Gastronomie, Vin, Brésil

Gastronomie, Vin

Le Brésil mise sur les bulles pour monter dans le marché du vin

Le Brésil mise sur les bulles pour monter dans le marché du vin

23.12.2019

Le Brésil mise sur les bulles pour monter dans le marché du vin

Quatre employés font tourner à la main des centaines de bouteilles entreposées pour faciliter la fermentation: on se croirait dans une cave champenoise, mais la scène se déroule au sud du Brésil , un pays plus connu pour ses plages et sa caïpirinha. «Dans notre région de la Serra Gaucha, nous avons les conditions climatiques idéales pour produire du mousseux de qualité», explique à l'AFP Carlos Abarzua, oenologue du vignoble de la Familia Geisse, à Pinto Bandeira, dans l'Etat du Rio Grande do Sul, proche de la frontière avec l'Argentine et l'Uruguay.

Quatre employ\u00e9s font tourner \u00e0 la main des centaines de bouteilles entrepos\u00e9es pour faciliter la fermentation: on se croirait dans une cave champenoise, mais la sc\u00e8ne se d\u00e9roule au sud du Br\u00e9sil, un pays plus connu pour ses plages et sa ca\u00efpirinha.\n\u00abDans notre r\u00e9gion de la Serra Gaucha, nous avons les conditions climatiques id\u00e9ales pour produire du mousseux de qualit\u00e9\u00bb, explique \u00e0 l'AFP Carlos Abarzua, oenologue du vignoble de la Familia Geisse, \u00e0 Pinto Bandeira, dans l'Etat du Rio Grande do Sul, proche de la fronti\u00e8re avec l'Argentine et l'Uruguay.\n\n\n\t\t\n\n\n\t\tSur le m\u00eame sujetBad buzzGr\u00e8ve du 5 d\u00e9cembre : Bercy publie ses conseils pour \u00abchoisir son champagne\u00bb, des internautes s'indignent\n\n\nQuand il ouvre une bouteille d'Extra Brut, de fines bulles remontent \u00e0 la surface une fois servies dans la coupe.\nNous sommes loin de la r\u00e9gion champenoise, dans un pays plut\u00f4t connu pour sa cacha\u00e7a - l'alcool de canne \u00e0 sucre qui sert \u00e0 faire la ca\u00efpirinha, c\u00e9l\u00e8bre cocktail \u00e0 base de citron vert - mais aussi pour ses grandes brasseries industrielles de bi\u00e8re.\nLa production de vin au Br\u00e9sil est bien moindre que celle de ses voisins argentin ou chilien, mais le sud du pays est une sorte d'oasis pour les vignes gr\u00e2ce \u00e0 ses temp\u00e9ratures plus fra\u00eeches que dans le reste du pays.\n\n\n\t\t\n\n\t\tUne grappe de raison du vignoble de la Familia Geisse \u00e0 Pinto Bandeira, dans le sud du Br\u00e9sil, le 3 d\u00e9cembre 2019\n\n\t\t\t[CARL DE SOUZA \/ AFP]\n\n\n\n\nDans les ann\u00e9es 1970, des multinationales comme Mo\u00ebt & Chandon ont \u00e9t\u00e9 attir\u00e9es par le terroir de la Serra Gaucha, r\u00e9gion vallonn\u00e9e aux collines humides et verdoyantes, o\u00f9 l'on trouve 90% de la production de vin du Br\u00e9sil.\nDepuis, la r\u00e9gion a commenc\u00e9 \u00e0 se sp\u00e9cialiser dans la production de mousseux et autres vins p\u00e9tillants.\n\u00abL'Argentine est connue pour son Malbec, le Chili pour son Carmenere, l'Uruguay pour son Tannat. Le Br\u00e9sil n'a pas de c\u00e9page embl\u00e9matique, mais notre sp\u00e9cialit\u00e9, c'est le mousseux\u00bb, estime Andr\u00e9 de Gasperin, vice-pr\u00e9sident de l'Association br\u00e9silienne d'oenologie.\n\u00abLa Serra Gaucha est une r\u00e9gion plus fra\u00eeche, avec une bonne altitude, id\u00e9ale pour les raisins blancs, qui ont une bonne acidit\u00e9 et une bonne maturation, comme en r\u00e9gion champenoise\u00bb, ajoute-t-il.\n\n\tM\u00e9thode champenoise\n\n\n\t\t\n\n\t\tCarlos Abarzua, oenologue du vignoble de la Familia Geisse, \u00e0 Pinto Bandeira, dans les caves du domaines, le 3 d\u00e9cembre 2019 au Br\u00e9sil\n\n\t\t\t[CARL DE SOUZA \/ AFP\/Archives]\n\n\n\n\nCes derni\u00e8res ann\u00e9es, les vins p\u00e9tillants br\u00e9siliens, dont les principaux c\u00e9pages sont le Chardonnay, Pinot Noir et Riesling italien, ont remport\u00e9 des dizaines de m\u00e9dailles lors de concours internationaux.\nDurant les Catad'or Wine Awards de 2018, le plus important d'Am\u00e9rique latine, le Garibaldi Moscatel, de la coop\u00e9rative Garibaldi, a \u00e9t\u00e9 \u00e9lu meilleur mousseux du c\u00f4ne sud.\nEt les Br\u00e9siliens en raffolent: 66,2% des vins p\u00e9tillants vendus dans le pays \u00e9taient produits localement et 33,8% import\u00e9s, selon l'Union br\u00e9silienne de viticulture (Uvibra).\nPour les autres vins, c'est tout le contraire: seuls 11,8% sont br\u00e9siliens et 88,2% viennent de l'\u00e9tranger, la moiti\u00e9 du Chili.\n\n\n\t\t\n\n\t\tLe vignoble de la Familia Geisse \u00e0 Pinto Bandeira, dans le sud du Br\u00e9sil, le 3 d\u00e9cembre 2019\n\n\t\t\t[FLORIAN PLAUCHEUR \/ AFP]\n\n\nEnclav\u00e9e dans une vall\u00e9e recouverte de vignes, la Familia Geisse est la seule du Br\u00e9sil qui produit des vins p\u00e9tillants en suivant la m\u00e9thode champenoise, avec une deuxi\u00e8me fermentation en bouteille.\nLa plupart des autres viticulteurs br\u00e9siliens utilisent la m\u00e9thode Charmat, lorsque la deuxi\u00e8me fermentation a lieu dans des cuves d'acier inoxydable.\nAvec quatre autres producteurs de Pinto Bandeira, la Familia Geisse esp\u00e8re obtenir prochainement une appellation d'origine contr\u00f4l\u00e9e \u00abexclusivement pour le vin mousseux\u00bb.\n\n\tAccord UE-Mercosur\nMais cette vitalit\u00e9 du mousseux br\u00e9silien pourrait \u00eatre menac\u00e9e par l'accord commercial entre l'Union europ\u00e9enne et le Mercosur, qui pourrait permettre, s'il est ratifi\u00e9, l'afflux sur le march\u00e9 local de vins p\u00e9tillants \u00e9trangers \u00e0 moindre co\u00fbt.\n\n\n\t\t\n\n\t\tDes employ\u00e9es v\u00e9rifient les bouteilles de mousseux de la Familia Geisse \u00e0 Pinto Bandeira, le 3 d\u00e9cembre 2019 au Br\u00e9sil\n\n\t\t\t[CARL DE SOUZA \/ AFP\/Archives]\n\n\n\u00abAvec l'accord, les taxes vont baisser et beaucoup d'autres produits vont entrer en comp\u00e9tition avec notre march\u00e9 national. Et nous savons que le secteur viticole est fortement subventionn\u00e9 en Europe\u00bb, explique Carlos Abarzua, l'oenologue de la famille Geisse.\nPour Jorge Tonietto, sp\u00e9cialiste en vins de l'agence br\u00e9silienne de recherches agricoles Embrapa, l'accord UE-Mercosur peut repr\u00e9senter un v\u00e9ritable d\u00e9fi pour des viticulteurs br\u00e9siliens.\nCo\u00fbt de production \u00e9lev\u00e9s, fiscalit\u00e9 peu avantageuse et faible capacit\u00e9 de production: les obstacles ne manquent pas.\nMais Jorge Tonietto reste tout de m\u00eame optimiste: \u00abSi nous faisons de bons produits, nous allons y arriver. Le Br\u00e9sil est un march\u00e9 avec de bonnes perspectives de croissance\u00bb, estime-t-il.\n\u00abNous avons des consommateurs, nous n'avons pas besoin d'exporter notre vin. Cette proximit\u00e9 est avantageuse et nous pouvons miser sur l'oenotourisme\u00bb, conclut le chercheur.\n Lire la suite: CNEWS

Un disparu dans les inondations du 2 décembre dans le Sud-Est retrouvé mortLe bilan des inondations du mois dans le Sud-Est monte à 14 victimes

«Les gens veulent consommer tous à peu près le même produit, dans le même temps»Plateformes type Netflix, publicité pour le cinéma à la télé, chronologie des médias, exploitation en salles, piratage… Trois producteurs et distributeurs indépendants débattent d’une industrie dont les mutations bousculent l’exception culturelle française, alors que le gouvernement prépare une nouvelle loi audiovisuelle. Exception culturelle française ! Nous sommes exceptionnels .. vraiment ? Baratin Pas d’une clarté folle...

Tempête Fabien : le trafic perturbé dans le sud-ouest dimanche matinLes trains ne circuleront pas jusqu’à midi sur les axes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Hendaye, les voies devant être dégagées.

Dans le Var, une adolescente de 15 ans tue le compagnon violent de sa mèreLes faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi à Saint-Raphaël Legitime defense elle devrait être relaxé immédiatement Voilà à quoi mène le laxisme de la justice. Là où il est, ce salaud retiendra la leçon !

Bienvenue dans le Club GQ | GQ Club

Des dégâts mais pas de victimes après une nuit de plus dans le Sud-EstDe nombreuses localités sont néanmoins inaccessibles samedi matin



Le duel des stades entre le Borussia Dortmund et le PSG : Signal Iduna Park ou Parc des Princes ? - Foot - C1

OL : Jean-Michel Aulas tacle encore l’OM

Coronavirus : la crainte d’un « cauchemar épidémiologique » au Cambodge

OL : Jean-Michel Aulas appelle à « l'union sacrée » - Foot - OL

Bezos veut consacrer dix milliards de dollars à la lutte contre le réchauffement climatique

Les milliers de satellites propulsés pour fournir du débit Internet à tous risquent de transformer le ciel en far west

Vidéo : Erling Håland imite la célébration de Cristiano Ronaldo

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

23 décembre 2019, lundi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Laury Thilleman s'est mariée avec le chef Juan Arbelaez

Nouvelles suivantes

Edinson Cavani déjà d’accord avec l’Atlético de Madrid
La conférence de presse en direct des entraîneurs après Dortmund-PSG (2-1) - Foot - C1 Neymar s'en prend au PSG sur la gestion de sa blessure - Foot - C1 BvB-PSG : Erling Braut Håland chronométré à une vitesse folle ! Neymar critique publiquement la décision du PSG ! Ligue des champions : le PSG a encore une chance sur deux, d'après les stats - Foot - C1 Ligue des Champions : l’Atlético de Madrid s’offre le scalp de Liverpool et frappe un joli coup ! Borussia Dortmund : Erling Braut Håland les impressionne tous ! PSG : Christophe Dugarry se paye Thomas Tuchel Les notes de Borussia Dortmund - PSG : Thiago Silva mangé par Haaland - Foot - C1 Thomas Tuchel, entraîneur du PSG, battu par le Borussia Dortmund : «On a joué avec trop de peur» - Foot - C1 - PSG Borussia Dortmund - PSG : les notes du match Diego Simeone (entraîneur de l'Atlético de Madrid) : « Je n'ai jamais vu un soutien comme celui-là » - Foot - C1 - Atlético
Le duel des stades entre le Borussia Dortmund et le PSG : Signal Iduna Park ou Parc des Princes ? - Foot - C1 OL : Jean-Michel Aulas tacle encore l’OM Coronavirus : la crainte d’un « cauchemar épidémiologique » au Cambodge OL : Jean-Michel Aulas appelle à « l'union sacrée » - Foot - OL Bezos veut consacrer dix milliards de dollars à la lutte contre le réchauffement climatique Les milliers de satellites propulsés pour fournir du débit Internet à tous risquent de transformer le ciel en far west Vidéo : Erling Håland imite la célébration de Cristiano Ronaldo Vidéo : elle pose sur un rocher pour une photo et flirte avec la mort François Damiens annonce le retour des caméras cachées «François l'Embrouille» L’espace sous la menace des mégaconstellations de satellites L’inscription du terme féminicide dans le code pénal jugée « inutile » La Caisse d’épargne brise un tabou en recourant à des travailleurs indépendants