Jean-Paul Vaucelle, veilleur de nuit, veilleur de jour

Jean-Paul Vaucelle fut l’un des tout premiers militants ouvriers des maos de la Gauche prolétarienne (GP), puis gardien de nuit à «Libération» jusqu’à sa retraite. Après une vie d’engagement, Jean-Paul vient de partir.

10/05/2021 21:43:00

⚫ Jean-Paul Vaucelle, veilleur de nuit, veilleur de jour Il fut l’un des tout premiers militants ouvriers des maos de la Gauche prolétarienne, puis gardien de nuit à libe jusqu’à sa retraite. Après une vie d’engagement, Jean-Paul vient de partir. 👉

Jean-Paul Vaucelle fut l’un des tout premiers militants ouvriers des maos de la Gauche prolétarienne (GP), puis gardien de nuit à «Libération» jusqu’à sa retraite. Après une vie d’engagement, Jean-Paul vient de partir.

DévelopperJean-Paul Vaucelle en septembre 2010, à Paris.(DR)ses amis, camaradespublié le 10 mai 2021 à 17h32Discret, taciturne, et même taiseux, toujours vif et musclé, sans un gramme de graisse, il passait de longues nuits dans les couloirs de

Novak Djokovic (vainqueur de Roland-Garros) : « Ces dernières 48 heures étaient incroyables » Stefanos Tsitsipas (battu en finale de Roland-Garros) : « Je suis capable de me battre pour ces titres » Covid-19 : pour mieux traquer les variants, la France modifie sa stratégie de surveillance

Libération,dont il assurait, avec une poignée d’autres, la sécurité, rue Béranger. C’était devenu son métier. Des voisins ont découvert son corps sans vie dans la chambre d’Ivry-sur-Seine qui abritait le repos de ce retraité modeste, et solitaire (1). La mairie d’Ivry-sur-Seine a pu alerter quelques amis de Jean-Paul, que certains d’entre nous n’appelaient toujours que «Sergent-chef», son «nom de guerre» dans les rangs de la Nouvelle Résistance populaire (NRP). Il fut l’un des tout premiers militants ouvriers des maos de la Gauche prolétarienne (GP), puis de leur branche armée clandestine, la NRP. Né, en 1945, derrière les barbelés d’un camp de résistants prisonniers, en Allemagne, d’une infirmière française de la lutte armée clandestine, détenue, et d’un jeune antifasciste néerlandais, Jean-Paul Vaucelle est recueilli dans un orphelinat, avant, plus tard, de retrouver sa mère, qui survécut aux camps.

Ouvrier chez Hachette, tôt adhérent du Syndicat du livre CGT, Jean-Paul se lance avec vigueur dans l’action anti-impérialiste, antifasciste, contre la guerre du Vietnam. Il intègre les «groupes d’action spéciale» des Comités Vietnam de Base, les Groupe de propagande et d’autodéfense (GPA). Il est de toutes les manifs, de tous les coups. Reçoit des beignes, en rend… Il suit les tout premiers cortèges sur la Palestine (1969). Arrive Mai 68. L’ouvrier Vaucelle occupe Hachette avec ses camarades. Il va même participer à une action semblable, solidaire, dans la grande usine Citroën du XVe. Dans les groupes de travail communistes liés aux étudiants marxistes-léninistes de l’Union des jeunesses communistes marxistes-léninistes (UJC-ML), il milite sur le terrain avec Nicole et Robert Linhart. Ce dernier va, s’«établir» sur les chaînes d’une autre usine Citroën. headtopics.com

Dès la création de la GP, en 1969, il est de toutes les «actions de partisans», d’une violence symbolique, dosée, maîtrisée, et, à l’occasion, physique et matérielle. Peu de temps après, il épouse la future journaliste hippique Pierrette Brès, dont il aura une fille. Après la dissolution officielle de la GP par Raymond Marcellin, sous Pompidou, il continue dans l’action clandestine de la NRP. Au début des années 70, un commando de la NRP détruit par explosif les locaux du journal

Minute,lancé, alors, dans une pleine campagne ultra-violente d’appels aux meurtres racistes, sur fond de cadavres de«bougnoules»jetés dans les canaux. La même équipe kidnappe un parlementaire de droite compromis dans le scandale pompidolien des Abattoirs de la Villette, Michel de Grailly, qui parvient à s’échapper, à coups de poing et de pied, d’une caisse mal conçue.

Sergent-chef devient l’instructeur militaire des groupes d’activistes antifascistes aux côtés de Pierre Goldman. Goldman est assassiné en 1979 par un commando de tueurs opérant sous les ordres de Jean-Pierre Maïone-Libaude, un ancien exécuteur professionnel de l’OAS reconverti comme «tueur à gages» pour le «milieu», utilisé, à l’occasion, par certains «services». Celui-là même qui ne se cachait pas d’avoir participé à l’élimination du militant anti-impérialiste Henri Curiel. Goldman éliminé, son équipe se disperse. Les ouvriers passés à la clandestinité ne se voient pas réouvrir les portes des maisons d’édition, pour une reconversion bon chic, bon genre. L’usine, ils en ont soupé. Leurs derniers «certificats de travail» ne plaident pas pour eux.

Jean-Paul a conservé quelques amis solides àLibération.Il s’y fait embaucher comme veilleur de nuit, rejoint la toute première équipe syndicale du journal. Il milite avec la CGT au côté des ouvriers immigrés en lutte headtopics.com

Euro 2020 : Antonio Rüdiger prévient les Bleus qu'il va jouer 'sale' Naftali Bennett, un improbable premier ministre issu de la droite religieuse israélienne Inter : le bel hommage des supporters à Christian Eriksen et Simon Kjaer

«pour les papiers et pour la dignité»,rejoint le Cercle Charles Tillon d’Aubervilliers (CCT), intègre une des structures de service d’ordre de la CGT (SO). Il lance l’appel en faveur de son ami de Billancourt, Pierre Overney, abattu à l’entrée de l’usine le 25 février 1972, «Pour une, 10, 100, rues Pierre Overney en France !» bientôt signé par plusieurs centaines de personnes, dont l’écrivain Daniel Rondeau, ancien de la GP, ambassadeur à Malte, et aujourd’hui reçu à l’Académie française. Il soutient encore et toujours la Palestine, il est de toutes les manifestations. Fidèle, il est et reste de tous les combats.

(1) L’inhumation est prévue mardi 11 mai à 14h30 au nouveau cimetière d’Ivry 13, rue Gaston-Monmousseau, 94200 Ivry-Sur Seine. Lire la suite: Libération »

Brian Joubert : « Les pieds de patineurs, c'est assez horrible »

Le courant minimaliste, les lames en carbone, le football, l'escalade... Dans son long format numérique « Il était une fois le pied », L'Équipe tente également de comprendre le rapport du patineur artistique avec ses pieds, outil de toutes les figures et toutes les souffrances. Rencontre avec Brian Joubert, champion du monde.

Jean Castex : 'Nous sommes en train de sortir durablement de cette crise''Je le dis de la façon la plus claire : nous sommes enfin en train de sortir durablement de cette crise sanitaire', estime Jean Castex DrLille pdr Ne parle pas trop vite Castaxouvirus Le monsieur a cassé ses lunettes ?

La France est « en train de sortir durablement » de la crise sanitaire, assure Jean CastexLe premier ministre détaille, dans un entretien au « Parisien », les modalités du déconfinement qui s’étalera du 19 mai au 30 juin. NonAuPassDeLaHonte . Vous avez réussi votre coup ! Honte à vous !!!! On se retrouvera comme certain au tribal de Haye !!! Pour crime contre l’humanité!!!!! C’est vrai normal toutes les épidémies se finissent un jour surtout quand tu sais que ... cependant nous sommes le 4 eme pays d’Europe en nombre de mort le 2 eme aujourd’hui le premier en cas actifs donc tout est relatif. Tous le monde est manipulé par les chiffres 😉 Le pass-sanitaire ne tiendra pas un mois. C'est juste une manipulation pour que les veaux aillent au vaccin... boycottons tous les commerces qui le demande et rendons-nous en masse chez ceux qui ne le demande pas… Quelle activité peut se passer de 50% de ses clients ? AUCUNE !

Jean-Pierre Fabre-Bernardac, la tentation de la chutePORTRAIT – ✍️ Jean-Pierre Fabre-Bernardac, la tentation de la chute Avec sa lettre aux relents putschistes, l’ancien capitaine de gendarmerie, qui ressasse sa carrière brisée et la perte de l’Algérie française, a créé une polémique nationale.

Policier tué à Avignon : Jean Castex présidera mardi une cérémonie d'hommageLe Premier ministre Jean Castex présidera, mardi 11 mai à 15H00, à Avignon, une cérémonie nationale d'hommage au policier tué dans cette ville, a annoncé Matignon ce dimanche. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin participera à la cérémonie. Une foule de policiers et d'Avignonnais s'est rassemblée dimanche devant l'hôtel de police d'Avignon en hommage au brigadier de 36 ans, Eric Masson, tué mercredi dernier. Les hommages ne rendent pas justice il faut que sa cesse Ce premier Ministre est une blague, une insulte à la France. Castex collabo

Jean-Michel Larqué se lâche sur le PSGHier soir, le Paris Saint-Germain n’a pas pu faire mieux que match nul sur la pelouse du Stade Rennais (1-1). Alors qu’ils menaient au score, les (...) - Footmercato Il a pas tort. Avec tout le respect je lui devais Kipembe ne mérite pas le PSG Paresse😤😤