«Juifs d’Orient», l’exposition des (possibles) réconciliations

📸 L'@imarabe met en lumière la douloureuse odyssée des communautés juives, longtemps présentes en terre d’Orient.

Judaisme

25/11/2021 02:40:00

📸 L'imarabe met en lumière la douloureuse odyssée des communautés juives, longtemps présentes en terre d’Orient.

Après les chrétiens en 2017, l’Institut du monde arabe met en lumière l’histoire plurimillénaire des communautés juives en terre d’Orient.

Pour cette exposition «Juifs d’Orient, une histoire plurimillénaire», le choix du lieu –l’Institut du monde arabe(IMA) à Paris – est déjà en soi un message fort, aussi politique que culturel. Ce qui est montré permet, en effet, de réamarrer à cette partie de la planète un héritage oublié, une histoire en voie d’engloutissement. Après avoir raconté

Suivez en direct les dernières infos sur l'affaire Djokovic : Djokovic out

l‘épopée souvent tragique des chrétiens d’Orientdans une exposition qui, en 2017, fit date, l’IMA, présidée par l’ancien ministre Jack Lang, narre, cette fois-ci, l’odyssée douloureuse des communautés juives, l’autre minorité qui compta dans ce monde qui s’étendit, jusqu’à la fin du Moyen Age, de l’Andalousie aux confins de l’Iran et jusqu’au Yémen.

Lire la suite: Libération »

Pièces Jaunes : Votre don améliore le quotidien des enfants et des adolescents à l'hôpital

Formulaire de don Pièces Jaunes

imarabe ca sont des juifs sepharades cousins des musulmans..détrônés par les juifs ashkénazes actuellement au pouvoir et non originaires de Jérusalem.. imarabe Mais c'est quoi le délire ' Orient ' Les juifs d'Orient ce sont les Juifs ' originel ' Ce sont ceux d'ailleurs qui ont une appellation autre. Qui raconte c'est connerie ?

Benjamin Stora : «Les Etats n’ont pas transmis l’histoire des Juifs d’Orient»Commissaire général de l’exposition «Juifs d’Orient» à l’Institut du monde arabe, l’historien entend faire connaître la longue coexistence, fructueuse et méconnue, avec les peuples arabo-musulmans pour en montrer les potentialités présente. b_stora b_stora Il est normal que les juifs et les arabes s'entendent. Ils sont tous les descendants de Sem. La question est : qu'est-ce qui s'est passé ? b_stora

Après les incidents lors du match OL-OM, le football français en état d’urgenceDepuis le début du championnat de Ligue 1, en août, les actes de violence s’accumulent, allant de jets de différents objets à l’envahissement de terrain. Violences dans les stades : le football français en état d’urgence | par martelclem martelclem Resultat d'abrutis mais surtout des instances. Il fallait taper de façon exemplaire dès Nice-OM. Au lieu de ça ils ont préféré protéger les clubs au lieu de punir pour,je pense,ne pas pénaliser le championnat + futur négociation des droits tv qui est une catastrophe actuellement.

Maracineanu après OL-OM : « Heureusement que j'ai emmené mon fils plutôt au rugby qu'au foot »Maracineanu après OL-OM : « Heureusement que j'ai emmené mon fils plutôt au rugby qu'au foot » Invitée de « RMC Story» , avant la réunion prévue avec les instances du foot, elle a expliqué ne pas faire confiance aux clubs sur leur gestion des supporters Quelle chance nous avons d’avoir cette dame à la tête du sport en France ! Y a pas à dire nous sommes drôlement chanceux 🤢 C est une remarque de pilier de bar mais pas d un ministre des sports qui pour l instant n a rien fait de bon pour le sport en général Sortir cette phrase hors de son contexte est nulle. .et carrément stupide....c est sûr qu un gosse ou n importe qui est bien mieux devant le match des français samedi que le dimanche a un match de foot ou des debiles canardent les joueurs et interrompu après 5 mns .y a pas photo

Après sa victoire contre la Nouvelle-Zélande, la France cinquième du classement mondialLes Bleus ont gagné une place dans le classement mondial après leur victoire contre les All Blacks samedi soir (40-25).

Miley Cyrus : sa métamorphose, année après année - ElleLa chanteuse Miley Cyrus célèbre ses 29 ans ce mardi 23 novembre.

La mère d’Ahmaud Arbery quitte l’audience après une tirade «écœurante»Les délibérations doivent commencer mardi après-midi, avec la question de la légitime défense et du racisme aux coeurs des débats