L’exposition chronique à la pollution de l’air augmenterait le risque de Covid-19

Santé Magazine Actu👇L’exposition chronique à la pollution de l’air augmenterait le risque de Covid-19

12/01/2022 18:38:00

Santé Magazine Actu👇L’exposition chronique à la pollution de l’air augmenterait le risque de Covid-19

Une exposition à long terme à la pollution atmosphérique augmenterait le risque d’infection par le Sars-CoV-2, si l’on en croit une nouvelle étude. Une raison de plus, s’il en fallait, d’accélérer la lutte contre la pollution de l’air.

augmenterait le risque de Covid-19, maladie issue de l'infection par le Sars-CoV-2.(Source 1).Les chercheurs ont récolté des données quant à l’exposition des habitants auxAprès avoir pris en compte l'âge, le sexe et le fait de vivre en maison de retraite (considéré par les chercheurs comme un facteur de risque de Covid-19), il s’est avéré que

chaque augmentation de 1 µg/m3 de l'exposition à long terme aux PM2,5 était associée à une augmentation de 5 % du nombre de nouveaux cas de. Et l’application de moyennes saisonnières plutôt qu’annuelles a donné des résultats similaires. Des concentrations élevées en NO2 et NO étaient également associées à un sur-risque d’infection.

Lire la suite: Santé Magazine »

Ce que la fin du pétrole russe coûtera à l'Europe

S'il entre en vigueur à la fin de l'année, l'embargo européen sur le pétrole et les produits raffinés de Russie se traduirait par une réorientation des échanges planétaires. Moins efficace, ce nouvel ordre pétrolier mondial serait plus coûteux, d'autant qu'il interviendrait dans un contexte déjà tendu à l'extrême. Lire la suite >>

Covid-19: 368.149 contaminations détectées en 24 heures, un nouveau recordLa France a battu un nouveau record de contaminations quotidiennes ce mardi avec 368.149 nouveaux cas détectés en 24 heures. Les records tombent les uns après les autres ! A coup de 300 000 nouveaux cas… Sur 30 jours (même s’il a été officialisé le 23 novembre) on va faire simple. 30 jours x 300000 cas =9 millions aux 5 millions de non vacc. En imaginant que 100% des non vacc. Sont 0 alors on a 4 millions de vacc. 0. Donc..🤔🤔🤔🤔

Covid-19 : Jean-Michel Blanquer, un favori dont l’étoile pâlit sous l’effet d’OmicronLes volte-face de l’exécutif sur les protocoles sanitaires à appliquer dans les écoles ainsi qu’une communication approximative ont fragilisé la position du ministre de l’éducation nationale. Cela mériterait d’ouvrir l’article à tout le monde. Merci. Les africains ne veulent plus de la money coloniale (le franc CFA), surtout ne supporte plus la présence des militaires français et surtout les sociétés française.

Demain nous appartient : Trois stars de la série isolées, deux sont positives au Covid-19La Covid-19 a fini par s'inviter sur le tournage de la série Demain nous appartient à Sète. Deux actrices ont été testées positives ces derniers jours et sont depuis contraintes de s'isoler. Elles doi

Covid : Jean Castex annonce une simplification du protocole pour les élèvesLe Premier ministre a annoncé ce lundi soir que les élèves qui sont déclarés cas contact devront désormais faire trois autotests, remis gratuitement en pharmacie, et non plus un test antigénique et deux autotests. Il était urgent pour l'exécutif de tenter de faire descendre la grogne chez les parents et les enseignants. Ce pays est dirigé par des clowns, des girouettes qui prennent des décisions au doigt mouillé !!!! 🤡

Présidentielle et Covid : Jean Castex a réuni les candidats par visioconférenceLe Premier ministre Jean Castex a réuni ce mardi par visioconférence tous les candidats déclarés à l’élection présidentielle et les partis politiques représentés au Parlement. L’objectif de cette rencontre était de discuter de l’organisation du scrutin pour qu'il puisse se dérouler dans les meilleures conditions malgré l'épidémie de Covid-19. Les échanges ont duré deux heures. Tous s'inquiètent du déroulement de la campagne en cette période de crise sanitaire. Il vont aller jusqu où ces malades ? La clownerie gouvernementale ne fait plus rire !!! Quelques semaines auparavant, Kleenex sautait au cou de tout le monde. 😡😡😡 Le folklore de ces cancres. Qu est ce qui va encore nous servir comme soupe à la connerie

Rentrée sous Covid : le journal de bordel des directeurs d’écoles marseillaisesLes appels des parents toute la journée, les enfants qui viennent sans test, s'occuper des cas positifs, tout en faisant cours... Ce «journal de bordel» de trois directeurs d’écoles est utile pour comprendre l'ampleur de la tâche à gérer ⬇️ Ecole SeveZubiri Apres le système de santé, c'est l'aneantessiment du système d’éducation. Surtout ne pas vous sortir de votre confort ! Rien ne vous empêche de faire cours normalement une fois que vous avez contrôlé les attestations des tests. Allez un peu de courage et de volonté !!! Astérix au pays de Jean Michel Blanquer.

© Istock/MarioGuti C’est la double peine pour toutes celles et ceux qui respirent chaque jour un air pollué. Une exposition chronique à la pollution de l’air augmenterait le risque de Covid-19, maladie issue de l'infection par le Sars-CoV-2. C’est du moins ce que suggère une nouvelle étude, parue le 10 janvier 2022 dans la revue Occupational & Environmental Medicine (Source 1). L’étude a été menée auprès des habitants de la ville de Varèse, située en Lombardie, dans le nord de l’Italie, région durement touchée par la pandémie. Les chercheurs ont récolté des données quant à l’exposition des habitants aux particules fines (les PM2,5 faisant 2,5 micromètres de diamètre, et les PM10, de 10μm), mais aussi au dioxyde d’azote NO2, au monoxyde d’azote NO et à l’ozone. Données qu’ils ont recoupées avec les taux d’infection au Sars-CoV-2 du début de la pandémie jusqu’au mois de mars 2021. Après avoir pris en compte l'âge, le sexe et le fait de vivre en maison de retraite (considéré par les chercheurs comme un facteur de risque de Covid-19), il s’est avéré que les concentrations en PM2,5 et en PM10 étaient significativement associées à une augmentation du taux d'infection au nouveau coronavirus. Dans le détail, les auteurs ont mesuré que chaque augmentation de 1 µg/m3 de l'exposition à long terme aux PM2,5 était associée à une augmentation de 5 % du nombre de nouveaux cas de , ce qui équivaut à 294 cas supplémentaires pour 100 000 habitants/an . Et l’application de moyennes saisonnières plutôt qu’annuelles a donné des résultats similaires. Des concentrations élevées en NO2 et NO étaient également associées à un sur-risque d’infection. Dans un communiqué (Source 2), les scientifiques ajoutent que les associations observées ici étaient encore plus visibles parmi les participants les plus âgés, indiquant un effet plus fort des polluants sur le taux d'infection chez les 55-64 et 65-74 ans. Dans la mesure où l’exposition chronique à la pollution atmosphérique augmente le risque de maladies respiratoires et cardiovasculaires, du fait de l’inflammation générée et nuisant au système immunitaire , il est fort possible que les mêmes mécanismes soient en jeu ici. Bien que davantage d’études soient nécessaires pour s’assurer de la validité de ce lien entre pollution et Covid-19, les auteurs appellent à renforcer la lutte contre la pollution de l’air, qui entraîne de nombreuses maladies et décès. Sources Source 1 : KVeronesi G, De Matteis S, Calori G, et alLong-term exposure to air pollution and COVID-19 incidence: a prospective study of residents in the city of Varese, Northern ItalyOccupational and Environmental Medicine Published Online First: 10 January 2022.