Le bitcoin s'effondre en 24 heures sur fond d'inquiétude autour du variant Omicron

Le bitcoin s'effondre en 24 heures sur fond d'inquiétude autour du variant Omicron

04/12/2021 21:45:00

Le bitcoin s'effondre en 24 heures sur fond d'inquiétude autour du variant Omicron

Le bitcoin a chuté de façon abrupte ces dernières 24 heures. Il semblerait que les risques liés au variant Omicron du Covid et l'attente d'une politique monétaire plus agressive aux Etats-Unis aient provoqué ce repli. Comme souvent, ce recul du bitcoin touche la plupart des autres cryptomonnaies.

ParThomas PontiroliPublié le 4 déc. 2021 à 19:34Encore une fois, il vaut mieux avoir le coeur bien accroché sur le marché des cryptomonnaies. Et même avec la plus solide d'entre elles, le bitcoin. La reine des cryptos a ainsi perdu 10.000 dollars en moins d'une heure dans la nuit de vendredi à samedi, soit près de 20 %. Elle a fini par se reprendre un peu mais restait affectée, ce samedi, par la prudence prévalant sur les marchés financiers.

Vers 19 heures (GMT) samedi, la devise virtuelle s'échangeait à 48.392 dollars, en baisse de 11,8 % sur 24 heures. Dans la nuit, vers 5 heures, la crypto avait soudainement chuté jusqu'à 42.296 dollars, sans explication particulière a priori.

L'ombre du variant Omicron« Les cryptomonnaies ont été bousculées par les conditions de risque plus larges liées [au variant]Omicronet aux attentes d'une [politique monétaire aux Etats-Unis] plus agressive, mais ont vraiment commencé à piquer de nez vendredi, dans le sillage de la baisse sur les marchés des actions », a commenté Martha Reyes, qui dirige la recherche de la plateforme d'échanges de cryptomonnaies Bequant. headtopics.com

Un adjoint nantais ciblé par l’opposition après la manif qui a dégénéré

Lire aussi :Omicron fait valser les Bourses mondiales comme jamais cette annéeLes principaux indices de Wall Street ont, de fait, terminé dans le rouge vendredi, tirés par la faiblesse des valeurs technologiques. Le repli du bitcoin, habitué aux mouvements violents, n'est pas complètement surprenant dans la mesure où la devise évolue depuis fin novembre dans une fourchette d'échanges limitée et que certains investisseurs ont pu vouloir dénouer certaines positions, estime encore Martha Reyes dans une note.

Les grands cryptos à la baisseMême sentiment pour Anto Paroian, du fonds spécialisé dans les cryptomonnaies ARK36. Après avoir atteint unrecord à 68.363 dollarsle 10 novembre, la devise virtuelle est redescendue et « a plusieurs fois échoué à repasser le seuil des 60.000 dollars », souligne-t-il dans une note. Il rappelle que le bitcoin a régulièrement enregistré des chutes de 20 % à 30 % avant de se reprendre.

Lire aussi :Binance : le patron de la plus grande plateforme de cryptos mondiale détaille ses ambitions pour la FranceEn chutant de quasiment 12 % ces dernières 24 heures, le « BTC » a entraîné dans son sillage la plupart des autres cryptos. L'ethereum, deuxième du marché, perdait 7,3 % d'après Coingecko. Le binance coin, -6,3 %, le solana, -6,7 %, le cardano, -11,6 % ou encore le XRP, huitième cryptodevise, -15 %. Quand le bitcoin éternue, c'est encore une fois tout le marché s'enrhume.

Pendant deux ans, elle a fêté l’anniversaire de son fils le mauvais jour

Avec AFPThomas PontiroliDécoder le monde d’après

Lire la suite: Les Echos »

Ça va remonter. La crypto c'est l'avenir. Il y a peu près 3 ans on me proposait d'acheter un Bitcoin pour 750 euros, j'ai dis ça va pas. Aujourd'hui il est à 50 000 🤦🏻‍♂️. Et il va remonter encore. C'est l'avenir. Un conseil, investissez sur la SHIBA. Bonnes fêtes à tous !

Covid-19: le risque de réinfection plus élevé avec le variant Omicron, selon de premières donnéesUne spécialiste sud-africaine des maladies infectieuses, au cours d'un point presse organisé par le bureau d'Afrique de l'OMS, a estimé qu''une infection antérieure ne protège pas contre Omicron'. La piquouze expérimentale n'immunise pas et chez certains patients elle est létale, sans oublier les effets secondaires qui pourriront la vie du cobaye.

Covid : les cinq secteurs qui ont le plus à perdre avec le variant OmicronLes entreprises françaises et européennes voient avec angoisse venir une nouvelle vague épidémique, la cinquième en près de deux ans. Certains secteurs sont particulièrement exposés.

Omicron recensé dans 38 pays, le FMI inquiet pour la croissanceMême si l'OMS n'a pas encore connaissance de cas mortel, le durcissement des mesures sanitaires pourrait conduire le FMI à réduire ses prévisions Croissance ou santé ? Vous nous cassez monstrueusement les couilles avec votre putain de covid de merde la journaleuserie. La propagande, ça suffit !

Covid-19: pourquoi le variant Omicron ne remet pas en cause l'intérêt d'une troisième dose vaccinaleSi les chercheurs ont encore peu d'informations quant à la dangerosité du variant Omicron ou l'efficacité du vaccin sur ce dernier, ils assurent toutefois que la dose de rappel reste essentielle. Notamment pour lutter contre Delta, encore très majoritaire en Europe. Parceque Macron en a décidé ainsi ? Macron c'est le nouveau Chuck Norris.... Après avoir lu votre article je ne sais toujours pas.

Covid-19 : le variant Omicron commence à se propager localement aux Etats-Unis et en AustralieAux Etats-Unis, le variant Omicron a notamment été détecté à New York et dans le comté de Los Angeles. Australie y’a a peu de 15 cas, même si pour les autorités c’est un drame Si grosse contagion mais quasi aucun symptôme est ce grave

Roche met au point trois tests pour la recherche sur le variant OmicronLe groupe pharmaceutique a annoncé que sa filiale TIP Molbiol avait mis au point trois tests qui permettront aux chercheurs d'évaluer la circulation du nouveau variant et d'étudier son potentiel impact sur les thérapies et vaccins.