Olivier-Veran, Hopital

Olivier-Veran, Hopital

Intérim médical : il faut moraliser les maîtres chanteurs de l’hôpital public

En imposant des tarifs abusifs, les sociétés d’intérim médical mettent à mal notre système de santé, estime le président de la Fédération hospitalière de France. Il appelle à la création d’une charte de moralisation de l’intérim.

24/10/2021 00:31:00

TRIBUNE – Alors qu’un jeune praticien à l’hôpital perçoit un salaire net mensuel d’environ 4.500 euros, certains intérimaires exigent jusqu’à 3 000 euros pour une journée. Une situation anormale pour le Président de la Fédération hospitalière de France. ⬇

En imposant des tarifs abusifs, les sociétés d’intérim médical mettent à mal notre système de santé, estime le président de la Fédération hospitalière de France. Il appelle à la création d’une charte de moralisation de l’intérim.

En 2013, le député Olivier Véran publiait un rapport qui estimait à 500 millions d’euros par an le surcoût de ces pratiques pour l’assurance maladie.(Fred Dufour/AFP)Frédéric Valletoux, Président de la Fédération hospitalière de France (FHF)

Incidents OL-OM : un point retiré à Lyon, le match à rejouer à huis clos Wolfsburg - Lille en direct, Ligue des champions, 6e journée Gr. G, mercredi 08 décembre 2021 « One Piece » : cinq questions pour comprendre le phénomène

publié le 23 octobre 2021 à 12h13Les Français sont de longue date attachés à leur hôpital public. Depuis mars 2020, ils ont plus que jamais conscience qu’il est leur bouclier sanitaire, alors que plus de 8 patients sur 10 hospitalisés pour Covid l’ont été à l’hôpital public. 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, chacun peut y recevoir les soins dont il a besoin, sans distinction de revenus ou de situation sociale.

Pourtant, l’hôpital public est pris en otage par des sociétés d’intérim médical aux pratiques honteuses, qui menacent de le déstabiliser. Les difficultés de recrutement médical à l’hôpital sont connues : 30 % des postes de praticien hospitalier sont vacants, notamment dans les spécialités dites «à garde» : urgentistes, anesthésistes, obstétriciens, réanimateurs, pédiatres, cardiologues. headtopics.com

Les tarifs abusifs des sociétés d’intérimDans ce contexte, les hôpitaux sont parfois contraints de recourir à des prestations d’intérim médical pour assurer cette continuité. Et trop souvent, par exemple, les sociétés d’intérim non régulées, imposent des tarifs abusifs et contraires à la réglementation.

Alors qu’un jeune praticien à l’hôpital perçoit un salaire net mensuel d’environ 4 500 euros, certains intérimaires exigent jusqu’à 3 000 euros pour une seule journée. Comment accepter que de l’argent public serve ainsi à alimenter les fortunes de quelques-uns quand l’hôpital souffre encore de financements insuffisants ?

Lire la suite: Libération »

J-153 / Macron-Bertrand, duel sur le terrain

Toujours le même problème : on veut traiter la conséquence, pas la cause… Manque de médecin, necessité d’en avoir pour maintenir une rea, un smur, une mater ouvert etc… Quand les liberaux encensent la liberté du marché ils sont contre celui des médecins… Certains mercenaires sont en fait sur des positions incontournables et ce n est pas le cas des jeunes médecins, des vrais soignants.

C'est tous le secteur qui est vérolé par des soignants qui sont plus intéressés par leur salaire que par la prise en charge des patients. 4500 € pour eux c'est pas assez ils voudraient 10000 voir 15000 €. Et plus personne parler de la prise en charge des patients. hypocrisie L’hôpital public meurt à cause du manque de considération et de salaires décents, de cette sclérose administrative dogmatique. Les intérimaires et leurs revenus n’en sont que le symptôme. Arrêtez de foncer dans le mur et changez de ton si vous voulez le sauver.

Faut dénoncer les profiteurs et les sanctionner 4500 euros nets mensuels c’est pas cher payé eu égard aux très longues études + nombreuses heures supplémentaires. Meilleures paye+ améliorations des conditions de travail = fin de la pénurie liée à la faible attractivité du secteur actuellement . Combien gagne un prof de fac en fin de carrière,ayant fait des études largement aussi longues que les médecins.Mais un professeur peut tuer les âmes et non les corps, ça se voit moins directement.

Ça coûte 'un pognon de dingue' C'est maintenant qu'elle se réveille la fédération.. depuis le tps que c'est un scandale (y'en a d'autres qui coûtent) elle qui a accompagné toutes les réformes hospi entraînant la mise en place de ce dispositif d'intérim Pareil pour paramédicaux Enfin! Pas trop tôt ! Toujours la même réponse - on régule on contraint avec les résultats désastreux qu'on connaît ( la pénurie notamment), au lieu de gérer l'hôpital convenablement et notamment de rémunérer correctement dans ce cas les spécialités à garde, on aura des candidats

3000 balles la journée 😱

L'exploitation des êtres humains en hausse en France, selon un rapport du ministère de l'IntérieurEntre 2016 et 2019, une hausse de 31% des infractions de traite et d'exploitation des êtres humains a été observée, avant une baisse dans le sillage de la crise sanitaire.

🤣🤣🤣 L'offre et la demande, déjà entendu ? Commencez donc à moraliser Arnault, Bolloré e. a.

«Le patriarcat n’a pas de frontière» : les féministes chiliennes de Las Tesis de passage en France🇨🇱 Plusieurs dizaines de femmes ont participé place de la République à Paris à la célèbre performance «Un violador en tu camino», à l’appel de quatre militantes du collectif chilien Las Tesis. N’importe quoi. Cette place est devenue le réceptacle de toute les connectés du tiers monde

Cancer du sein : un nouveau traitement disponible en France pour «gagner des mois de vie»Des centaines de femmes atteintes d'un cancer du sein très agressif auront accès en France dès le mois prochain à un traitement innovant qui allonge la... A quel prix ? Ca c'est une vraie bonne nouvelle. Et de l'espoir pour les malades. On vous aime ❤️ Merci à la science. Ce monstre a terminé les femmes.🙏🙏🙏🙏🙏🙏

Coronavirus en France : le bilan de ce samedi 23 octobreDepuis plusieurs jours, les contaminations augmentent de nouveau. «Le risque d'une reprise épidémique réelle ne peut être exclu», soulignait mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Le point quotidien sur l'épidémie de Covid en France, avec les chiffres de Santé Publique France et du ministère de la Santé. Depuis 2017, l’IHU de Marseille mène une expérimentation sauvage contre la tuberculose, provoquant chez plusieurs patients, dont un mineur, de graves complications. En 2019 et 2020, l’ANSM n’a pas autorisé cet essai mené en toute irrégularité.

En grande forme avec le Stade Rennais, Gaëtan Laborde peut-il intégrer l'équipe de France ?En grande forme avec le Stade Rennais, Gaëtan Laborde peut-il intégrer l'équipe de France ? De nouveau buteur, l'attaquant a donné la victoire à Rennes face à Mura en Ligue Europa Conférence et confirmé sa forme étincelante. Au point de rêver en bleu ? Lol il a pas le niveau encore mais ça viendra peut être Pitié.. à la place de qui ?

La traite et l'exploitation d'êtres humains a augmenté en FranceLa traite d'êtres humains devient de plus en plus fréquente en France, alerte le ministère de l'Intérieur. On les appelle 'la classe moyenne' Une raison de plus de contrôler beaucoup plus sévèrement l'immmigration. Trouver des solutions pérennes pour nos sans abris et chômeurs me paraît bien plus urgente à traiter.