La Maltaise Roberta Metsola élue présidente du Parlement européen

La Maltaise Roberta Metsola élue présidente du Parlement européen

İnternational

18/01/2022 13:11:00

La Maltaise Roberta Metsola élue présidente du Parlement européen

L’eurodéputée conservatrice et antiavortement avait notamment appelé pendant sa campagne les députés européens à sortir de leurs « bulles » de Strasbourg et Bruxelles pour écouter les préoccupations des citoyens européens.

Partage désactivéRoberta Metsola lors d’un discours d’hommage à l’ancien président David Sassoli au Parlement européen, le 17 janvier.JEAN-FRANÇOIS BADIAS / APGrande favorite, l’eurodéputée conservatrice maltaise Roberta Metsola a été élue présidente du Parlement européen, mardi 18 janvier, rassemblant 458 des voix de ses pairs dès le premier tour du scrutin.

Membre du Parti populaire européen, l’élue, qui fête ses 43 ans aujourd’hui, succède ainsi au socialiste italien David Sassoli,mort il y a une semaineà l’âge de 65 ans, à la tête de l’assemblée de 705 membres. Au nom de l’alternance, les sociaux-démocrates et les libéraux avaient appelé à voter pour elle, malgré ses positions contestées sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Lire la suite: Le Monde »

Le meilleur du football européen et les plus grands combats sont sur RMC Sport !

Les meilleures affiches de la Champions League en streaming, la majorité des matchs d'Europa League et de Conference League, mais également le meilleur du MMA sont sur RMC Sport. Lire la suite >>

Chouette une femme ! Ah ben merde en fait ! IVG Génial. Bientôt faudra aller en Chine pour avorter 🤯 Une anti IVG bien réac ? La honte .. IMPOSTURE politique Rétablir_la_DÉMOCRATIE avec une relève des conseillers Municipaux-Départementaux-Régionaux-Maires-Sénateurs-Députés Fr & Européens par des CITOYEN(NE)S renouvelés par TIRAGE au SORT pour 2MOIS donnant droit à indemnité compensatrice (120€/jour)+formation

Ma-gni-fique. Le Parlement Européen se dote, pour sa Présidence, d'une femme moderne, équilibrée, sincère, et qui ne laisse pas intimider par les insultes et les menaces des 'progressistes'. Enfin, un espoir. 2022 01 18 19:32 🦉 🌍🌏🌎 🗾 🦅 Religion et problèmes d'avortement Pologne et Mexique. Le suivant est le président du Parlement européen ⁉️ 🦉

Sous les applaudissements des macronistes. Hypocrisie permanente

Édouard Philippe «ne comprend pas la stratégie» de la majorité et «n'a pas envie qu'on l'emmerde»Édouard Philippe «ne comprend pas la stratégie» de la majorité et «n'a pas envie qu'on l'emmerde». L'ancien premier ministre réagit au refus présidentiel sur la fusion de son parti Horizons avec celui de Franck Riester, Agir. Arrêtez de nous faire croire qu'ils s'opposent ! Ils sont dans la même équipe. Edouard Philippe est le choix de DAVOS si Macron est trop compromis. Hum,hier il avait refusé d'adhérer à Agir et à Lrem.Aujourd'hui,son parti crée,il veut absorber Agir qui a des élus donc des moyens financier en vu d'avoir plus de candidats et d'elus aux prochaines législatives pour peser sur la ligne du prochain quinquennat. Macron le voit ça DTC

Coupe d'Afrique des Nations 2021 : l'Algérie tombe face à la Guinée équatoriale à la surprise généraleAprès avoir été tenus en échec par la Sierra Leone (0-0), les Fennecs se sont inclinés face au Nzalang sur la plus petite des marges (1-0). La qu (...) - Footmercato Donc c'est un joueur de 4ème division espagnol qui nique l'invincibilité de l'Algérie😂😂 Ils se plaignaient de vouloir jouer les soirs, voilà le résultat…trop de plaintes tuent les énergies positives 🎯✅ La Guinée a juste retabli l'ordre en Afrique !!!

“Christiane Taubira va séparer, diviser” : Anne Hidalgo épingle la nouvelle candidate à la présidentielle - GalaDans une interview accordée au Journal du Dimanche, Anne Hidalgo étrille la candidature de Christiane Taubira....

Covid-19: voit-on déjà la fin de la vague Omicron?Dans une interview accordée à L'Express, le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, Alain Fischer est optimiste: 'une période de calme' devrait s'ouvrir 'à partir de mars'. Et vous soutenez le passs sanitaire !!!!!! Comment peuvent ils le savoir il y a encore beaucoup de vaccinés qui l ont pas eu et si cela est vrais pourquoi mettre le pass vaccinal cela n a aucun intérêt

La France buissonnière : La galette des rois selon DaoudaCHRONIQUE. A la rencontre de la France ordinaire. Cette semaine, notre chroniqueur est parti à la rencontre de Daouda Drame. Ce jeune Malien de 17 ans a quitté son pays il y a trois ans pour gagner la France, où il est devenu un brillant apprenti boulanger dans le village de Chizé (Deux-Sèvres). buissonnière

Yannick Jadot dénonce 'la guerre avec la vieille gauche' entre Christiane Taubira et Anne HidalgoLe candidat écologiste renvoie dos-à-dos la maire de Paris et l'ancienne garde des Sceaux. Il les accuse de 'régler leurs comptes sur le quinquennat Hollande'. Que répondre à ça rien phrase creuse

Partage désactivé Partage désactivé Roberta Metsola lors d’un discours d’hommage à l’ancien président David Sassoli au Parlement européen, le 17 janvier. JEAN-FRANÇOIS BADIAS / AP Grande favorite, l’eurodéputée conservatrice maltaise Roberta Metsola a été élue présidente du Parlement européen, mardi 18 janvier, rassemblant 458 des voix de ses pairs dès le premier tour du scrutin. Membre du Parti populaire européen, l’élue, qui fête ses 43 ans aujourd’hui, succède ainsi au socialiste italien David Sassoli, mort il y a une semaine à l’âge de 65 ans, à la tête de l’assemblée de 705 membres. Au nom de l’alternance, les sociaux-démocrates et les libéraux avaient appelé à voter pour elle, malgré ses positions contestées sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG). David Sassoli aurait dû quitter son poste cette semaine en application d’un accord de partage du pouvoir entre son groupe, l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D), et le PPE, à mi-chemin de son mandat de cinq ans. Députée européenne depuis 2013, la Maltaise, connue pour ses positions antiavortement, a notamment appelé pendant sa campagne les députés européens à sortir de leurs « bulles » de Strasbourg et Bruxelles pour écouter les préoccupations des citoyens européens. Une fonction largement honorifique Le Parlement de Strasbourg, qui vote les propositions de loi et décide du budget de l’Union, n’a été présidé qu’à deux reprises par des femmes depuis la première élection de ses membres au suffrage universel direct en 1979, les Françaises Simone Veil et Nicole Fontaine. Trois autres candidats étaient en lice pour occuper cette fonction largement honorifique : l’écologiste Suédoise Alice Kuhnke (Les Verts), l’Espagnole Sira Rego (groupe de La Gauche) et le Polonais Kosma Zlotowski (groupe des Conservateurs et réformistes européens). Ni le groupe S&D ni celui le groupe centriste Renew Europe – auquel appartient le parti La République en marche du président français, Emmanuel Macron – n’ont présenté de candidat. Lire aussi