Afrique

Afrique

L’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika est mort à l’âge de 84 ans

L’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika est mort à l’âge de 84 ans

18/09/2021 02:15:00

L’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika est mort à l’âge de 84 ans

L’ex-président est décédé vendredi, a annoncé la télévision nationale, qui cite un communiqué de la présidence de la République. Il avait dirigé le pays pendant vingt ans, de 1999 à 2019.

Partage désactivéL’ex-président Algérien Abdelaziz Bouteflika est décédé, vendredi 17 septembre, à l’âge de 84 ans. La date de son enterrement n’a pas été annoncée.« Décès de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika »

Une 3e dose du vaccin Pfizer/BioNTech efficace à 95,6% Real Madrid : Karim Benzema évoque le choc face au Barça Des journalistes frappés par des talibans dans une manifestation de femmes

, a signalé un bandeau déroulant à la télévision nationale, qui cite un communiqué de la présidence de la République. Il est mort à« 22 heuresà son lieu de résidence », précise la chaîne privée El Hayet TV.

Omniprésent dans la vie politique algérienne durant des décennies, mais devenu quasi-invisible depuis un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013, M. Bouteflika n’avait donné aucun signe de vie depuis que le mouvement de contestation populaire du « Hirak » et l’armée l’ont contraint à la démission en avril 2019. Il était resté retranché dans la solitude dans sa résidence médicalisée de Zeralda, à l’ouest d’Alger. headtopics.com

Depuis son AVC, qui l’a rendu aphasique et l’a cloué sur un fauteuil roulant, Bouteflika faisait constamment l’objet de rumeurs sur sa santé et sur sa mort. Mais, à chaque fois, il réapparaissant en public pour les démentir.Article réservé à nos abonnés

Lire aussiLes mille et une vies de l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika, mort à 84 ansChassé sous la pression de la ruePlus de 35 ans après son premier poste ministériel, Bouteflika a accédé à la tête de l’Algérie en 1999, auréolé d’une image de sauveur dans un pays déchiré par une guerre civile. Vingt ans après, il en est chassé sans égards par l’armée, pilier du régime, sous la pression d’un mouvement (« Hirak ») de contestation inédit.

Sommé de quitter le pouvoir par l’état-major, « Boutef », comme l’appellent familièrement ses compatriotes, jette l’éponge le 2 avril 2019, après une improbable tentative de briguer un cinquième mandat malgré l’attaque cérébrale qui l’avait cloué sur un fauteuil roulant, quasi inerte, six ans plus tôt. Cette candidature a été perçue comme l’humiliation de trop par des millions d’Algériens, souvent jeunes et décrits à tort comme résignés.

Elu pour la première fois en 1999, constamment réélu au premier tour avec plus de 80 % des voix en 2004, 2009 et 2014, ce cinquième mandat semblait acquis aux yeux du régime. Mais six semaines de mobilisation massive du « Hirak » poussent le patron de l’armée, le général Ahmed Gaid Salah, un de ses fidèles, à obtenir sa démission. headtopics.com

Ligue 1 : Monaco-OL délocalisé en Chine ? EXCLU : HARIT nous OUVRE les coulisses de l'OM | FOOTBALL STORY Eric Zemmour : 'pourquoi vous faites autant de mal aux gens ?', interpelle Latifa Ibn Ziaten

Jusqu’au bout, Abdelaziz Bouteflika aura voulu s’accrocher, bravant l’évidence : celui qui fut à 26 ans le plus jeune ministre des affaires étrangères au monde ne renvoyait plus que l’image d’un vieillard muet et reclus en son palais. Un contraste saisissant avec le début de sa présidence, quand ce beau parleur aux yeux clairs et en costume trois pièces, amateur de cigare, s’affichait en dirigeant hyperactif.

« Je suis l’Algérie tout entière », lance en arrivant au pouvoir celui dont le destin se confond avec l’histoire contemporaine de son pays.Lire aussiAlgérie : un an après sa chute, Abdelaziz Bouteflika muré dans la solitude

Ministre à 25 ansNé le 2 mars 1937 à Oujda (Maroc), dans une famille originaire de la région de Tlemcen (nord-ouest), Bouteflika rejoint dès 19 ans l’Armée de libération nationale (ALN) qui combat la puissance coloniale française.

A l’indépendance en 1962, il est, à 25 ans, ministre des sports et du tourisme, avant d’hériter un an plus tard du portefeuille convoité de la diplomatie, qu’il conserve jusqu’en 1979, une époque où l’Algérie s’affiche en leader du « tiers-monde ». headtopics.com

En 1965, il soutient le coup d’Etat de Houari Boumédiène, alors ministre de la défense, qui s’empare du pouvoir en déposant le président Ahmed Ben Bella. S’affirmant comme le dauphin de Boumédiène –« le père qu’il n’a pas eu »

, dira ce dernier –, qui décède en 1978, il est pourtant écarté de la succession par l’armée puis de la scène politique sur fond d’accusations de malversations. Il s’exile à Dubaï et Genève.C’est pourtant l’armée qui l’impose en 1999 comme candidat à la présidentielle : il l’emporte après le retrait de ses adversaires qui dénoncent des fraudes.

Arrêt d’un réacteur nucléaire en Russie après une fuite de vapeur Carburants : Jean Castex sera l'invité du journal de 20h de TF1 ce jeudi 13 clubs, 4 pays : la carte des intérêts du Golfe dans le football européen

Sa priorité : rétablir la paix en Algérie, plongée dans la guerre civile depuis 1992 contre une guérilla islamiste (quelque 200 000 morts en dix ans, officiellement). Deux lois d’amnistie, en 1999 et 2005, convainquent nombre d’islamistes de déposer les armes.

Article réservé à nos abonnésLire aussiAccusé par ses détracteurs d’être une marionnette de l’armée, Bouteflika travaille à desserrer l’emprise de la puissante institution.Le mandat de tropAvec la France, la relation reste à vif, même si le chef d’Etat algérien, qui sait nouer des relations étroites, parfois amicales, est apprécié des dirigeants français, en particulier de Jacques Chirac. Il a aussi fait de nombreux séjours à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris, dans la plus grande discrétion, avant d’aller se faire soigner à Genève.

Sur la scène intérieure, Abdelaziz Bouteflika impose au Parlement de supprimer la limitation du nombre de mandats pour en conquérir un troisième en 2009, puis brave les oppositions affichées jusqu’au sein de l’appareil sécuritaire pour en gagner un quatrième, un an après son AVC.

Très affaibli physiquement, il n’en renforce pas moins ses pouvoirs en dissolvant début 2016 le Département du renseignement et de la sécurité (DRS, services secrets), après avoir congédié son chef, le général Mohamed Médiène, jadis considéré indéboulonnable.

Mais ce quatrième mandat se déroule sur fond de dégringolade des prix du pétrole pour une économie très dépendante des hydrocarbures. Les caisses sont vides et il n’est plus possible d’acheter la paix sociale, comme en 2011 quand le Printemps arabe balaie la région.

Article réservé à nos abonnésLire aussiAu-delà des difficultés économiques enfle surtout la frustration d’une population outrée du symbole que représente ce président mutique et paralysé. Jusqu’à l’avènement spectaculaire du « Hirak », mouvement pluriel, non violent et sans leadership.

Le Monde avec AFPL’espace des contributions est réservé aux abonnés. Lire la suite: Le Monde »

On your marks, le podcast athlé de « L'Équipe » : Eliud Kipchoge est-il le plus grand marathonien de tous les temps ?

Dans ce deuxième épisode (2/3) de la série de podcasts sur le marathon, L'Équipe vous propose un débat autour du « GOAT », afin de déterminer qui est le plus grand coureur longue distance de l'histoire. Christelle Daunay, recordwoman de France de la discipline, est notre invitée.

Macron son copain va sûrement aller à ses obsèques Au diable le diable Ah bon , les marionnettes ont une fin de vie ! Le premier mort a être mort 10 ans après sa mort. L’ancien dictateur algérien Abdelaziz Bouteflika est mort à l’âge de 84 ans. De rien... Au diable 🇲🇦 que dieu le gratifie Allah rahmou Tout homme ou femme qui part est une épreuve pour ses proches après il reste les autres qui étaient pour ou contre et là chacun fait son choix

A Allah seul appartient le jugement. Signé le maréchal d'Allah et chef suprême des armées d'Allah et ministre de la guerre totale d'Allah qui remercie Allah. Il sera quand même réélu la prochaine fois ! 😀😀😀

Algérie : l'ex-président Abdelaziz Bouteflika est mort à l'âge de 84 ansC'est la télévision nationale qui, citant un communiqué de la présidence de la République, a annoncé la mort de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika. Un homme de conviction lettré d’une intelligence rare fin diplomate qui a apporté bcp à son pays aux pays africains 🙏 RIPAbdelazizBouteflika 🙏 🇩🇿 AbdelazizBouteflika 🙏 🇩🇿 Algerie 🙏 🇩🇿 Qui brûlera en fer

Mais pourquoi l'Algérie a-t-elle attendu 8 ans pour annoncer son décès ? Est-ce que cela l'empêchera d'être réélu ? Combien d'Algériens ont été tués sous son régime ? Mort de Boutefica : ca m'etonnerait qu'il finisse aux invalides algeriennes; a suivre... Que dieu accueille son âme au paradis R I P ProphetKacouPhilippe “Dieu n’a jamais appelé l’Église à enseigner l’histoire et la morale, mais d’être l’écho de ce que le prophète vivant de son temps a dit. Au temps de Noé il fallait appeler toute l’humanité à venir dans l’arche de Noé. Il fallait être l’écho de Noé !

Un grand homme, un patriote, un amoureux de la langue arabe, francophone, un charisme à faire pâlir les lions. Seul bémol, la réconciliation nationale. GRANDE ERREUR, il aurait fallu jugés les assassins d'Algériens et les PONDRES. 'Kama toudino toudano' ... depuis 18 ans au moins Ah il va rater l’IPHONE 13

L'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika est mortIl avait 84 ans. Trop forts les Algériens, ils ont réussit à conserver un légume pendant 15 ans.. RIP Paix a son âme 🤲🏻🌿🌺 Encore?

jean pierre CH baptisé par la presse de l'époque avec 3 autres fils à papa socialiste LE PORTEUR DE VALISE du FLN va sans doute rendre hommage à son pote hiiiiii EnricJuliana La Batalla de Argel (G. Pontecorvo)Huari Bumedian.....ect. Ce que je retiendrai de cet ancien président, paix à son âme, c'est qu'il a sorti l'Algerie du terrorisme, dans les années 2000. Le reste ne m'intéresse pas...

khedidjabe Au début de son longue mandat, en 2001, 128 jeunes kabyle ont été tuées à la PK45 par les gendarmes 👮‍♀️. Car ils manifeste pour la démocratie. Boutef est un tyran un assassin un agent infiltré un arnaquer un destructeur AzBt artisan de la paix et de la réconciliation en 🇩🇿, L'homme qui a restauré la sécurité et la stabilité de l'Algérie sous la protection de Dieu Une cérémonie officielle de funérailles et d'adieu pour le défunt d'Algérie Nous appartenons à Dieu et à Lui nous retournerons

Ça date de quelle année ? Melusine_2 Ça va pas trop le changer. Ça a du être difficile à repérer vu son état depuis 10 ans Du coup le concours est remporté par la reine Allah y rahmou ou ikhflou

Mort de Clive Sinclair, inventeur de la première calculatrice électronique portable« Il a rendu possible les rêves du XXIe siècle. Je vais taper sur les touches en caoutchouc d’un Spectrum en votre honneur. RIP » : Clive Sinclair, inventeur de la première calculatrice électronique portable, est mort jeudi, à l'âge de 81 ans. ↘ Merci Mr Sinclair, grâce à vous, nous avions réalisé des rêves devenus réels RIP

La momie est givrée. Enfin le rat d’égout est parti le pourri, mais il a laissé son 'carrosse à Tabouna, sous peu, il lui succédera. Qu’il brûle en enfer à jamais AND THE WINNER IS ... Allah YRHOMMO… Inna lilah wa Inna houwa raji'oune Allah y ahmou. Qui suis-je pour le juger ? Occupons-nous de nos malles pour aller au ciel, au lieu de regarder les valises des autre. Mes sincère condoléances à sa famille et ses proches😞

Enfin, la fin d'une époque. La final seras donc entre lepen et la reine d Angleterre و أخيرا فعلها Mourossonero KamGoku

Mort de Hubert de Lapparent, le doyen des acteurs à l'âge de 102 ans - VoiciLe cinéma français vient de perdre son doyen le plus fidèle. Ce mardi 14 septembre, Hubert de Lapparent est décédé à l'âge de 102 ans, révèle Le Figaro. Entre sculpture, théâtre, cinéma et télévisi...

Bouteflika est mort et la mafia de boutef elles toujours au pouvoir L'histoire retiendra les dramatiques échecs de ses 4 mandats,dans tous les domaines (politique,social, économique, culturel...) au point de pousser les HARAGAS à quitter ce beau pays,en désespoir de cause... Paix à son âme 🙏🏻 Difficile de commenter cette nouvelle , je vais le tenter sous trois tons différents : - Le premier, sobre et de rigueur : Personne ne peut se réjouir de la mort d'une personne. Paix à son âme. 1/2

Un grand homme d’état reconnu mondialement, un grand patriote, un fin diplomate nous a quitté aujourd’hui. Je le pleure car son peuple l’a oublié et a été manipulé pour dénigrer toutes les belles choses réaliser pour notre pays Rip Ben au suivant 😥🇩🇿 Rabi yarahmou Extrasyst0le .a réalisé des accomplissements historiques mais a aussi été la cause de nombreux torts à l’Algérie Seul Dieu pourra juger Abdelaziz Bouteflika Allah yrahmo

Emmanuel Macron inaugure le nouveau TGV: voici à quoi ressemble le 'TGV M'Le président de la République a assisté à la présentation du nouveau design du TGV à l'occasion des 40 ans du train à grande vitesse. on est la ! on est la ! MacronDestitution manif18Septembre Si il tombe souvent en panne ca deviendra le TGV Merdique ;

لم استطع ان اترحم عليه...كلما اريد كتابتها أتذكر ما فعل و مخلفات بوتف.... عند الله تعالى سوف يعرف الحق و الباطل لكن بعد فوات الاوان... اللهم ارحمنا اذا صرنا إلى ما صار إليه هذا الشخص. Il a finit par mourir ? Paix à son âme, il devait vraiment souffrir... En tout cas j'espère que l'Algérie deviendra enfin un pays touristiquement rayonnant, elle le mérite. Mais il faudrait pour ça que les généraux arrêtent de claquer 2milliards dans des mosquées.

Un rat qui avait accompagné un coup d'état criminel privant les Algériens de leur liberté chèrement acquise... un rat qui beaucoup plus tard disait que l'Algérien était inapte à la démocratie.. un rat qu'un autre rat avait installé dans les affaires alg.. la mort d'un rat ! La fin de l’homme-gigot le plus convaincant de toute l’histoire du théâtre politique algérien. Pas trop tôt.

Repose en paix Bouteflika 🇩🇿 🙏 Au diable Qu'il va à l'enfer Un diable de moins Cela faisait des années qu'il avait l'air mort. Disons que maintenant c'est officiel. 😪 Lève la main si tu t’en blc ✋🏻 good

Hubert de Lapparent, doyen des acteurs français, est mortHubert de Lapparent, vu notamment dans 'Fantomas contre Scotland-Yard' en 1967, est décédé à l'âge de 102 ans. RIP