Tokyo 2020, Jeux-Olympiques-De-Tokyo-2020-En-2021, Judo

Tokyo 2020, Jeux-Olympiques-De-Tokyo-2020-En-2021

JO : la planche à voile et les équipes mixtes à l’honneur

L’argent pour Charline Picon, le bronze pour les triathlètes. La délégation française a bien amorcé ce samedi intermédiaire aux Jeux de Tokyo et d’autres médailles vont venir gonfler son bilan. Reste à déterminer le métal.

31/07/2021 14:01:00

L’argent pour Charline Picon, le bronze pour les triathlètes. La délégation française a bien amorcé ce samedi intermédiaire aux Jeux de Tokyo et d’autres médailles vont venir gonfler son bilan. Reste à déterminer le métal Tokyo2020

L’argent pour Charline Picon, le bronze pour les triathlètes. La délégation française a bien amorcé ce samedi intermédiaire aux Jeux de Tokyo et d’autres médailles vont venir gonfler son bilan. Reste à déterminer le métal.

Lui succédant sur le plan d’eau d’Enoshima, le Néo-Calédonien Thomas Goyard a connu un samedi émotionnellement tendu. Disqualifié pour avoir volé le départ, il a assisté à la fin de la course en spectateur mais au final, par le jeu compliqué de la notation, s’empare de l’argent. L’or va au Néerlandais le Néerlandais Kiran Badloe qui a survolé toutes les régates de la semaine.

Un supporter lillois poursuivi pour exhibition sexuelle après les incidents de Lens-Lille Cristiano Ronaldo a été flashé à 32,51 km/h lors du match face à West Ham Ruud Gullit : « N'Golo Kanté mérite le Ballon d'Or »

Triathlon.Les triathlètes attendaient ça depuis l’an 2000 et l’apparition de leur discipline au programme des JO. Depuis Sydney-2000, les Bleus nageaient, pédalaient et couraient en vain après ce podium olympique alors qu’ils sont triples champions du monde en titre de la spécialité et s’offrent des podiums individuels dans tous les Championnats et Coupe du monde ou presque. L’affront est lavé : l’équipe de France de triathlon composée de Léonie Périault, Dorian Coninx, Cassandre Beaugrand et Vincent Luis, a remporté la première médaille de son histoire lors du relais mixte en terminant troisième derrière la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Athlétisme.«Je me voyais dans l’avion ce soir pour rentrer en France. Le contexte était encore plus dur que ce que j’aurais pu imaginer[...]Je n’ai jamais connu un concours aussi dur depuis longtemps.»Renaud Lavillenie a tremblé, Renaud Lavillenie a fait peur, mais Renaud Lavillenie s’est qualifié après un saut à 5 m 75. Fragilisé par une entorse dans la dernière ligne de sa préparation, le perchiste français, médaillé d’or à Londres en 2012, médaillé d’argent quatre ans plus tard à Rio, a difficilement effacé sa première barre placée à 5 m 50 lors des qualifications du saut à la perche. C’est fini en revanche pour son frère Valentin et pour Ethan Cormont. Renaud Lavillenie sera le seul Tricolore sur le sautoir du stade olympique pour la finale, programmée mardi prochain à partir de 12h20. headtopics.com

Notre rencontre avec Lavillenie.Dans la même veine, le champion du monde 2017 du 800 m Pierre-Ambroise Bosse est passé par un trou de souris en séries, à l’inverse de Mélina Robert-Michon, vice-championne olympique du lancer du disque, éliminée dès les qualifications pour ses sixièmes Jeux olympiques à 42 ans.

Dans l’immédiat, place au sprint avec le 100 m féminin, épreuve reine du sport roi. Les séries du 100 m féminin, disputées vendredi dans la matinée, ont mis en évidence la qualité de la piste, avec six athlètes sous les 11 secondes et un record d’Afrique égalé (10″78 pour l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou). La finale, programmée à 14h50 est promise aux Jamaïcaines. Mais entre Shelly-Ann Fraser-Pryce, en quête d’un troisième titre olympique après Pékin-2008 et Londres-2012 (qui en ferait l’égal de son compatriote Usain Bolt), et Elaine Thompson-Herah, les paris sont ouverts.

Tableau des médailles.Avec l’argent de Charline Picon et de Thomas Goyard et le bronze des triathlètes, la délégation française est passée à 16 médailles depuis le début des Jeux, le 23 juillet dernier, dont trois en or (Matthieu Androdias et Hugo Boucheron en aviron, Clarisse Agbégnénou en judo et l’épéiste Romain Cannone). S’y ajoutent six breloques en argent (les véliplanchistes Charline Picon et Thomas Goyard, les judokas Amandine Buchard, Sarah-Léonie Cysique et Madeleine Malonga, l’équipe de France féminine de fleuret et les rameuses Laura Tarantola et Claire Bové) et six en bronze (les triathlètes du relais mixte, les judokas Teddy Riner, Romane Dicko et Luka Mkheidze, la taekwondiste Althéa Laurin, l’escrimeuse Manon Brunet).

Avec les performances de la nuit, d’autres médailles sont assurées ce samedi, à commencer par lejudoL’équipe de France mixte emmenée par Clarisse Agbegnenou et Teddy Riner est qualifiée pour la finale. Les Bleus se sont fait des frayeurs en quart de finale face à Israël (4-3) mais ont fait le plein de confiance face aux Pays-Bas au tour suivant (victoire sans appel 4-0). En finale, la France affrontera le Japon, qui aligne plusieurs combattants sacrés champions olympiques cette semaine et qui fait figure d’immense favori à domicile sur les tatamis du Nippon Budokan. Dans les épreuves individuelles, l’équipe de France de judo a récolté sept médailles à Tokyo. C’est la première fois que cette catégorie figure au programme olympique. Lire notre bilan du judo bleu. headtopics.com

Sergio Rico n'est pas inquiet par la forte concurrence au poste de gardien du PSG Les Fugees se reforment pour une série de concerts cet hiver Sara Cox va être la première femme arbitre centrale en Premiership

🇫🇷🗣️ "On veut battre le Japon chez eux, ils ont pris assez de médailles"La détermination 💪 de notre Championne Clarisse Agbégnénou avant la finale dans l'épreuve mixte par équipes.

Lire la suite: Libération »

Coup d'Etat en Guinée : les putschistes cherchent à rassurer

Le chef des putschistes guinéens a tenté lundi de rassurer les partenaires et investisseurs étrangers ainsi que ses concitoyens en déclarant que les nouveaux...

JO 2021 : Riner, Manaudou, Lavillenie, Vicault... Tous les Français en lice samedi 31 juilletLa délégation française JOTokyo2021 peut espérer de nouvelles médailles en judo, triathlon, escrime, tir, trampoline et en décrochera assurément une en planche à voile. Mais de quel métal ? On s'en tape.

Teddy Riner après le titre par équipes aux JO de Tokyo : « Qui l'aurait cru ? »Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou avaient du mal à réaliser l'exploit réalisé avec cette médaille d'or remportée à l'épreuve par équipes des JO de Tokyo, samedi. Lustucru ? Blague à part félicitations 🎊 🇫🇷🍾💪👏🙏 🔥🏅🇨🇵🍾

Deux médailles d'argent en planche à voile, 15e et 16e récompenses pour la FranceChampionne olympique en 2016, la véliplanchiste Charline Picon a réussi une sublime dernière journée pour conquérir une nouvelle breloque. Avant d'être imitée par son coéquipier Thomas Goyard, qui, lui, s'est fait peur. Je vais boire en bon alsacien , un Picon-bière, en son honneur Il va peut être falloir revoir la programmation des émissions sportives : les sports les moins médiatisés, voir ignorés des médias sont ceux où on est plus récompensés !! Par contre les cadors millionnaires du foot( par ex) dont on nous rebat les oreilles à longueur d'année....

Riner, après le bronze, la projection difficile vers Paris 2024Aligné dans la compétition par équipes, Teddy Riner compte faire une pause après les Jeux avant de se projeter vers la suite, et une éventuelle participation à Paris 2024. J'espère que sa pause ne durera pas 2 ans, ça serait bien qu'il fasse deux ou trois compétitions international avant de se remettre dans le bain pour les prochains JO.... il aurais mieux fait d'arrêter apres ses j.o à moins que on arrange la compete pour si il ya j.o en 2024 pour le faire gagner Paris c'est dans 3 ans, une pause à son âge doit être courte si il veut retrouver les sommets .

Thomas Goyard, médaillé d'argent en planche à voile RS:X aux JO de Tokyo : « Un truc de dingue »Le Français Thomas Goyard n'avait « pas trop les mots » pour commenter sa médaille d'argent en planche à voile RS:X, décrochée au bout d'une medal race à rebondissements, ce samedi, aux JO de Tokyo.

« La pilule est dure à avaler » pour les épéistes aux JO de Tokyo« La pilule est dure à avaler » La déception est immense pour Alexandre Bardenet, Yannick Borel et Romain Cannone, éliminés en quarts par le Japon lors de l'épreuve par équipes, vendredi à Tokyo Merci Borel d'avoir tout gâché. Elle devrait être facile pourtant ils allaient pas se transformer en 2 , 3 jours ils ont été catastrophique en individuel a commencer par Borel sorti par un gamin inconnu ils ont été sauvé par un jeune mal classe qui se retrouve champion olympique ils sont dans la continuité