à réemployer, symboles ultimes de l’obsolescence programmée, ouvrent des espaces dédiés aux produits vintage ! Etait-il possible de passer à côté de l’énorme campagne de communication de Zalando sur sa nouvelle offre de seconde main, de leurs affiches pleines de vert, de bleu, d’air pur et de nature ? Communication positive Naturellement, on aurait tendance à croire que toutes ces initiatives sur la seconde main vont dans la bonne direction d’un point de vue écologique, qu’elles montrent une certaine prise de conscience, un pas en avant. Merci le greenwashing ! En s’appuyant sur les codes d’une communauté positive, il permet tout simplement de cacher la face immergée de l’iceberg. Il estime que le succès des joueurs de Guardiola reflète la supériorité de leur expérience collective et que Paris n'a pas assez exploité les couloirs à force de subir. L’exemple de Zalando est particulièrement parlant : la recette de son succès est initialement basée sur le retour gratuit des articles commandés en ligne, lequel peut atteindre un taux de 60 % à 80 % en Allemagne ! Vous avez une hésitation sur la taille, la couleur, le modèle ? Pas de problème, prenez autant de modèles que vous voulez et renvoyez gratuitement ceux qui ne vous plaisent pas.\nL'acc\u00e8s au tunnel sous la Manche pour les marchandises, par l'autoroute A16, sera quant \u00e0 lui occup\u00e9 par les p\u00eacheurs entre 14h et 16h. Une catastrophe écologique sous couvert de service client optimal, tout comme une concurrence absolument déloyale vis-à-vis des commerces physiques, un dumping économique déjà largement pratiqué par le géant parmi les géants, Amazon, avec ses frais de port gratuits. Dans ces conditions, une gamme de produits d’occasion va-t-elle vraiment leur permettre d’avoir un impact global positif sur l’environnement ? Peut-on également parler d’économie circulaire quand les grandes enseignes proposent aux consommateurs de rapporter leurs produits d’occasion contre des bons d’achat pour des produits neufs ? Ou comment faire de la seconde main un nouvel outil au service d’un modèle de consommation qui met en danger notre bien-être à tous, en particulier le secteur de la mode, deuxième émetteur de CO2. Cet article est réservé aux abonnés.

Alors même que pour respecter une trajectoire climatique qui permettra aux générations actuelles et futures de vivre, et non survivre sur cette planète, il nous faut non seulement consommer mieux, mais aussi consommer moins… «Economie du don» Mais il n’y a pas qu’un enjeu écologique avec la seconde main, elle est aussi synonyme depuis des décennies de solidarité.\nPour rappel, de nombreux p\u00eacheurs fran\u00e7ais n'ont plus acc\u00e8s aux eaux britanniques, ni \u00e0 celles des \u00eeles de Jersey et de Guernesey, depuis la sortie du Royaume-Uni de l'Union europ\u00e9enne. Pour des mouvements associatifs comme Emmaüs, qui fêtait ses 70 ans en 2019, elle en est même le moteur principal. Une «économie du don» qui permet chaque année d’accueillir, former, loger, faire travailler, des dizaines de milliers de compagnons et de salariés en parcours d’insertion. Un modèle reposant sur très peu de subventions privées et publiques, capable ainsi d’aider de façon inconditionnelle les personnes les plus précarisées de notre société, tout en dénonçant librement les inégalités grandissantes de notre société. Au total, la Grande-Bretagne refuse ainsi d'accorder plus de 150 licences. Est-ce que les grandes enseignes, les divers sites de vente entre particuliers, les marques en tout genre, les nouvelles start-up de l’économie circulaire, se chargeront de cet accueil ? Est-ce qu’ils ouvriront plus de 10 000 places de compagnons ? Est-ce qu’ils permettront à celui qui frappera à leur porte, quel que soit son statut, son origine, son CV, de rester dormir une nuit ou d’être accompagné toute une vie ? Est-ce qu’ils placeront l’ensemble des bénéfices de leur activité de seconde main dans l’outil de travail des salariés, paieront tous leurs impôts, ne délocaliseront aucun poste et n’enverront aucun dividende à de lointains actionnaires ? Evidemment chacun son métier.

Le nôtre sera de continuer à nous battre pour que la seconde main soit écologique, sociale et apporte une réelle plus-value sociétale. Chaque citoyen peut nous y aider en veillant à consommer de façon réellement responsable. Ce sera donc le 10 d\u00e9cembre. Tout acteur économique peut également nous soutenir en imaginant des partenariats équilibrés avec le secteur traditionnel du réemploi solidaire. Enfin, les pouvoirs publics ont le devoir de veiller à préserver un secteur solidaire qui rend de sacrés services à notre pays. .