Services-Publics, Sncf

Services-Publics, Sncf

Gare du Nord : un projet commercial qui oublie les usagers

TRIBUNE – ✍️ A la Gare du Nord, un projet commercial qui oublie les usagers Auchan et la SNCF vont transformer la gare parisienne en centre commercial contre l’écologie urbaine, l’intérêt général et la démocratie ⤵️

26/02/2021 01:32:00

TRIBUNE – ✍️ A la Gare du Nord, un projet commercial qui oublie les usagers Auchan et la SNCF vont transformer la gare parisienne en centre commercial contre l’écologie urbaine, l’intérêt général et la démocratie ⤵️

Auchan et la SNCF vont transformer la gare parisienne en centre commercial contre l’écologie urbaine, l’intérêt général et la démocratie, estime un collectif d’élus et de citoyens parmi lesquels l’écologiste Julien Bayou (EE-LV).

Fullscreen iconLa gare de RER de la gare du Nord le 29 janvier.(Stéphane Lagoutte/Myop pour Libération)un collectifpublié le 25 février 2021 à 17h08Auchan et la SNCF s’apprêtent à transformer la gare du Nord en centre commercial qui nécessitera des travaux importants pour plusieurs années. Le protocole négocié et signé dans le secret entre la SNCF, le géant de la grande distribution et la Maire de Paris, n’a permis d’obtenir que des améliorations marginales, notamment une petite réduction des surfaces commerciales et la création d’un parc vélo mieux adapté. Cependant, la nature même du projet reste inacceptable et incompatible avec les exigences de l’accord de Paris sur le Climat et notre conception d’un service public de qualité.

Karim Benzema va prolonger son contrat au Real Madrid Sergio Ramos s’éloigne du Real Madrid Phil Foden se sépare de la société qui gère ses réseaux sociaux après son tweet sur Kylian Mbappé

Contre l’écologie urbaineSeuls 10% des coûts du projet concernent le rail et la gare. Les flux des voyageurs ne seront pas améliorés, certains temps de parcours entre train et métro ou bus parfois même allongés, car toute la gare a été conçue pour encourager le passage devant les commerces et non pour faciliter la vie des voyageurs. Les quais du métro, du Transilien et du RER resteront bondés. Les quelques micro-améliorations seront payées très cher, avec un chantier de plusieurs années générant beaucoup de déchets et de nuisances, sans compter la destruction de la gare du Nord Échanges (

la «Halle Duthilleul»), bâtiment qui n’a que vingt ans. En termes d’insertion urbaine, le projet est hors-sol. Le nouveau bâtiment de cinq étages sera accolé à la gare historique, chef-d’œuvre de l’architecte Jacques Ignace Hittorff. headtopics.com

L’impact d’une gare est fort sur un quartier : précarité, insécurité, bruit, problèmes de propreté, pollution et congestion vont souvent de pair avec le formidable accès aux transports et l’ouverture sur tout le nord de l’Europe. Or ces sujets sont tout simplement ignorés. Enfin, l’arrivée des nombreux nouveaux commerces va poser deux grands problèmes : les livraisons par camion (le projet ne prévoit pas d’utiliser le fret ferroviaire) et l’affaiblissement des commerces du quartier et des villes de banlieues desservies, qui n’avaient vraiment pas besoin de cette concurrence.

Pourtant, une autre rénovation de la gare du Nord est possible : une rénovation qui s’inscrit réellement dans le temps long ; une rénovation qui met l’intermodalité (pouvoir passer d’un mode de transport à un autre) et l’amélioration de l’accueil des voyageurs et des Francilien.ne.s au cœur du projet. Une rénovation qui concentre les améliorations sur le rail et sur la fonction «gare». Bref, une rénovation qui respecte l’accord de Paris et la ville de Paris.

Contre l’intérêt généralIl ne s’agit pas tant d’un projet de rénovation d’une gare, que de la construction d’un centre commercial. On subordonne donc le financement d’un service public à des intérêts privés. La concession exclusive d’exploitation de cet espace est donnée à une filiale d’Auchan, pour une durée de 46 ans. Ce qui revient ni plus ni moins à une privatisation de la gare qui ne dit pas son nom.

Ce pari pour 46 ans est même tout à fait anachronique et hasardeux, puisqu’on peut douter de la réussite économique et de la pertinence d’un centre commercial monumental, à proximité du centre de Paris déjà largement pourvu. Et en cas d’échec, de faillite du projet, qui peut aujourd’hui affirmer que tous les risques ne seront pas, une fois encore, à la charge de la SNCF et du secteur public ? On peut craindre que la SNCF ne se retrouve dans 20 ans avec un paquebot immobilier désert à la gare du Nord et une dette publique encore alourdie. headtopics.com

Le PSG sauve la France à l'indice UEFA ! Etats-Unis : une fusillade fait au moins huit morts et plusieurs blessés à Indianapolis TRIBUNE - Voyage de Mélenchon: 'faites ce que je dis, pas ce que je fais'

Au contraire, un projet plus modeste et résolument orienté sur les activités ferroviaires peut être entièrement financé par la puissance publique et par la SNCF, en préservant son patrimoine et privilégiant l’intérêt général.

Contre la démocratieEnfin ce projet est problématique d’un point de vue démocratique. L’Etat et la SNCF ont totalement négligé les critiques entendues pendant l’enquête publique et la concertation. Les négociations se sont tenues dans le secret de la SNCF et du cabinet de la Maire de Paris. Un tel projet impacte tout autant les usagers du Thalys, du TGV, du TER, du RER et du Transilien que les Parisiens des 10e et 18e arrondissements. La gare du Nord concerne aussi les habitants de Sevran, de Sarcelles, de Bruxelles ou de Compiègne. Comment peut-on engager des travaux de cette ampleur, impactant durablement la vie des Franciliens, alors qu’un débat sur l’avenir de l’Ile-de-France commence dans le cadre de la campagne électorale des régionales ? Comment l’Etat a-t-il pu sceller le sort de la plus grande gare d’Europe et de notre région, sans jamais consulter l’Assemblée nationale ? Pourquoi la région Ile-de-France n’est-elle pas intervenue pour imposer l’amélioration et le confort des voyageurs du quotidien ? Pourquoi l’accord négocié entre la maire de Paris, SNCF et Ceetrus n’a-t-il pas été discuté préalablement au Conseil de Paris, alors qu’il prévoit que la ville renonce à tout recours contre le projet, et n’apportera aucun soutien aux associations qui s’y opposent ? Voici donc les citoyens privés de toute critique, alors que les oppositions citoyennes et politiques, notamment chez les écologistes et à gauche, se multiplient.

Un autre type de consultation aurait été mieux à même de répondre aux enjeux d’un tel projet. Une conférence du consensus impliquant associations et citoyens engagés, dans le dialogue avec l’ensemble des acteurs concernés aurait été le garant d’un projet au plus près de l’intérêt général.

Nous, citoyen.ne.s d’Ile de France et d’Europe, voyageurs du quotidien, demandons l’arrêt du projet pharaonique StatioNord et défendons les améliorations urgentes et nécessaires de la gare du Nord, pour un accueil digne des usagers et une meilleure insertion urbaine. Nous voulons une gare au service de l’intérêt général. Une gare pour tous. headtopics.com

Lire la suite: Libération »

Comment l’éruption d’un volcan a-t-elle créé la ville moderne?

Chaque jeudi, « 20 Minutes », le Pavillon de l’Arsenal, Merci Alfred et Playground Paris répondent en vidéo à une question inattendue sur l’architecture

La Gare du Nord, l’horreur en plein Paris ! Libe préfèrerait des salles de shoot ! Libe a défendu : le communisme La pedophilie La révolution d’Iran L’immigration de masse L’islamisme L’écriture inclusive Liste non exhaustive ! Qu’on vous stoppe les subventions et vite ! On verra bien si personne n'y va Libé aura eu raison.

C’est con on aurait pu en faire un espace potager partagé avec des salles de réunion en non mixité, mettant à disposition des usagers des tam-tam ! Ça aurait sûrement trouvé grâce aux yeux des gauchistes de rtlibert11 Le RIC rendrait au peuple le destin de notre pays et le notre! Le RIC remettrait entre les mains du peuple: LE POUVOIR DU PEUPLE ABSOLUE — “POWER TO THE PEOPLE”

Et le plus terrible, c'est que des l'ouverture du centre, tellement de gens irons y dépenser leur argent... C'est pour ça que ce genre de projet voir encore et toujours le jour.. et si c'était transformé en hall pour accueillir un marché de producteurs...non...? C est sur que la Gare du Nord est tellement accueillante que le projet va tout dénaturer 😂😂😂

IL SEMBLERAIT que Auchan en soit la locomotive Mauvais 'arguments'. Le vrai problème de ce type de projet, c'est l'énormité de l'investissement, qui conduit à des loyers commerciaux beaucoup trop élevés, et à une pression sur les salaires des employés des commerces. Dans un univers de luxe, tout le monde se retrouve au Smic!

C'est signé : marcendeweld Mais c'est exactement ce que fait ce gouvernement non ?!! La démocratie, l'interêt général et l'écologie trois mots qui ne signifient rien pour Macron IL FAIT TT LE CONTRAIRE ET EN + CERTAINS EN REDEMANDENT ET APPLAUDISSENT CE MENTEUR PATHOLOGIQUE EST DANGEREUX ET VS LE SAVEZ !