L'Europe est allée «trop loin dans les délocalisations industrielles», selon Le Maire

13/01/2022 23:32:00

«Nous avons compris que la souveraineté avait un prix et qu'il était bon de le payer», a dit le ministre.

Bruno Le Maire, Europe

«Nous avons compris que la souveraineté avait un prix et qu'il était bon de le payer», a dit le ministre.

Le ministre a fait référence à certaines pénuries ayant affecté le Vieux continent au plus fort de la pandémie.

peut-être allée trop loin dans les délocalisations industrielles» mais a pris conscience de l'importance de la souveraineté industrielle lors de la pandémie de Covid-19, a déclaré jeudi le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire devant un parterre de hauts responsables européens à Paris.

À lire aussiBruno Le Maire lie la «prospérité nationale» à la réindustrialisation«Nous nous sommes aperçus que nous étions peut-être allés trop loin dans les délocalisations industrielles, nous étions allés trop loin dans l'abandon de notre souveraineté économique, nous étions allés trop loin dans le partage de la valeur mondiale, avec une idée désormais dépassée que tout ce qui peut se produire moins cher doit se produire ailleurs

Lire la suite: Le Figaro »

Une journaliste de RTL devient paludière et récolte du sel à Guérande

REPORTAGE - Pendant tout l'\u00e9t\u00e9, les journalistes de RTL testent un nouveau m\u00e9tier, le temps d'une journ\u00e9e. Ce mardi 16 ao\u00fbt, notre reporter Nerissa Hemani a tent\u00e9 de r\u00e9cup\u00e9rer du gros sel mais aussi de la fleur de sel \u00e0 Gu\u00e9rande en Loire-Atlantique. Cette derni\u00e8re correspond \u00e0 une cristallisation de surface qui n'est possible uniquement lorsque l'on a de l'\u00e9vaporation. La journaliste a d\u00e9couvert un m\u00e9tier-passion tr\u00e8s physique puisqu'il faut soulever chaque jour pr\u00e8s de 400 kilos. Lire la suite >>

L'Europe ? Renault a demandé à Bruxelles de se délocaliser ? 'ils' comprennent vite quand on leur explique longtemps... Ces individus ont été au pouvoir pendant de très nombreuses années... Ou serait-ce l'effet Éric Zemmour ? BrunoLeMaire et les apôtres de l’Europe ouverte aux quatre vents (mauvais) de la mondialisation découvrent leur chemin de Damas. Après 20 ans de prosternation devant le veau d’or, leur mea culpa est pathétique.

Frexit, vite ! Marre de l’union européiste allemande qui détruit la France cashinvestigation Il est trop tard, il avait 5 ans ! ZEMMOUR C’est étrange, je croyais que c’était les multinationales qui délocalisaient pas les états!? Oui mais on n’est pas souverain 😂 C'est maintenant qu'il s'en rend compte ? Moi ça fait 40 ans que je tire le signal d'alarme..🤧

L’exposition chronique à la pollution de l’air augmenterait le risque de Covid-19Une exposition à long terme à la pollution atmosphérique augmenterait le risque d’infection par le Sars-CoV-2, si l’on en croit une nouvelle étude. Une raison de plus, s’il en fallait, d’accélérer la lutte contre la pollution de l’air.

L'Assemblée rejette le 'droit de révocation' des élus proposé par La France insoumiseLa France insoumise défendait cette mesure pour 'donner un souffle nouveau' à la vie démocratique. Elle a été repoussée, jugée comme étant'un remède pire que le mal'. ah la , ils étaient tous d'accord ... Juste pour info, combien de présent , combien de votant ? Comme c'est pas étonnant... C'est quand les législatives déjà ?

Le compte officiel de Twitter n'a qu'un seul abonné, et il est françaisUne petite reconnaissance pour un habitué des réseaux sociaux. Arkunir, un jeune internaute de 19 ans, est devenu le seul utilisateur de Twitter à être suivi par le compte officiel de l'entreprise. Qu'es ce qu'on en a, à faire ? Ça va changer quoi, à ça vie ? Il est arabe Wow quelle info !

Paris : l'arrêté préfectoral rendant obligatoire le masque en extérieur suspenduLa décision du tribunal de Paris intervient au lendemain de celle de la juridiction administrative de Versailles, suspendant également l'obligation du port du masque

La justice suspend le port du masque obligatoire en extérieur à ParisL'obligation du port du masque en extérieur était entrée vigueur le 31 décembre, pour lutter contre la propagation du variant Omicron. La liberté d'infecter les autres est inalienable.... n en déplaise aux debiles

Retailleau accusé d'avoir fait capoter l'accord sur le pass vaccinal (qui retourne à l'Assemblée)Après le vote du Sénat d'une version sensiblement modifiée du texte, députés et sénateurs étaient réunis pour tenter de s'accorder sur une version commune du texte en commission mixte paritaire. A défaut d'accord, le texte va retourner à l'Assemblée nationale. Héros Force est de se demander quel jeu joue le parti LR.. Ou plutôt quels jeux jouent les différentes composantes au sein du parti? Cela veut au moins dire que lesRepublicains ne sont pas comme les moutons à la pensée unique du roi EmmanuelMacron avec sa troupe enmarchefr

L'Europe est « peut-être allée trop loin dans les délocalisations industrielles » mais a pris conscience de l'importance de la souveraineté industrielle lors de la pandémie de Covid-19, a déclaré jeudi le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire devant un parterre de hauts responsables européens à Paris.© Istock/MarioGuti C’est la double peine pour toutes celles et ceux qui respirent chaque jour un air pollué.Les députés insoumis à l'Assemblée nationale, le 8 octobre 2019 - PHILIPPE LOPEZ / AFP La France insoumise défendait cette mesure pour"donner un souffle nouveau" à la vie démocratique.Un petit cocorico sur les réseaux sociaux.

À lire aussi Bruno Le Maire lie la «prospérité nationale» à la réindustrialisation « Nous nous sommes aperçus que nous étions peut-être allés trop loin dans les délocalisations industrielles, nous étions allés trop loin dans l'abandon de notre souveraineté économique, nous étions allés trop loin dans le partage de la valeur mondiale, avec une idée désormais dépassée que tout ce qui peut se produire moins cher doit se produire ailleurs », a affirmé le ministre, à l'ouverture d'une conférence européenne sur la souveraineté industrielle à Bercy, avec notamment le vice-président de la Commission Maros Sefcovic. Le ministre, qui s'exprimait dans le cadre de la présidence française du Conseil de l'UE, a fait référence à certaines pénuries ayant affecté le Vieux continent au plus fort de la pandémie, des masques FFP2 aux principes actifs de médicaments en passant par les semi-conducteurs présents dans les voitures, et encore soumis aujourd'hui à une énorme tension sur le marché mondial. C’est du moins ce que suggère une nouvelle étude, parue le 10 janvier 2022 dans la revue Occupational & Environmental Medicine (Source 1). «Un nouveau modèle économique» « Nous avons compris que la souveraineté avait un prix et qu'il était bon de le payer », a dit le ministre. La proposition de loi prônait que tout élu, du président de la République aux élus locaux, puisse être révoqué par un référendum à l'initiative d'un quorum - non fixé - de citoyens. « Non seulement ça n'a pas de sens de délocaliser une production pour gagner un centime d'euro par pièce, ça n'a pas de sens économique, mais c'est coûteux socialement et c'est exorbitant du point de vue environnemental », a-t-il poursuivi, soulignant que l'Europe entendait bâtir « un nouveau modèle économique la croissance pour la croissance ». Les chercheurs ont récolté des données quant à l’exposition des habitants aux particules fines (les PM2,5 faisant 2,5 micromètres de diamètre, et les PM10, de 10μm), mais aussi au dioxyde d’azote NO2, au monoxyde d’azote NO et à l’ozone. À l'heure des pénuries et des chaînes d'approvisionnement perturbées, la France veut profiter de sa présidence européenne tournante pour accélérer plusieurs gros projets d'investissements permettant aux Etats membres de déroger aux règles de la concurrence en subventionnant directement des industries d'avenir stratégiques, afin de concurrencer les géants américains et chinois par l'émergence de champions continentaux. Une pratique qui vise souvent à "troller" des personnalités .

À lire aussi Ces projets, qui seront financés via un instrument européen au nom barbare de « Piiec », --que Bruno Le Maire a proposé de rebaptiser-- portent sur les domaines de l'hydrogène, la santé, le cloud, l'électronique (semi-conducteurs) et les batteries électriques. Après avoir pris en compte l'âge, le sexe et le fait de vivre en maison de retraite (considéré par les chercheurs comme un facteur de risque de Covid-19), il s’est avéré que les concentrations en PM2,5 et en PM10 étaient significativement associées à une augmentation du taux d'infection au nouveau coronavirus. "Soyons attentifs à cette insurrection froide contre les institutions", a plaidé le député de Seine-Saint-Denis, en appelant à donner"un nouveau souffle" à la démocratie. Sur le dossier déjà bien avancé des batteries, qui a fait l'objet d'un premier Piiec, Bruno Le Maire a fait état de 60 milliards d'euros dégagés représentant 70 projets industriels, dont celui de l'usine prévue à Douvrin dans le nord de la France, « dont la première pierre sera posée dans les prochains mois ». . Et l’application de moyennes saisonnières plutôt qu’annuelles a donné des résultats similaires.