Football : douze grands clubs européens lancent leur « Super League » pour concurrencer la Ligue des champions de l’UEFA

Football : douze grands clubs européens lancent une « Super League » pour concurrencer la Ligue des champions

19/04/2021 01:19:00

Football : douze grands clubs européens lancent une « Super League » pour concurrencer la Ligue des champions

La France a refusé de participer à la création de cette compétition fondée par les plus grands clubs anglais, espagnols et italiens. L’UEFA doit présenter, lundi, sa réforme de la Ligue des champions pour contrer le projet.

Partage désactivéLe Real Madrid et Liverpool, qui se sont affrontés en Ligue des champions le 14 avril 2021, font partie des clubs fondateurs de la « Super League » créée pour concurrencer la compétition des clubs phare de l’UEFA.

Christophe Revault, ancien gardien du Havre, du PSG ou de Toulouse, est mort Christophe Revault est décédé Mercato : le Real Madrid se prépare à une révolution estivale XXL !

JON SUPER / APDouze grands clubs de football ont officialisé, lundi 19 avril, le lancement de leur « Super League », une compétition privée vouée à supplanter la Ligue des champions, une déclaration de guerre à laquelle l’UEFA a promis de répliquer en excluant les équipes dissidentes et leurs joueurs.

« Douze des clubs européens les plus importants annoncent avoir conclu un accord pour la création d’une nouvelle compétition,“The Super League”, gouvernée par ses clubs fondateurs. AC Milan, Arsenal, Atlético Madrid, Chelsea FC, FC Barcelone, Inter Milan, Juventus, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Real Madrid et Tottenham se sont unis en tant que clubs fondateurs » headtopics.com

, indique un communiqué qui précise que les clubs fondateurs recevront« un versement en une fois de l’ordre de 3,5 milliards d’euros ».En réaction, l’UEFA doit se réunir, lundi, à partir de 9 heures, pour entériner une réforme de sa Ligue des champions, héritière de la Coupe des clubs champions fondée en 1955, censée couper l’herbe sous le pied des partisans d’une compétition privée.

Cette réforme attendue à l’horizon 2024 a été bâtie en lien avec l’Association européenne des clubs (ECA) qui réunit les ténors du continent. Les principaux ingrédients de la réforme proposée sont connus depuis plusieurs mois : passage de 32 à 36 clubs, disparition des huit poules au profit d’un mini-championnat emprunté aux tournois d’échecs, cent matches supplémentaires et davantage de revenus.

Dans ce scénario, la France, 5eau coefficient UEFA des championnats, est censée gagner un des quatre tickets supplémentaires, passant à au moins trois qualifiés chaque année contre au moins deux auparavant. Les trois autres places additionnelles faisaient encore l’objet de discussions ces dernières semaines, les grands clubs poussant l’idée d’attribuer des places en fonction de l’historique européen et non plus seulement du mérite sportif, ce qui permettrait d’inviter des clubs comme Arsenal, Dortmund ou Liverpool même après une saison ratée.

Front commun contre la « Super League »Le refus de la France de participer au projet de « Super League » a été salué par l’Elysée.« Le président de la République Emmanuel Macron salue la position des clubs français de refuser de participer à un projet de super ligue européenne de football menaçant le principe de solidarité et le mérite sportif » headtopics.com

Football : calendriers, résultats, classements et matchs de foot en direct Covid-19: le pass sanitaire va-t-il concerner les enfants? L'équipe féminine de Bordeaux qualifiée pour la Ligue des champions pour la première fois de son histoire

, selon un communiqué de l’Elysée. L’Etat français appuiera toutes les démarches de la Ligue de football professionnel (LFP), de la Fédération française de football (FFF), de l’UEFA, et de la FIFA pour protéger l’intégrité des compétitions fédérales, qu’elles soient nationales ou européennes, poursuit le texte. Le communiqué de l’Elysée a été suivi de près par un communiqué commun de la FFF et de la LFP allant dans le même sens.

Pour Boris Johnson, ce projet« serait très dommageable pour le football » :« Cela frapperait en plein cœur notre football national et susciterait l’inquiétude des fans à travers le pays »,a tweeté le premier ministre britannique

.Avant même l’officialisation de cette « Super League » privée et fermée, l’UEFA a rappelé qu’elle exclurait les clubs qui y participeraient.« Quelques clubs anglais, espagnols et italiens auraient l’intention d’annoncer la création d’une compétition fermée »

, a écrit l’instance dirigeante du football européen, dimanche, dans uncosigné par plusieurs fédérations et ligues nationales de football, qualifiant le projet de« cynique »« Comme annoncé précédemment par la FIFA headtopics.com

[la Fédération internationale de football](…), les clubs concernés seront interdits de participation à toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leurs équipes nationales. »

Déjà brandie en janvier par l’UEFA et la FIFA en raison d’une rumeur similaire, la menace d’une exclusion des clubs dissidents serait lourde de conséquences, puisqu’elle aboutirait à priver les joueurs concernés de toute carrière en sélection, alors même que les formations concernées par la Super League regorgent d’internationaux.

Real Madrid : le message plein d'ambition de Karim Benzema Ramadan: le Conseil d'État rejette la demande d'exception à la règle du couve-feu pour la «nuit du destin» Real Madrid : les excuses d'Eden Hazard

Lire aussiFootball : l’UEFA menace d’exclure les clubs tentés par la « Superligue »L’organisation de l’Euro-2020 encore à préciserLundi, l’UEFA devra aussi trancher une question tout aussi pressante : préciser enfin l’organisation de l’Euro-2020, déjà reporté d’un an et programmé du 11 juin au 11 juillet.

A moins de deux mois du tournoi, personne ne sait s’il se tiendra bien dans douze villes de douze pays différents, comme imaginé par Michel Platini lorsqu’il dirigeait l’UEFA.Ce défi logistique, avant même la crise sanitaire, a tourné au casse-tête depuis que l’UEFA exige que chaque stade accueille du public malgré la pandémie de Covid-19, menaçant de délocaliser certaines rencontres.

L’instance a accordé un ultime délai à Dublin, Bilbao et Munich, seules villes à ne pas s’être engagées à recevoir des spectateurs, promettant« une décision finale »ce lundi sur les matches qui y étaient prévus.

A l’inverse, Budapest vise des tribunes pleines, Saint-Pétersbourg et Bakou des stades remplis à 50 %, et Amsterdam, Bucarest, Glasgow et Copenhague des jauges de« 25 à 33 % ». Rome, un temps menacée, a garanti un stade plein à

« au moins 25 % »et accueillera bien le match d’ouverture Italie-Turquie le 11 juin. Londres, particulièrement attendue puisqu’elle accueille sept rencontres, prévoit« au minimum 25 % »de public pour les trois matches de poule, en espérant une

« capacité supérieure »pour les demi-finales et la finale. Lire la suite: Le Monde »

Big five, le podcast foot de L'Équipe : énigmatique PSG

En n'inscrivant qu'un seul but lors de la double confrontation face à Man City (1-2, 0-2), le Paris Saint-Germain, dans son style particulier, a hypothéqué ses chances de qualification pour la finale de Ligue des champions. Comment expliquer ce déficit offensif ?

tres bonne decision de la fff... 3 Business à lancer en Afrique avec moins de 100$ Enfin un semblant de révolte pour contrer une mafia qui contrôle tout! On voit bien leur réaction ! Bonne chance à la super league et à la liberté et la libre concurrence L’UEFA : « Tout club et joueur participant à la Super League pourrait être banni de toutes les compétitions de l'UEFA et de la FIFA, au niveau européen ou international. » (via FabrizioRomano)

On reste entre riches ... à l’image du G7 ... qui « invite » quelques autres pays marionnettes à leur festin ... pour le destin de tous ! Gadon Taktik ! 🤔🤔🤔🤔 Y’a arsenal donc pas 12 grands clubs Les clubs concernés SuperLeague UEFA LDC Une exclusion des championnats nationaux respectifs, ça va les faire réfléchir.

C'est fait, wow... Et ça coûtera combien cette blague de riches ?

C'est l'inverse il annonce une super quand la réforme de l'UEFA devait être annoncé j'imagine l'article...