Jeux olympiques, Coupe du monde de rugby... Drones, la menace imparable

05/07/2022 12:07:00

Le gouvernement va dépenser 350 millions d'euros pour nous protéger d'un risque pratiquement impossible à contrer au vu des technologies disponibles à court terme.

Jeux, Olympiques

'L’idée c’est de repérer les drones avant qu’ils ne décollent' Avec la Coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux olympiques de 2024, le sujet est pris très au sérieux. Les drones, une menace terroriste ? L'analyse de notre journaliste filloux ⤵️ ➡️

Le gouvernement va dépenser 350 millions d'euros pour nous protéger d'un risque pratiquement impossible à contrer au vu des technologies disponibles à court terme.

Ces attaques semblent primitives à côté de ce qui sera possible dans un futur proche, entre les drones accélérant à 200 km/h en deux secondes, des essaims de plusieurs dizaines d'engins évoluant de façon autonome dans une forêt, sans même compter les progrès logiciels comme la reconnaissance d'objets ou de personnes à base de modules d'intelligence artificielle en libre accès. Contrer cette menace est une tâche complexe, impliquant la maîtrise d'une multitude de technologies dont certaines n'existent pas encore et d'autres semblent déjà obsolètes. 

Lire la suite: L'Express »

Une journaliste de RTL devient paludière et récolte du sel à Guérande

REPORTAGE - Pendant tout l'\u00e9t\u00e9, les journalistes de RTL testent un nouveau m\u00e9tier, le temps d'une journ\u00e9e. Ce mardi 16 ao\u00fbt, notre reporter Nerissa Hemani a tent\u00e9 de r\u00e9cup\u00e9rer du gros sel mais aussi de la fleur de sel \u00e0 Gu\u00e9rande en Loire-Atlantique. Cette derni\u00e8re correspond \u00e0 une cristallisation de surface qui n'est possible uniquement lorsque l'on a de l'\u00e9vaporation. La journaliste a d\u00e9couvert un m\u00e9tier-passion tr\u00e8s physique puisqu'il faut soulever chaque jour pr\u00e8s de 400 kilos. Lire la suite >>

Coupe du monde 2022: des tentes ultra-modernes proposées par le Qatar pour loger les supportersPour un peu moins de 400 euros la nuit, les supporters qui ont fait le déplacement pour assister à la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre) pourront dormir dans des tentes. Un camping bien différent de celui que l’on peut connaître en France. Ça me rappel un peux le fiasco des fans zone en 2014 au Brésil tout ça… 🤷🏻‍♂️ C'est très bien, mais en France on peut fourrer sans risquer la prison.

Jeux vidéo : le youtubeur Technoblade est mort à 23 ans d'un cancer généraliséVU DANS LA PRESSE - La mort du youtubeur américain de 23 ans, des suites d'un cancer, a été annoncée par le biais d'une vidéo lue par son père et postée sur Youtube. Paix à son âme !! Mais sa vie vaut autant qu'une autre. Conclusion : je m'en fous !!! RIP

La Coupe du monde féminine 2023 aux enchères mardiLes diffuseurs intéressés par la prochaine Coupe du monde féminine, qui se tient dans un an, doivent remettre leurs offres mardi. TF1 devrait répondre présent. Il faut juste esperer pour les filles que Diacre ne sera plus la...

EdF : les U18 remportent les Jeux Méditerranéens !L'équipe de France U18 s'est adjugée les Jeux Méditerranéens ce lundi soir. Sur la pelouse du Complexe Olympique à Oran, les Bleuets se sont impo (...) - Footmercato

L'équipe de France U18 remporte les Jeux Méditerranéens en battant l'Italie en finaleEn finale du tournoi de football des Jeux Méditerranéens à Oran (Algérie), l'équipe de France U18 a battu l'Italie (1-0), ce lundi, grâce à un but de Lenny Pirringuel (70e). Il s'agit de la deuxième victoire des Bleuets dans cette compétition après celle, partagée, de 1967. J'ai jeune équipe de beurs et de blacks a battu l'Italie Le fameux penalty accordé à l'équipe de France face à l'Algérie après on nous dis que les algériens abusent et blablabla Félicitations à toute l’équipe de France.

En football, les Bleuets remportent les Jeux méditerranéensA Oran, l’équipe de France des moins de 18 ans a battu l’Italie 1-0 en finale Sous les sifflets ?

Je m'abonne Ces attaques semblent primitives à côté de ce qui sera possible dans un futur proche, entre les drones accélérant à 200 km/h en deux secondes, des essaims de plusieurs dizaines d'engins évoluant de façon autonome dans une forêt, sans même compter les progrès logiciels comme la reconnaissance d'objets ou de personnes à base de modules d'intelligence artificielle en libre accès.Faire du camping au Qatar, c’est possible.Dans sa vidéo, Technoblade dévoile son visage pour la première fois.Etienne Moatti 04 juillet 2022 à 20h13 ma liste commenter partager À la veille de l'ouverture de l'Euro, le football féminin va avoir l'occasion de confirmer sa percée.

Contrer cette menace est une tâche complexe, impliquant la maîtrise d'une multitude de technologies dont certaines n'existent pas encore et d'autres semblent déjà obsolètes.  Echéances urgentes En France, les ministères des Armées et de l'Intérieur sont confrontés à deux échéances critiques : la Coupe du monde de rugby prévue en 2023 et les Jeux olympiques de 2024. Situé à 40 minutes au nord de Doha, cet endroit sera un lieu utilisé pour cette Coupe du Monde où, pour un peu moins de 400 euros par nuit, les supporters pourront dormir dans des tentes. Deux manifestations géantes avec d'immenses foules réparties sur de vastes zones, comme pour la cérémonie d'ouverture des JO qui devrait s'étirer le long de la Seine. Il est mort, jeudi 30 juin, d'un cancer généralisé à l'âge de 23 ans. La direction générale de l'Armement (DGA) s'est saisie du problème en créant un consortium composé du géant national du militaire, Thales, et de CS Group, une entreprise de taille plus modeste mais opérant sur des systèmes essentiels liés à la sécurité intérieure et extérieure du pays. Les tentes disposent de la Wifi et de toutes les commodités que l'on peut retrouver dans un hôtel normal. Les deux ont une grande expérience de la lutte anti-drones et ont confié quelques miettes à des PME pointues. Enfin, le lot B est composé de toutes les rencontres (64), sans aucun doute en co-diffusion.

Le contrat s'appelle Parade, contraction de Protection déployable modulaire anti-drones. C'est un village de supporters qui pourra accueillir plusieurs milliers de fans pendant le Mondial 2022.   LIRE AUSSI >> Microdrones, intelligence artificielle..000 chambres" étaient disponibles .. L'armée fait sa révolution numérique Compte tenu de l'urgence, l'appel d'offres fut inhabituellement expéditif." Entre juillet et septembre, il y aura beaucoup d'hôtels disponibles sur la plateforme", a-t-il promis, avec également la finalisation d'hôtels en construction d'ici octobre. Le quart de finale perdu face aux Etats-Unis avait attiré 10,71 millions de téléspectateurs sur TF1 (50,7% de parts de marché) et 1,09 millions sur Canal+, qui codiffusait la rencontre.

Pendant trois semaines, les participants ont été invités à Toulon pour présenter non pas des PowerPoint fumeux, mais des technologies effectivement fonctionnelles."Il s'agissait d'avoir un dispositif déployable par deux personnes en deux heures, avec des capacités d'identification bien précises", explique Christophe Salomon, responsable des systèmes terrestres et aériens chez Thales."C'est un pic mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas de chambres ces jours-là", a-t-il ajouté.  A première vue, le montant du contrat paraît généreux : 350 millions d'euros, mais sur une durée de onze ans. Par comparaison, pour la seule année 2022, les Etats-Unis prévoient de dépenser 668 millions de dollars pour la recherche & développement anti-drones, plus 78 millions pour l'achat de ces technologies. dossier :. Un rapport de 1 à 20 qui donne une idée du sérieux de la menace pour le département américain de la Défense..

Par ailleurs, seule la commande concernant la première année de Parade est ferme, le reste n'étant qu'une prévision, un peu comme si le donneur d'ordre - la DGA - ne voulait pas trop voir plus loin que les échéances sportives des prochaines années. Plus étonnant encore, la première phase de Parade ne porte que sur la fourniture de six systèmes de défense.  Aucune arme fatale contre une attaque de drones bien organisée Les technologies envisagées sont multiples et sont censées se compléter, ce qui est d'autant plus nécessaire qu'il n'y a pas d'arme fatale contre une attaque de drones bien organisée. La plus évidente est le brouillage des communications entre des drones et leurs opérateurs ; problème, explique-t-on chez CS Group, il faut brouiller sur un large spectre de fréquences, donc si un drone est détecté aux environs d'un stade ou d'un concert, toutes les communications seront perturbées. Les lasers ? Pour spectaculaires et efficaces qu'ils soient, ils sont compliqués à mettre en oeuvre, et leur intervention peut être tardive. publié le 4 juillet 2022 à 20h13.

"En plus, il leur faut plusieurs secondes pour frire l'électronique d'un drone, explique Christophe Salomon. Nous travaillons sur des armes dites à énergie dirigée, qui fonctionnent selon le même principe que le radar, mais avec un faisceau très concentré capable d'éteindre une dizaine de drones à bonne distance."  LIRE AUSSI >> Comment l'utilisation des drones par les forces de l'ordre refait (discrètement) surface Mais, quelle que soit la technique, le délai d'intervention reste le talon d'Achille,"car il ne sert pas à grand-chose de faire tomber un drone qui est déjà au-dessus d'une foule, expliquent les ingénieurs de CS Group. Tout l'enjeu porte sur la détection le plus précoce possible de la menace et l'identification précise entre un drone autorisé et un appareil hostile, en quelques secondes et sans erreur". CS Group travaille donc sur des systèmes comprenant des capteurs audio - des microphones ultrasensibles - couplés à des algorithmes d'intelligence artificielle capables de distinguer, dans la rumeur urbaine, le bruit de moustique d'un drone qui vient de décoller.

Pris en charge par une caméra spéciale, le drone peut ensuite être identifié et détruit par un moyen quelconque. L'ennui est que ce type de dispositif acoustique ne fonctionne que dans un rayon de 300 mètres, ce qui impose de déployer un grand nombre de micros et autant de caméras pour couvrir une zone sensible.   En fait, la lutte anti-drones est un cas typique pour l'utilisation d'armes totalement automatisées avec des appareils de détection, acquisition, identification et neutralisation se passant le relais, sans intervention humaine."Inévitablement, il faut tendre vers cela, explique le dirigeant d'une start-up européenne. Mais cela suppose un changement de mentalité auquel personne n'est prêt en France.

Imaginez le tollé si un système automatisé détruit par erreur un drone civil qui tombe sur la foule..." Ce spécialiste - il n'est pas le seul - admet qu'en renonçant à de tels systèmes, on prive l'ensemble du dispositif d'une grande partie de son efficacité.  Aucune vision d'ensemble La dizaine d'interviews réalisées pour cet article laisse néanmoins un sentiment de malaise.

Les technologies sont toujours décrites avec une précision convaincante, mais elles ne résolvent que des parties du problème, sans apparente vision d'ensemble. La faute semble plutôt en incomber à DGA, selon certaines sources. .