İdees

İdees

« L’enjeu environnemental est désormais au cœur d’une rupture du pacte démocratique »

« L’enjeu environnemental est désormais au cœur d’une rupture du pacte démocratique »

19/09/2021 06:14:00

« L’enjeu environnemental est désormais au cœur d’une rupture du pacte démocratique »

CHRONIQUE. Le congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a rassemblé des agences gouvernementales, des ONG et des Etats. La probabilité que les engagements pris par ces derniers soient tenus est minime, pronostique Stéphane Foucart, journaliste au « Monde », dans sa chronique.

Lire aussi« L’humanité a atteint un point de bascule », alerte le congrès mondial de la natureNous voici donc propulsés à des sommets inédits d’insincérité et de cynisme. A l’issue du congrès, les membres de l’UICN – parmi lesquels Etats, agences gouvernementales et ONG – avaient toutes les peines du monde à trouver des mots assez forts pour décrire la gravité de la situation.

L'attaquant Mohamed Bayo (Clermont Foot) en garde à vue La composition du PSG avec le quatuor Neymar, Messi, Mbappé et Di Maria face à l'OM Marche blanche à Mulhouse, en mémoire de Dinah, adolescente harcelée qui s’est suicidée

« L’humanité a atteint un point de bascule, peut-on lire dans la déclaration finale, endossée par les membres de l’organisation.Des activités humaines insoutenables pour la planète continuent d’aggraver la situation, menaçant non seulement notre propre survie, mais aussi la possibilité même d’une vie sur Terre. »

Si même la possibilité de la vie sur Terre est en jeu, alors on peut difficilement imaginer sujet plus critique.Novlangue politicienneLe temps est venu, a résumé Bruno Oberle, le directeur général de l’UICN, d’un «  headtopics.com

changement fondamental ».Certes, répond en substance la France, pays hôte du congrès, mais nous souhaitons malgré tout pouvoir continuer à enfreindre la loi pour permettre à une fraction de pourcent de nos concitoyens de s’adonner au plaisir de tuer des dizaines de milliers d’oiseaux en déclin. Parmi les espèces ciblées par les projets d’arrêtés, certaines ont vu leurs populations se contracter de moitié, en Europe, au cours des trente à quarante dernières années.

Le contraste entre le fracas des mots utilisés pour décrire le problème et l’absence forcenée du plus petit début de réponse politique à ce problème incarne bien plus que ce que la novlangue politicienne qualifie généralement de « mesure pragmatique ». Ce contraste illustre plutôt le fait que l’enjeu environnemental est désormais au cœur d’une rupture du pacte démocratique. En quelques années, la parole de nos dirigeants sur la préservation de l’environnement a perdu tout crédit. Cela abîme le lien de confiance entre les élus et les citoyens, et nourrit l’abstentionnisme, le complotisme, la défiance – toutes choses dont les dernières échéances électorales et la crise liée au Covid-19 ont révélé la prévalence et l’étendue.

Il vous reste 51.12% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.Lecture duen cours sur un autre appareil.Vous pouvez liresur un seul appareil à la fois Lire la suite: Le Monde »

Les Conquérants : le podcast des campagnes présidentielles

Au travers d’archives Alain Duhamel et Maxime Switek vous dévoilent les coulisses inédites, des victoires des campagnes présidentielles de la 5e république.

.b_abba tartufferie Que quoi avez-vous 'marre' barbarapompili ? Le défi est la lutte contre le réchauffement climatique mais l’enjeu est démocratique Merci beaucoup. A l'Haÿ-les-Roses (94), nous perdons les oiseaux,les arbres et la Roseraie centenaire abritant des collections rares et lointaines dépérit à grande vitesse. Le couple dominateur destruction-corruption s'est emparé de cette ville.

Une rupture? Non une condition de la survie du pactedemocratique... sagessepopulaire ... bonsensagricole, bonsensrurale... lespiedsurterre J_Denormandie JeanCASTEX EmmanuelMacron Il souligne surtout l'impuissance des peuples à agir sur leur destinée. Le pacte démocratique se révèle être en fait une voie à sens unique, ou la vitesse est férocement contrôlée et tout dépassement interdit..

Charo good

Au Uno, la règle est désormais claire: il est interdit d'enchaîner les +2 et les +4Un employé de chez Mattel, qui distribue le célèbre jeu de cartes, a mis au clair dans une vidéo de Konbini les règles des +2 et des +4, sources de nombreuses disputes entre amis. Quelle info!!! laissez nous tranquille en fait.... Respecter une règle, en France. Bon chance

Bundesliga - Bayern Munich : Kingsley Coman opéré pour une 'légère perturbation' cardiaqueBUNDESLIGA : Kingsley Coman a subi jeudi une intervention chirurgicale au coeur pour corriger une 'légère perturbation' au niveau du rythme. opération cardiaque et mineure dans la même phrase 🧐 Juste une précision... Dans votre commentaire vous écrivez que Coman est champion du monde or il était absent car blessé au Mondial 2018. Il a remporté le Mondial des clubs avec le Bayern mais il n'est pas champion du monde pour autant. Merci de corriger. C’est le vaccin !!?

Comment Lens se prépare à accueillir le derby du NordToute la ville de Lens est en ébullition avant le derby du Nord face au voisin lillois qui se dispute ce samedi (17h) au stade Bollaert

Affaire des sous-marins: Le Drian évoque un 'mensonge' et une 'crise grave'Au lendemain du rappel des ambassadeurs français aux Etats-Unis et en Australie, le ministre des Affaires étrangères est revenu sur le torpillage du contrat de sous-marins français à Canberra. A ce rythme, on est copain avec Vladimir dans pas longtemps Zemmour2022 La preuve que Macron et sa bande à fait passer la France pour un sous pays

L’horoscope de la semaine du 17 au 23 septembre 2021 : le signe star est Poissons - VoiciCette semaine, le signe star est Poissons, comme Javier Bardem. Il a un sens de l’organisation tellement personnel qu’on ne sait jamais comment il s’y retrouve. Mais il s’y retrouve. Et alors qu’on...

La Douceur au chocolat de Nina Métayer pour Taste of ParisNina Métayer fait partie des 13 cheffes invitées du festival Taste of Paris, du 16 au 19 septembre au Grand Palais éphémère