Chine, İnternational

Chine, İnternational

La crise du coronavirus fait émerger des dissensions au sein du pouvoir chinois

Des voix se sont élevées pour critiquer les décisions prises par Xi Jinping face au Covid-19, faisant apparaître des divisions dans l’appareil politique.

10/04/2020 16:12:00

« A chaque fois qu’il y a une crise en Chine , le PCC se divise. Ce fut le cas en 1976, après la mort de Mao, et en 1989 avec le mouvement étudiant de Tiananmen. Ça l’est de nouveau aujourd’hui », constate un diplomate occidental

Des voix se sont élevées pour critiquer les décisions prises par Xi Jinping face au Covid-19, faisant apparaître des divisions dans l’appareil politique.

Article réservé aux abonnésA l’aéroport de Wuhan (Hubei), le jour de sa réouverture officielle, le 8 avril 2020. Gilles Sabrie pour"Le Monde"La Chine rouvre la ville de Wuhan (Hubei), qui fut l’épicentre de la pandémie de Covid-19 et déploie sa « diplomatie du masque » sur toute la planète. Plusieurs éléments montrent pourtant que la crise, à la fois sanitaire, diplomatique et économique reste suffisamment grave en Chine pour y provoquer des tensions politiques.

Justin Trudeau, un genou à terre avec des manifestants contre le racisme Le chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique tué au Mali par l'armée française Le cofondateur de Reddit démissionne et exige d'être remplacé par une personne noire

Article réservé à nos abonnésLire aussiLa Chine fait du masque une arme géopolitiqueMercredi 8 avril, le président Xi Jinping, qui a présidé une réunion du Comité permanent du Bureau politique, le collectif suprême du Parti communiste chinois (PCC), s’est gardé de tout triomphalisme. Au contraire, le secrétaire général du parti a mis en garde contre

« l’environnement extérieur »,« difficultés croissantes de l’économie »et« les lacunes »dans la détection de nouveaux malades atteints par le virus. Les critiques américaines contre la dissimulation par la Chine de la gravité de la crise,

les polémiques aux Pays-Bas et en Espagne sur la qualité du matériel médical fourni par Pékinetles tensions avec Moscou en raison de nouveaux cas de contamination apparus dans le nord-est de la Chine, à la frontière entre les deux pays, placent Pékin sur la défensive. Surtout qu’en interne les tensions sont latentes.

L’éradication de la grande pauvreté, qui aurait dû être l’une des grandes victoires du Parti en 2020, est désormais loin d’être assurée.Officiellement, 5 millions de Chinois ont perdu leur emploi depuis le début de l’année. En fait, selon certaines études, près 180 millions d’emplois ont disparu dans le secteur des services. Selon un économiste du fonds Upright Assets, cité par le quotidien hongkongais

South China Morning Post,le« chômage frictionnel »toucherait plus de 200 millions de personnes. Une menace sociale évidente dans un pays qui n’a pas de système d’assurance-chômage. L’éradication de la grande pauvreté, qui aurait dû être l’une des grandes victoires du PCC en 2020, est désormais loin d’être assurée.

« On sous-estime les faiblesses de la Chine »,considèreGérard Araud, ancien ambassadeur de France aux Etats-Unis.Wuhan, foyer de tensionsPar ailleurs, Wuhan reste un foyer de tensions. Certes le confinement de la ville est officiellement levé, mais les retours vers Pékin ne se font qu’au compte-gouttes. Pas plus de 1 000 personnes par jour alors qu’il y a au moins 11 000 candidats au départ vers la capitale. La campagne actuelle vantant

Catherine Deneuve in 10 classic films « Vive la police » : 5 ans après, qu'en reste-t-il ? Le patron de l'UEFA recadre à son tour Jean-Michel Aulas

« les héros de Wuhan »ne doit rien au hasard. Début mars, le secrétaire du parti de Wuhan, Wang Zhonglin, avait eu la brillante idée d’organiser une opération pour que les habitants de la capitale du Hubei expriment leur

« gratitude »envers Xi Jinping. La bronca a été telle sur les réseaux sociaux que la propagande a préféré retourner l’argumentaire. Désormais, c’est le parti qui remercie les habitants de Wuhan.Lecture du

en cours sur un autre appareil.Vous pouvez liresur un seul appareil à la foisContinuer à lire iciCe message s’affichera sur l’autre appareil.Pourquoi voyez-vous ce message ?Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lireLe Mondeavec ce compte sur un autre appareil.

Lire la suite: Le Monde »

Il faut que ce régime explose 🙏 Ce qui fait sans doute le bonheur de certains Occidentaux, prêts à dénoncer le modèle chinois. ce Diplomate aurait mieux fait d'avertir les autorités du Quai d'Orsay du début de l'épidémie mais bon, peut être l'a-t-il fait et qu'il n'a pas été écouté. Le parti communiste c'est une secte .

Est-il raisonnable de laisser un pays d'un milliard et demi d'habitants, doté des dernières technologies aux mains d'une seule personne? La Chine est un danger permanent. OK, faut juste rappeler qu'a chaque fois la Chine s'en sort encore plus forte. Dissensions, opacité. Difficulté d’interprétation pour tous.

La situation des SDF et des migrants inquiètent en FranceSi ces rapporteurs de l’ONU n’ont pas de pouvoir coercitif, il s’agit pour ces 92 associations et ONG d'« alerter » sur les personnes précaires, les migrants Ca serait bien de lire les écrits des journalistes indépendants qui alertent sur le sujet de temps en temps...depuis le début de la Crise Covid on en parle Les migrants ont un pays d’origine. C’est dur, mais nous n’avons plus les moyens de nous soigner, preuve en est. Alors, case retour, et sans indemnité. Il serait tps que Macron refasse une maraude nocturne aupres des SDF avec qu'une photographe et un dispositif leger histoire que les soucis soit réglés magiquement 🙄

Des masques contre du gel: La Poste et Intermarché s'échangent des produitsLa Poste dispose de 'stock stratégique' de masques, qu'elle a d'ailleurs en partie distribuer aux hôpitaux et aux forces de l'ordre. Dans le système judiciaire les crimes sexuels sont considérés comme particulièrement monstrueux, à New-York les inspecteurs qui enquêtent sur ces crimes sont membres d’une unité d’élite appelée unité spéciale pour les victimes. Voici leurs histoires. TAINTAIN Certains voulaient inverser le processus de mondialisation et changer de modèle économique. Bah voilà, on est revenus au bon vieux troc des sociétés primitives 😝 Ou quand des salopards font du commerce au détriment du personnel hospitalier

La Chine exclu les chats et chiens de la liste des animaux comestiblesLa consommation de leur viande n'est pas illégale en Chine , mais elle reste extrêmement minoritaire et suscite une opposition croissante de la population pas ceux qui auraient déclenché la pandémie IL était temps Enfin une bonne nouvelle.

« La crise due au coronavirus reflète la vision néolibérale de la santé publique »Dans un entretien au « Monde », la philosophe Barbara Stiegler explique que la colère citoyenne face à l’impréparation des gouvernements à les protéger de cette pandémie doit déboucher sur un sursaut politique et une véritable « démocratie sanitaire ». Apres la tentative desesperée de recup des 'gilets jaunes' .. la tentative desespérée de recup des 'confinés'.. Rien ne change.. salute Barbara Stigler ,merci Qu'elle reste à philosopher.

Covid-19: «La condescendance de nos décideurs à l’égard des méthodes de la Corée est insupportable»FIGAROVOX/TRIBUNE - Les succès des pays d’Asie du Nord-Est face à la pandémie devraient inviter les autorités françaises à davantage de modestie, considère notre correspondant au Japon Régis Arnaud.

Au chevet des malades, la lutte bénévole de la Protection civile contre le Covid-19Au-dessus du lit, de petits cadres enserrent des souvenirs radieux sur une tapisserie désuète. Allongé, Jean*, 98 ans, peine à respirer malgré le masque à oxygène. Gersende, secouriste à la Protection civile de Paris, lui tient la main : «Ok pour aller à l'hôpital ?» Le vieil homme, suspecté d'être atteint du Covid-19, marmonne une réponse inaudible. Ses trois enfants, regroupés autour de lui, sont désemparés. Après quelques hésitations, la famille se résigne à son départ.