Incidents OL-OM : le préfet de la région sort du silence

22/11/2021 21:52:00

Le préfet prend la parole !

Football, France

Le préfet prend la parole !

Alors que la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône et la LFP notamment se prennent le bec au sujet de la responsabilité de la (...) - Footmercato

BFM Lyonau lendemain des incidents afin d'expliquer sa version des faits.« S'il a fait pression pour la reprise du match ? Bien sûr que non, d’abord parce que cette responsabilité ne me revient pas. [...] Peu de temps après le début du match, un projectile est jeté contre un joueur de l'OM (Dimitri Payet). L’arbitre interrompt le match et convoque une réunion à autour de laquelle se trouvent les deux présidents, la ligue, l'arbitre, le vice-procureur, le DDSP et moi. Je rappelle que l'article 549 du code prévoit très clairement que la décision de maintenir et de suspendre le match est de la responsabilité unique de l'arbitre. C’est dit dès le début de la réunion par le responsable de la ligue. Et nous examinons pendant cette première réunion les avantages et les inconvénients »

Lire la suite:
Foot Mercato »

Jean-Pierre Petit (Les Cahiers verts de l'Economie) : '2023 sera un monde de d\u00e9sinflation !'

Guerre en Ukraine, inflation, crise de l'\u00e9nergie, march\u00e9s financiers : Jean-Pierre Petit, pr\u00e9sident des Cahiers verts de l'Economie, \u00e9tait l'invit\u00e9 de l'\u00e9mission Ecorama du 7 d\u00e9cembre 2022, pr\u00e9sent\u00e9e par David Jacquot sur Boursorama.com Lire la suite >>

L’arbitre de la rencontre aurait accepté de continuer le match OL-OM, mais la direction Marseillaise accompagnée de AlvaroGonzalez_ et MatteoGuendouzi lui aurait mis une énorme pression « S’il y a un mort …vous serez responsable !!! » seraient les mots prononcés Mdr l’ami de JMA

Incidents OL - OM : Vincent Labrune sort enfin du silenceAu lendemain des incidents survenus au Groupama Stadium provoquant l'arrêt définitif d'OL-OM, après seulement quelques minutes de jeu, Vincent La (...) - Footmercato Vincent Laburne ouais. Pire démarrage L1 depuis des années. 0 action concrète. 0 communication (je parle d'une com' efficace) Aller on prend les mêmes et on recommence. C'est ni la faute de la ligue, ni celui de l'état, ni celui du club. Donc qui met en place les règles, qui prend les décisions ? L'organisation du football français est la principale raison de sa mauvaise pub à l'étranger... une honte Dire la décision aurait dû être prise en 2 minutes alors que lui intervient uniquement aujourd'hui est ce acceptable ?

Incidents lors de OL-OM : la commission de discipline de la LFP réunie ce lundiLa commission de discipline de la LFP doit se réunir ce lundi pour écouter les différents acteurs d'OL-OM et mettre en instruction le dossier sur les incidents survenus dimanche soir. Comme d’habitude ça va être remis à dans 2 semaines… Une tribune fermer pour quelques matchs, ça mérite pas plus au vu des sanctions précédentes. Ils vont encore décider de ne rien décider ou ça se passe comment ?

Incidents OL-OM: la colère de la LFP, qui annonce une 'réunion en urgence' ce lundiLa LFP a annoncé que les incidents ayant entraîné l’interruption du choc entre l’OL et l’OM, ce dimanche lors de la 14e journée de Ligue 1, seraient étudiés dès ce lundi par sa commission de discipline. Des premières sanctions sont attendues. Vous êtes responsables depuis ogcnice !!! pas trop tot.. La comparaison avec le rugby d'hier soir .... est terrible pour le foot 😷😷😷😷

Ruddy Buquet l'arbitre de la rencontre OL-OM contredit Jean-Michel Aulas : « Ma décision a toujours été de ne pas reprendre le match »Après l'arrêt définitif de la rencontre OL-OM, l'arbitre Ruddy Buquet a contredit le président lyonnais Jean-Michel Aulas, soulignant qu'il n'a jamais souhaité la reprise de le match. Et le préfet contredit l’arbitre Jean Michel Aulas a présenté la version Lyonnaise des faits. Il n'a pas dit que le match devait reprendre à tout prix Il a dénoncé un volte-face arbitral fait selon lui sous la pression du clan Marseillais. Ce qui est crédible au vu des images Il est dans son rôle de Président Aulas sans honneur !

Après OL-OM, la tête de Henry qui écoute les commentaires d'Aulas vaut le détourLes commentaires de Jean-Michel Aulas sur la décision de l'arbitre après la bouteille lancée au visage Dimitri Payet n'ont pas semblé convaincre. Le jet de bouteille et la suffisance de ce Henry vont me dégouter du foot !

Incidents OL-OM : l'arbitre n'avait pas autorisé la première annonce du speakerSelon les informations de RMC Sport, l'arbitre principal M. Ruddy Buquet n'avait pas autorisé et n'avait pas été mis au courant de la première an (...) - Footmercato C’est un délire ce club Il ment fort c’est grave Après on sait que l'arbitre mito rien qu'au vu du communiqué de la LFP

, dimanche, le préfet Pascal Mailhos a pris la parole sur le plateau de BFM Lyon au lendemain des incidents afin d'expliquer sa version des faits.Par Publié le 22/11/2021 16:30 Au lendemain des incidents survenus au Groupama Stadium provoquant l'arrêt définitif d'OL-OM, après seulement quelques minutes de jeu, Vincent Labrune a donné sa version des faits et a réclamé des sanctions.E.Dimitri Payet a été victime d’un jet de bouteilles au niveau de la tête.

« S'il a fait pression pour la reprise du match ? Bien sûr que non, d’abord parce que cette responsabilité ne me revient pas. [. Après les incidents survenus dimanche soir dès la deuxième minute de jeu de la rencontre Olympique Lyonnais - Olympique de Marseille, au Groupama Stadium, Ruddy Buquet, l'arbitre de cet Olympico, a décidé d'arrêter définitivement la rencontre au terme d'un imbroglio de près de deux heures.. Elle en a pris l'habitude, cette saison, après chaque débordement important.. «Je suis choqué, encore, que l'on mette deux heures pour prendre une décision qui relève de l'évidence et qui aurait dû être prise en deux minutes.] Peu de temps après le début du match, un projectile est jeté contre un joueur de l'OM (Dimitri Payet). La Ligue a condamné"la violente agression dont a été victime Dimitri Payet" et annoncé"une réunion en urgence de la commission de discipline" dès ce lundi.

L’arbitre interrompt le match et convoque une réunion à autour de laquelle se trouvent les deux présidents, la ligue, l'arbitre, le vice-procureur, le DDSP et moi. On ne peut, sous aucun prétexte, transiger avec l'intégrité des acteurs et il ne peut pas y avoir de deuxième chance à mes yeux. Après les incidents de Nice-OM, le 22 août, le Gym avait été sanctionné de deux points de pénalité dont un avec sursis et de trois matches à huis clos. Je rappelle que l'article 549 du code prévoit très clairement que la décision de maintenir et de suspendre le match est de la responsabilité unique de l'arbitre. C’est dit dès le début de la réunion par le responsable de la ligue. La suite après cette publicité Alors que la LFP est pointée du doigt par cette polémique, Vincent Labrune reconnait des erreurs, mais estime que la Ligue n'est pas entièrement responsable. Et nous examinons pendant cette première réunion les avantages et les inconvénients » , a-t-il dans un premier temps lancé, avant de poursuivre. La suite après cette publicité « Il est évident que, puisque la décision est prise après avis des autorités locales, nous donnons notre avis, le DDSP, le vice-procureur et moi. Nous voyons bien que le système d'organisation « tripartite » (clubs/ État/ LFP) qui prévaut actuellement ne fonctionne pas de manière optimale (. Le préfet a alors"démenti fermement" les accusations de la LFP sur les réseaux.

Si donner avis c’est faire pression pourquoi demander l’avis ? Je donne mon avis sur les deux hypothèses, j’évalue les avantages et les inconvénients. Je ne donne pas de préférence, et à l’issue de cette réunion l’arbitre, très clairement, décide de maintenir le match, nous demande quelques minutes pour l'échauffement, et sous réserve que nous mettions quatre boucliers au poteau de corner.. Une deuxième réunion se tient à la demande de l’arbitre dans son vestiaire. Il nous annonce qu’il ne reprendra pas le match nous lui faisons valoir la volte-face que cela représente.. Nous en prenons acte..

» .) Mais nous sommes rattrapés par un principe de réalité, car notre arsenal est réduit.