Koba laD déprogrammé de plusieurs festivals après une sortie homophobe

Koba laD déprogrammé de plusieurs festivals après une sortie homophobe

18.2.2020

Koba laD déprogrammé de plusieurs festivals après une sortie homophobe

Garorock, VYV ou le Main Square Festival ont annoncé ce mardi que l'artiste n'était plus invité à performer sur leur scène.

Le communiqué se conclut ainsi: “C’est pourquoi, en tant qu’organisateur, nous prenons la décision de déprogrammer Koba LaD dont nous ne cautionnons pas les propos tenus récemment sur ses réseaux sociaux.” 3/3 Le Dour Festival est un lieu de tolérance ouvert à tou.te.s sans distinction de genre ou d’orientation sexuelle.

Dans deux vidéos sur ses réseaux sociaux, le rappeur a tenté de se défendre. “Je ne suis pas homophobe, chacun pour soi, Dieu pour tous (...) je cautionne pas du tout le meurtre, ni l’enfant gay, rien à voir, hors sujet, c’est une incompréhension (...) il faut souligner que le



Lire la suite: Le HuffPost

A quand une remise en cause de la très faible représentativité des LGBT dans le monde de la musique française? Et le rap L'homophobie n'est pas absente du showbusiness français ! Les maison de disque et les radios bloquent l'émergence d'artistes LGBT ! Alors qu'au Bresil 1/2 La puissance du lobby LGBT

Il n’y aura p’us personne dans leurs festivals avec cette chappe de p’omb moralisatrice qui étouffe la France et toutes les dictatures mondialistes... JeSuisKoba Bravo ! Un sale homophobe de merde en moins ! Il devrait être déprogrammé des radios BFMTV CNEWS franceinter RTLFrance et des plateaux de TV si la presse appliquait sa déontologie.

koba il doit être en pleine transpi là 😅😅. C'est ça quand on est arrogant... Surtout il y'a des débiles qui crient au racisme, mais ils oublient le cas Orelsan mais bon faut pas trop leur en demander à force d'écouter de la diarrhée auditive, on devient stupide. Bravo. L’homophobie n’a pas sa place dans notre pays

Quand un noir assassine une blanche dans un clip, ce n'est pas dramatique mais quand il s'en prend à un homosexuel alors là, tout est bon pour le détruire. Plutôt que de revenir sur les errements du passé, réjouissons-nous de constater qu'il y a enfin une prise de conscience des organisateurs de festivals qui les conduise à prendre ce type de mesure en cas de propos homophobes tenus par ces leaders d'opinion.

Rattrapé par un snap homophobe, le rappeur Koba LaD déprogrammé du Main SquareIl avait relayé sur snapchat un infanticide homophobe qu'il approuvait. Rattrapé par ses justifications pour le moins hasardeuses, le rappeur originaire de l'Essonne Koba LaD a été finalement déprogrammé par le Main Square Festival ce mardi soir. «Si nous voulons croire en la maladresse d'un jeune homme dont les actes ont pu dépasser la pensée dans un contexte d'hyper connectivité, il n'en demeure pas moins que les idées qui ont été véhiculées n'ont pas leur place dans la Citadelle (d'Arras)», expliquent les organisateurs du festival dans un communiqué. Dimanche, la figure montante du rap dit hardcore, à l'affiche de nombreux festivals l'été prochain, avait en effet relayé sur son compte la capture d'écran d'un article de presse titré «Ce père tue son propre fils de 14 ans parce qu'il était gay». Capture assortie d'un émoji approbateur et de la légende «Bien joué». Face à l'indignation d'internautes, le jeune évryien a ensuite dit s'être «mal exprimé» dans une séquence vidéo. Et de développer son propos : «Je ne cautionne pas le meurtre. Après l'enfant gay franchement... chacun pour soi, dieu pour tous, voilà, là je suis en vacances, arrêtez de me prendre la tête.» «Ses 'excuses' inappropriées et insuffisantes peinent à masquer l'homophobie décomplexée dont il a fait preuve», a réagi l'association SOS homophobie. Koba LaD est en revanche toujours programmé par les festivals Art Rock et We Love Green. (Photo AFP) Qui ? On va pas chialer

Je ne sais pas qui est ce rappeur mais à voir l'orthographe et les propos de ses fans, ses textes doivent être remplis de poésie et d'amour. glyogoma ''au revoir, merci'' 🎶🎵 Pour Charlie et compagnie , on appelle à la liberté d’expression et lorsqu’on ne suit pas la « mode » comme un mouton, là on est censurés ... 2 vitesses ! Soutien à koba7binks 🔥🔥🔥🔥

C'est un meuble Ikea ça, non ?

Koba LaD : pourquoi les internautes appellent-ils les festivals à boycotter le rappeur ?Ce début de semaine, sur les réseaux sociaux, les internautes sont en colère contre le rappeur Koba LaD. En cause : des propos homophobes tenus par l'artiste ce dimanche.

Koba LaD taxé d'homophobie, les festivals réagissentTout commence sur Snapchat, ce week-end. Le rappeur Koba LaD, jeune rappeur de 19 ans, décide de poster sur le réseau social la capture d'écran d'un article daté de deux ans. Celui-ci évoque une sordi...

Accusé d’homophobie, le rappeur Koba LaD publie d’effarantes explications - VoiciCe dimanche 16 février, le rappeur français Koba LaD a posté une publication homophobe sur Snapchat. Vivement critiqué pour son geste, le jeune homme de 19 ans a tenté de se défendre, mais n’a fait...

Rattrapé par un snap homophobe, le rappeur Koba LaD déprogrammé du Main SquareIl avait relayé sur snapchat un infanticide homophobe qu'il approuvait. Rattrapé par ses justifications pour le moins hasardeuses, le rappeur originaire de l'Essonne Koba LaD a été finalement déprogrammé par le Main Square Festival ce mardi soir. «Si nous voulons croire en la maladresse d'un jeune homme dont les actes ont pu dépasser la pensée dans un contexte d'hyper connectivité, il n'en demeure pas moins que les idées qui ont été véhiculées n'ont pas leur place dans la Citadelle (d'Arras)», expliquent les organisateurs du festival dans un communiqué. Dimanche, la figure montante du rap dit hardcore, à l'affiche de nombreux festivals l'été prochain, avait en effet relayé sur son compte la capture d'écran d'un article de presse titré «Ce père tue son propre fils de 14 ans parce qu'il était gay». Capture assortie d'un émoji approbateur et de la légende «Bien joué». Face à l'indignation d'internautes, le jeune évryien a ensuite dit s'être «mal exprimé» dans une séquence vidéo. Et de développer son propos : «Je ne cautionne pas le meurtre. Après l'enfant gay franchement... chacun pour soi, dieu pour tous, voilà, là je suis en vacances, arrêtez de me prendre la tête.» «Ses 'excuses' inappropriées et insuffisantes peinent à masquer l'homophobie décomplexée dont il a fait preuve», a réagi l'association SOS homophobie. Koba LaD est en revanche toujours programmé par les festivals Art Rock et We Love Green. (Photo AFP) Qui ? On va pas chialer

Koba LaD taxé d'homophobie, les festivals réagissentTout commence sur Snapchat, ce week-end. Le rappeur Koba LaD, jeune rappeur de 19 ans, décide de poster sur le réseau social la capture d'écran d'un article daté de deux ans. Celui-ci évoque une sordi...



Pédopornographie : Christian Quesada condamné à trois ans de prison ferme

Coronavirus : le confinement prolongé au-delà du 15 avril - Tous sports - Coronavirus

Oui trois fois oui à l'appli StopCovid

Médicaments anti-virus : l'Europe attendue

EN DIRECT - Coronavirus: la France passe la barre des 10 000 morts

Le match des Bleus vainqueurs des finales de Coupes du monde 1998 et 2018 - Foot - CDM

Jack Dorsey, fondateur de Twitter, donne 1 milliard de dollars pour lutter contre le Covid-19

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

19 février 2020, mercredi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Entre 'séparatisme' et communautarisme, Macron développe son 'en même temps'

Nouvelles suivantes

Macron interrogé sur 2022: 'Beaucoup de choses peuvent arriver d’ici là'