L'éditeur du « Sole 24 Ore » veut couper 25 % des effectifs de la rédaction

L'éditeur du « Sole 24 Ore » veut couper 25 % des effectifs de la rédaction

22/10/2021 21:44:00

L'éditeur du « Sole 24 Ore » veut couper 25 % des effectifs de la rédaction

Pour tenter de redresser la barre après plusieurs années noires, l'éditeur du premier journal économique italien veut réduire de 25 % la masse salariale du quotidien. Selon nos sources, un plan d'économies a été récemment présenté en interne. Ce coup de ciseaux est assorti d'un plan de départs volontaires qui pourrait concerner 50 postes de journalistes.

ParFabio Benedetti ValentiniPublié le 22 oct. 2021 à 20:31La descente aux enfers continue pour le journal économique et financier contrôlé par le patronat italien. Pour tenter de redresser la barre aprèsplusieurs années noires

, l'éditeur du « Sole 24 Ore » veut réduire de 25 % la masse salariale du quotidien.Dès cet été, les organes de gouvernance du « Sole » avaient envisagé des coupes franches au sein de la rédaction. Les contours de ce plan d'économies se précisent. Selon nos informations, un programme a été présenté en octobre aux représentants du personnel visant à tailler un quart des coûts structurels dans la rédaction du journal. Cela se traduirait par la suppression d'environ 50 postes de journalistes au quotidien. Contacté, le Gruppo 24 Ore n'a pas voulu faire de commentaire.

Départs volontairesCe coup de ciseaux passe par un plan de départs volontaires. Pour ceux ou celles qui souhaitent quitter la rédaction du quotidien dans ce cadre est prévue une « incitation » financière représentant environ deux ans de rémunération. Pour en bénéficier, il faudra se déclarer avant le 30 novembre. Mais il n'est pas certain que le groupe parviendra à réaliser le niveau d'économies souhaitées car tout dépendra en effet du nombre de personnes qui décideront de partir.Principalement dédiée à suivre la politique et la machine législative transalpine, l'équipe de la rédaction romaine du « Sole » serait tout particulièrement menacée. Des déménagements forcés auraient été envisagés pour transférer une poignée de journalistes de Rome à Milan, où se trouvent le siège historique du journal et le centre financier du pays. Mais ce type de mouvement entre les deux villes a été pour l'instant abandonné. headtopics.com

Jusqu'à 160 suppressions de postesConnu pour ses pages roses rappelant la couleur de celles du « Financial Times », le « Sole » fait partie d'un groupe coté à la Bourse de Milan et détenu à 62 % par Confindustria, l'organisation du patronat italien présidée par

Carlo Bonomi. Ce quotidien à l'histoire centenaire fait face à la concurrence locale d'un autre titre de presse économique, MF/Milano Finanza (Class Editori). A lui seul, le «Sole 24 Ore» compte près de 200 journalistes dans sa rédaction. Mais le groupe opère également une radio et une agence de presse économique avec des rédactions séparées. En prenant en compte d'autres mesures de réduction des effectifs rendues possibles notamment par l'externalisation des activités d'imprimerie en début d'année, il y aurait jusqu'à 160 suppressions de postes au sein du groupe.

Lire la suite: Les Echos »

🔴 DIRECT - Grand débat LR sur CNEWS : «Le wokisme veut détruire le fondement de notre cohésion nationale», affirme Michel Barnier

Qui sera le candidat des Républicains à l’élection présidentielle de 2022 ? Pour convaincre les adhérents du parti, Michel Barnier, Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Eric Ciotti et Philippe Juvin débattent en direct sur CNEWS et en simultané sur Europe 1. 22h07 «L'idéologie du wokisme veut détruire le fondement de notre cohésion nationale», affirme Michel Barnier, quand Eric Ciotti propose d'interdire l'écriture inclusive.

La première de «Face à la rue», le 25 octobre à 10h30 sur CNEWS, présenté par Jean-Marc MorandiniJean-Marc Morandini va présenter sur CNEWS, dès le 25 octobre prochain à 10h30, l’émission «Face à la rue».

Le pont Saint-Jean à Bordeaux fermé dans un sens ce week-endDans le cadre du réaménagement des quais de la Garonne, Euratlantique procède à la démolition du passage souterrain de l’ancienne piste cyclable, ce qui va entraîner des perturbations de circulation notamment

Les infos de 5h - Gaz et électricité : une facture plus salée pour les habitants du SudSelon une enquête, les factures de gaz et d'électricité des habitants de la Nouvelle-Aquitaine sont en moyenne 25% plus élevées que celles des Franciliens. Incompréhensible ou incompétents, au choix

Lazio - OM : les notes du matchA l'occasion de la troisième journée des phases de poules de la Ligue Europa, l'Olympique de Marseille a concédé le match nul face à la Lazio Rom (...) - Footmercato Meilleur joueur depuis quelques matchs. D’une justesse incroyable, très peu de déchets. Un régal ce joueur 🔥

Comment Way4Space veut faire décoller les projets du spatialCette nouvelle structure public-privé implantée à Saint-Médard-en-Jalles près de Bordeaux, veut notamment faire émerger des projets innovants concernant les futures missions spatiales et la maintenance de sat Heu ! On commence par la planète et ses pires habitants. Le clocher doit être au milieu du village. Devons nous exterrialiser nos incompétences ? À l'hydrogène bien sûr 😎. JMJancovici aidez nous à faire comprendre.