« L’arrivée des Russes au Mali ouvre une phase de rivalités internationales au Sahel »

« L’arrivée des Russes au Mali ouvre une phase de rivalités internationales au Sahel »

Afrique

15/01/2022 17:26:00

« L’arrivée des Russes au Mali ouvre une phase de rivalités internationales au Sahel »

L’AFRIQUE EN 2022. Pour Ibrahim Yahaya, de l’International Crisis Group, seul le dialogue entre le Mali et ses partenaires extérieurs, et avec le principal groupe djihadiste, permettra d’apaiser la situation.

.Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats traitée par la rédaction duMonde Afrique.Cérémonie de changement de drapeau à Tombouctou, le 14 décembre 2021, lors de la remise du camp français de « Barkhane » à l’armée malienne. Des éléments russes y ont pris position quelques jours plus tard.

FLORENT VERGNES / AFPUne dimension supplémentaire vient de s’ajouter à la crise au Sahel. Avec l’arrivée ces derniers jours d’hommes en arme russes auMali– des militaires selon Bamako, des mercenaires du groupe Wagner selon Paris et ses alliés –, le conflit dans la région, qui se nourrissait de tensions religieuses, communautaires, économiques et environnementales, devient également objet de rivalités internationales.

Lire la suite: Le Monde »

Elisabeth Borne, une « techno » passée en politique

Après cinq années passées au gouvernement, Elisabeth Borne a été nommée à Matignon. Une consécration pour cette femme de 61 ans connue pour sa connaissance des dossiers mais aussi pour son management rude. Lire la suite >>

À force de se foutre de la gueule des africains voilà ce qui arrive !! Il s'agit d'une recolonisation de l'Afrique qui devrait imposer une PAX Russia puis une prospérité China. (Comme la PAX Romana aux débuts de l'Europe) Reste à déployer l'énergie solaire et le Travail, tout en stoppant leur démographie explosive.

C'est qui est marrant, c'est que ca semble vous surprendre. Après avoir tué Khaddafi et déstabilisé la Libye, la France patauge au Mali, en faisant semblant de mettre de l'ordre. Et les Russes, c'est de rappeler la France à l'ordre ! Montre bien l'échec de la France au Mali LouisWitter Les russes marchent sur les plates bandes de la France

Qui a plaidé pour le retrait des forces françaises du Mali ? Le Monde peut être ? Je suggère à la junte malienne d’organiser un référendum dans les prochains mois pour valider les 5ans par le peuple, une fois fait, sortir la France 🇫🇷 du Mali 🇲🇱, une sortie de la CEDEAO et aussi une sortie du franc cfa qui est la monnaie du colon. Un Mali 🇲🇱 souverain ✊✊✊

Ah c'est bien ça ! Bonne arrivée aux Enfants de Poutine.

Mali-Tunisie - L'arbitre Janny Sikazwe a eu une insolation : 'Il n'était plus cohérent' assure Wahbi KhazriCOUPE D'AFRIQUE DES NATIONS - Janny Sikazwe, l'arbitre de Mali-Tunisie, a été victime d'une insolation Vu le montant qu’il a touché il a pris un coup de chaud ! Explication somme toute logique et cohérente! Savoir ne pas voir le complot partout, tout le temps, en prenant recul et hauteur... Bah non tu te sent mal fait comme les joueurs tombe par terre

Jean-Yves Le Drian pose les conditions de la présence française au MaliLe chef de la diplomatie française prépare avec l’UE des sanctions contre la junte militaire au pouvoir qui refuse d’organiser la transition démocratique C'est forcé ? Les maliens ne veulent plus de vous. C'est louche cette histoire Les maliens ne veulent plus de l'armée française chez eux il faut le comprendre et rentrer chez vous Dans quelle langue il veut qu'on lui explique ? Le peuple Malien ne veux plus de la France sur son sol. Pourquoi posé des conditions pour y rester ? Vraiment, je ne comprends plus.

La hausse des prix de l’électricité ne dépassera pas les 4% en 2022Dans une interview accordée au Parisien, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé être parvenu une entente avec EDF afin de modérer la hausse des factures. vpartal ... Preu de l'electricitat... Comparem França (⬆️ max. 4%) versus Espanya (⬆️ + de 200%) ... 😳❗ Comme les salaires et les retraites quoi En dix ans c'est 40% d'augmentation...!!!!

Jean-Yves Le Drian pose les conditions de la présence française au MaliLe chef de la diplomatie française prépare avec l’UE des sanctions contre la junte militaire au pouvoir qui refuse d’organiser la transition démocratique C'est forcé ? Les maliens ne veulent plus de vous. C'est louche cette histoire Les maliens ne veulent plus de l'armée française chez eux il faut le comprendre et rentrer chez vous Dans quelle langue il veut qu'on lui explique ? Le peuple Malien ne veux plus de la France sur son sol. Pourquoi posé des conditions pour y rester ? Vraiment, je ne comprends plus.

Mali-Tunisie - L'arbitre Janny Sikazwe a eu une insolation : 'Il n'était plus cohérent' assure Wahbi KhazriCOUPE D'AFRIQUE DES NATIONS - Janny Sikazwe, l'arbitre de Mali-Tunisie, a été victime d'une insolation Vu le montant qu’il a touché il a pris un coup de chaud ! Explication somme toute logique et cohérente! Savoir ne pas voir le complot partout, tout le temps, en prenant recul et hauteur... Bah non tu te sent mal fait comme les joueurs tombe par terre

Biden n’est «pas sûr» de réussir à faire passer une réforme électorale cruciale au CongrèsConfronté au refus de deux sénateurs démocrates, Joe Biden a reconnu jeudi qu’il n’était « pas sûr » de réussir à faire adopter par le Congrès américain une vaste réforme électorale, destinée à protéger l’accès du vote des Afro-Américains. Lui la c'est un farceur Trump nous manque

depuis ce lien . Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats traitée par la rédaction du Monde Afrique . Cérémonie de changement de drapeau à Tombouctou, le 14 décembre 2021, lors de la remise du camp français de « Barkhane » à l’armée malienne. Des éléments russes y ont pris position quelques jours plus tard. FLORENT VERGNES / AFP Une dimension supplémentaire vient de s’ajouter à la crise au Sahel. Avec l’arrivée ces derniers jours d’hommes en arme russes au Mali – des militaires selon Bamako, des mercenaires du groupe Wagner selon Paris et ses alliés –, le conflit dans la région, qui se nourrissait de tensions religieuses, communautaires, économiques et environnementales, devient également objet de rivalités internationales. Analyste à l’International Crisis Group, Ibrahim Yahaya estime que seul le dialogue, d’une part entre le Mali et ses partenaires extérieurs, dont la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui vient de sanctionner Bamako, et d’autre part avec le principal groupe djihadiste, permettra d’apaiser la situation. Quelle sera, selon vous, la portée des sanctions imposées au Mali par la Cédéao ? Ibrahim Yahaya : Ces sanctions sont dures et leur impact, surtout économique, devrait être redoutable. La fermeture des frontières, malgré les exceptions sur l’importation des produits dits de première nécessité, pourrait paralyser les exportations, y compris celles des produits miniers, notamment l’or qui constitue une ressource importante pour l’Etat malien. L’embargo sur les transactions et le blocage de l’accès aux réserves de la banque centrale priveront les autorités d’importantes opportunités de lever des fonds sur les marchés financiers régionaux. Bref, la capacité des autorités, ne serait-ce qu’à payer les fonctionnaires et à assurer le fonctionnement régulier de l’administration risque d’être compromise. Il est difficile d’imaginer comment les autorités de transition pourront survivre à cela dans les mois à venir. Lire aussi Le Mali mis au ban de l’Afrique de l’Ouest Mais le Mali ne sera pas la seule victime de ces sanctions. Les pays de la Cédéao comme le Sénégal et la Côte d’Ivoire, par où transitent les marchandises maliennes, souffriront aussi d’important manque à gagner. En revanche, l’impact politique immédiat de ces sanctions est mitigé. Si les acteurs politiques et associatifs maliens ont presque unanimement condamné ces mesures et critiqué la Cédéao, une partie a aussi pointé du doigt la responsabilité de la junte dans ses velléités de se maintenir au pouvoir. Une majorité d’acteurs appelle à la poursuite du dialogue entre la junte et l’organisation régionale, ce qui n’est pas à exclure. Il vous reste 78.48% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés. Lecture du en cours sur un autre appareil. Vous pouvez lire sur un seul appareil à la fois Continuer à lire ici